Comment ne pas gâcher votre premier voyage en Russie?

Komsomolskaya Pravda/Global Look Press
Que faire et que faut-il garder à l'esprit lorsque l'on vient en Russie pour la première fois? Ce pack de départ vous permettra d'acquérir toutes les connaissances de base nécessaires pour effectuer un voyage fantastique!

Si vous lisez cet article, nous supposons que vous avez déjà obtenu votre visa et vos billets et que vous connaissez votre plan approximatif pour visiter la Russie. Sinon, cliquez ici pour obtenir des conseils sur l'obtention d'un visa et la planification de votre voyage.

Comment se rendre de l'aéroport au centre de Moscou

Le moyen le plus pratique pour se rendre au centre est de prendre un train Aeroexpress. Il part une fois toutes les heures ou toutes les 30 minutes, selon l'aéroport. Vous pouvez consulter les horaires et acheter des billets en ligne ici. Vous arriverez probablement dans l'un des trois principaux aéroports de Moscou : trouvez donc ici comment vous rendre au centre de Moscou depuis Domodedovo (DME), Cheremetievo (SVO) et Vnoukovo (VKO).

Si vous voulez prendre un taxi, nous vous déconseillons d’avoir recours aux chauffeurs privés, cela peut vous coûter de deux à cinq fois plus que le tarif normal. Yandex.Taxi ou toute autre application populaire de réservation de taxi est alors à conseiller. Uber fonctionne également en Russie, mais il faut pour cela installer l'application Uber Russia.

Échange de devises

N'apportez pas trop d'argent liquide avec vous – les cartes de crédit sont presque universellement acceptées en Russie, surtout à Moscou. Avoir un peu de cash sera toutefois utile, surtout si vous voyagez dans des régions éloignées (ou si vous allez faire vos courses au marché). Mieux vaut ne pas changer d'argent à l'aéroport, le taux sera meilleur en ville. Très souvent, les meilleurs taux se trouvent dans les petits bureaux de change privés de la capitale – mais pour une tranquillité d'esprit totale, nous vous recommandons une banque officielle.

Il est en outre préférable d'apporter des dollars ou des euros. Pour plus d'informations sur l’échange de devises en Russie, cliquez ici

Communication mobile et Internet

Vous ne regretterez pas d'avoir acheté une carte SIM locale. Vous économiserez de l'argent sur les appels et la messagerie, et pourrez utiliser le WiFi public (dans le métro et les autres transports, ainsi que dans les parcs et beaucoup d'autres lieux), qui nécessite une vérification par numéro de téléphone, ne fonctionnant pas toujours avec les numéros étrangers.

Le moyen le plus simple est de se rendre dans n'importe quel magasin de téléphonie mobile. La procédure ne prendra pas plus de 15 minutes. Les réseaux les plus populaires sont MTSMegafonBeeline et Tele 2. Ils proposent des services 3G, 4G et LTE. Pour en savoir plus sur la manière d'acheter une carte SIM russe, cliquez ici

Que faire lors d'une longue escale à Moscou

Si votre destination finale est Saint-Pétersbourg, Sotchi ou autre, et que vous ne disposez que de quelques heures à Moscou, vous devriez absolument visiter le centre-ville. Voici quelques lieux incontournables :

- la place Rouge (ne perdez pas votre temps avec le Mausolée, c'est une expérience surestimée – mieux vaut jeter un coup d'œil à l'intérieur des majestueuses galeries commerciales du GOuM, éminent site historique)

- le nouveau parc Zariadié à proximité (prenez un selfie sur le pont « flottant ») 

- en vous promenant sur la rue Teatralny Proïezd, vous verrez le théâtre du Bolchoï ainsi que l’emblématique magasin soviétique Detski Mir (Le Monde des enfants) comprenant un point d'observation sur son toit.

- la rue Tverskaïa est l’axe principal, et l'un des plus beaux, de Moscou

- le métro de Moscou apparaît comme un immense musée souterrain avec des stations d'une beauté saisissante (voici les 20 plus belles).

- un des musées : La galerie Tretiakov (qui comprend deux sites : un pour l'art classique et un autre consacré au XXe siècle) ou le Musée historique d'État (situé directement sur la place Rouge)

- le parc Gorki et celui de VDNKh sont deux des espaces verts les plus intéressants en été, qui deviennent de gigantesques patinoires en hiver.

Pour plus d'idées sur la façon de passer votre temps à Moscou, veuillez consulter notre guide improvisé

Que voir au-delà de Moscou (et de Saint-Pétersbourg) ?

Gardez à l'esprit que la Russie est bien plus que ses deux capitales.

L’Anneau d'or : cet ensemble de villes anciennes non loin de Moscou vous plongeront dans la Russie authentique et traditionnelle avec ses nombreuses coupoles dorées et églises. L'une des cités incontournables de cet itinéraire touristique est Souzdal, la plus féerique du lot. Retrouvez ici notre guide complet de l'Anneau d'or. 

Le lac Baïkal : pour voir ce miracle naturel, vous devez réserver des billets pour Irkoutsk et prendre un bus pour le village de Listvianka – le point le plus proche pour observer le lac. Si vous avez un peu plus de temps, vous pourrez le voir en parcourant les rails du légendaire Transsibérien

Sotchi : nager en été et skier en hiver, cette cité a tout ce qu'il faut pour vous plaire ! N'oubliez pas de goûter la cuisine locale, de visiter les sites olympiques et de profiter de la nature et des montagnes. Voici un guide estival pour Sotchi et un autre pour ses environs. Et voilà une liste des meilleurs restaurants du coin

L'Extrême-Orient : cette partie de la Russie est l'un des endroits les plus spectaculaires que vous puissiez visiter, mais cela signifie qu'il vous faudra plus qu'une semaine ou deux. Ainsi, si vous tombez amoureux de la Russie lors de votre première visite, revenez à tout prix pour explorer la péninsule du Kamtchatka avec ses volcans, ses ours, son surf, ses fruits de mer et bien plus encore. Le « joyau de l'Est » de la Russie, Vladivostok, est particulièrement étonnant au printemps, lorsque les arbres sont en fleurs. Non loin, se trouve même une île paradisiaque ressemblant aux Maldives ! 

La Russie est-elle sûre ?

En fait, oui ! Moscou, par exemple, a l'un des taux de criminalité les plus bas des capitales du monde.

Inutile de jeter un coup d'œil par-dessus votre épaule frénétiquement en rentrant à votre hôtel tard la nuit, mais des précautions élémentaires sont toujours utiles : surveillez votre portefeuille et votre téléphone portable car les pickpockets locaux peuvent être très doués. Les agressions dans la rue sont cependant très rares.

Toutefois, si vous vous rendez dans des régions où la population est majoritairement religieuse (par exemple la partie musulmane du Caucase), il vous faudra respecter les traditions locales et éviter de vous disputer ouvertement avec les habitants

Nous vous conseillons vivement de garder sur vous votre passeport et votre visa (ou leurs copies) ainsi que votre réservation d’hôtel au cas où la police vous arrêterait. Et voici quelques conseils pour communiquer avec la police en Russie. 

Il ne fait pas toujours froid en Russie

N'emportez pas toute votre garde-robe avec vous en Russie. Les journées n’y sont pas continuellement rythmées par les tempêtes de neige, surtout si vous voyagez dans les régions du Sud, où il peut faire chaud même en hiver. Aussi étonnant que cela puisse sonner, dans certaines régions de Sibérie, les températures peuvent également dépasser les 40° durant la saison estivale. Vérifiez donc la météo à l'avance et ne surchargez pas inutilement vos bagages.

Un autre conseil absolument crucial pour l'hiver : si vous allez skier ou faire du snowboard dans le Sud (par exemple dans la station Roza Khoutor à Sotchi), assurez-vous de prendre une veste plus fine, très résistante à l'eau et sans isolation thermique, et de vous couvrir en dessous pour vous protéger du froid : comme il s'agit essentiellement d'un climat marin, vous aurez trop chaud et tomberez malade si vous portez des vêtements destinés à des froids extrêmes. Les températures dans les stations de Sotchi ne descendent normalement pas en dessous de -5° et il est donc parfois possible de skier en pull.

Par contre, pour la Sibérie c’est exactement le contraire. Alors, souvenez-vous : l’équipement de ski à Sotchi doit être très résistant à l'eau et ne nécessite aucune isolation. Celui pour la Sibérie devra quant à lui permettre de survivre au froid. Faites-donc le bon choix.

Et voici quelques conseils supplémentaires pour voyager en hiver dans le pays. 

Peut-on boire l'eau du robinet en Russie ?

Les autorités russes testent l'eau et déclarent qu'elle est potable. Cependant, les Russes préfèrent ne pas le faire. Certains boivent de l'eau chauffée à la bouilloire, tandis que la majorité utilise des filtres. L'eau du robinet russe est un peu différente, elle contient plus de fer et n'est pas aussi « douce » qu'en Europe par exemple.

À quels plats faut-il goûter ?

Ne commencez pas votre journée avec de la vodka, sauf si vous ne voulez pas bien vous souvenir de votre voyage.

Aujourd'hui, le point fort de la Russie est la nourriture locale provenant des différentes régions et cuisinée de manière moderne. 

Visitez le très cher mais emblématique Café Pouchkine à Moscou, juste pour profiter de l'intérieur et du délice de ses desserts. Pour trouver de la nourriture traditionnelle bon marché, rendez-vous néanmoins à Teremok, que vous apercevrez un peu partout dans les rues et centres commerciaux. Essayez le sarrasin, le borchtch, les blinis et une de leurs boissons, le mors aux baies par exemple.

D'autres plats que vous pouvez essayer sont les pelmenis (ravioles), le caviar, et beaucoup de salades (Olivier, Mimoza, hareng sous son manteau de fourrure, etc.)

La nourriture caucasienne (en particulier géorgienne) est également très populaire en Russie : essayez donc le khatchapouri, le khinkali, le chachlyk. 

Voici votre guide complet des restaurants servant de la cuisine russe traditionnelle à Moscou.  

Et pour les gourmands, voici les plus délicieux desserts russes à essayer.  

Au fait, si vous êtes végétarien ou végétalien, il existe des plats traditionnels russes très savoureux qui vous conviendront. Dans les grandes villes comme Moscou et Saint-Pétersbourg, il existe de nombreux endroits intéressants pour les personnes ne mangeant pas de viande.

Les questions qui peuvent irriter les Russes et les sujets à éviter

Nous disons cela sur le ton de la plaisanterie, mais il y a ici une part de vérité, certains sujets peuvent réellement agacer ou créer un malaise.

Découvrez ici quelques sujets qu'il vaut mieux ne pas aborder.

Mais nous ne voulons pas vous effrayer, alors nous nous contenterons de vous assurer que les Russes sont très amicaux et hospitaliers. N'ayez donc pas peur de sortir et de vous faire de nouveaux amis quand vous arriverez ici. D’ailleurs, voici d'autres stéréotypes sur la Russie qui ne sont pas vrais.

En suivant ce lien, retrouvez enfin notre guide touristique complet pour Saint-Pétersbourg.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies