En images: la baie Babouchka, plage pittoresque au bord du Baïkal

Legion Media
Nous ne savons pas s’il s’agissait d’un endroit secret où les babouchkas (grand-mères) prenaient le soleil, mais ce sable blanc et cette eau limpide, entourés de forêts verdoyantes et de rochers, devenus récemment accessibles aux touristes, pourraient bientôt devenir un pôle d’attraction touristique.

Vous pensiez tout savoir sur le BaïkalCertes, la baie en question est plus belle en été. En fonction de l’ensoleillement, la couleur de l’eau peut passer du gris au bleu clair ou à l’azur. Si la plage elle-même est agréable, l'eau reste toujours froide et sa température ne dépasse jamais 10°C.

Jusqu'en 2017, il était interdit de camper ici afin de préserver le paysage naturel local. Toutefois, il y a quelques années, les autorités ont décidé d'ouvrir cette plage aux touristes et de mettre en place des infrastructures destinées aux campeurs. Pour s’assurer que la baie reste vierge et propre, les touristes sont surveillés et le simple fait d’y jeter un morceau de papier peut coûter aux visiteurs jusqu'à 4 000 roubles (55 euros) !

Pour vous y rendre, il vous faudra d’abord un permis pour entrer dans Parc national Pribaïkalski (des bureaux le délivrant existent à Irkoutsk, Listvianka, Bolchoïé Goloustnoïé ou encore à Bougouldeïka) qui ne coûte que 100 roubles (moins de 1,5 euro).

Si vous envisagez de monter une tente, préparez-vous à payer 100 roubles par nuit. Deux complexes hôteliers - Baïkal Dunes et Boukhta Pechtchanaïa - sont également situés à proximité.

Cependant, il n’est pas facile d’atteindre ces lieux - la baie est située à environ 140 km d'Irkoutsk et n'est pas reliée par des transports directs. Il faudra donc prendre le ferry Bargouzine (le trajet depuis Irkoutsk vous coûtera environ 50 euros), puis faire une demi-heure à pied en empruntant un sentier forestier.

Autre option : emprunter le Sentier de grande randonnée du lac Baïkal qui commence à Listvianka et vous prendra au moins deux jours (55 km à parcourir). Autre alternative : aller en bus à Bolchoïé Goloustnoïé (le trajet ne vous coûtera que 300 roubles (4 euros) et prendra près de 3h30), puis faire 37 km à pied en admirant des paysages à couper le souffle.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies