Le guide ultime du voyageur séjournant à Saint-Pétersbourg

Getty Images
Par le biais de cet article nous tenions à regrouper nos publications les plus utiles au sujet de la deuxième plus grande ville du pays, afin de faciliter la préparation de votre prochain périple en ces terres.

En Russie, il y a deux types de personnes : les adeptes de Moscou et les friands de Saint-Pétersbourg. Si la première reste la ville la plus populaire du pays auprès des touristes, la seconde n’a toutefois rien à lui envier.

Elle compte en effet elle aussi de nombreux sites historiques, curiosités, et hauts lieux gastronomiques (si ce n’est plus !). Cette cité, fondée en 1703 par Pierre le Grand, a par ailleurs été le domicile d’innombrables écrivains, artistes et tsars ayant apporté leur pierre à l'édifice jusqu'à en faire l’indétrônable capitale culturelle de Russie (en plus d'avoir été la véritable capitale durant plusieurs siècles). 

Nous avons rassemblé ici plusieurs de nos publications au sujet de ce joyau du Nord, afin que vous puissiez vous y retrouver plus aisément dans la préparation de votre prochain séjour ! Bonne lecture !

Si vous venez de France, sachez par ailleurs que cette ville où coule la Neva a de nombreux points communs avec l’Hexagone. Cela semble donc parfait si vous craignez un dépaysement trop brutal.

Les musées

L'Ermitage abrite la plus vaste collection d’art de Russie et est reconnu comme l'un des meilleurs musées du monde. L’établissement est également célèbre pour ses chats, qui sont devenus une véritable institution à part entière, et qui vivent au sein du Palais d’Hiver depuis l’époque de l’impératrice Élisabeth Ire.

L'Ermitage

La Kunstkamera, cette fameuse « Chambre des curiosités », a quant à elle été bâtie en 1727 et s’impose comme le tout premier musée de Russie. Elle est populaire pour son étrange collection de fœtus, d’humains et d’animaux difformes, rassemblés par Pierre le Grand.

Le Musée Fabergé est un incontournable pour tout passionné de la dynastie Romanov et d’histoire. Au cœur de cet établissement se trouve plusieurs des objets réalisés par la maison Fabergé (dont les précieux œufs), acquis par l’oligarque Viktor Vekselberg auprès de la famille Forbes en 2004, pour la modique somme de 100 millions de dollars.

Musée Fabergé

Le Musée d'art contemporain Erarta est un établissement privé fonctionnant comme un espace d’exposition et de représentation théâtrales et musicales.

Le Musée Russe a de son côté été fondé par le tsar Nicolas II en 1895 et est le plus grand musée d’art national du pays. Le Palais de marbre, l'une de ses branches, peut être considéré comme un « musée dans le musée », en raison de son histoire, de son architecture et de sa collection.

Située sur l’île aux Lièvres, la Forteresse Pierre-et-Paul est le point où l’histoire de Saint-Pétersbourg a débuté. Cet édifice a été nommé en l’honneur de la cathédrale Saints-Pierre-et-Paul, où se trouve la crypte des tsars et grandes princesses.

Enfin, le Musée Novy est un établissement privé ouvert par l’homme d’affaires et collectionneur Aslan Tchekhoïev. Il se consacre à l’art russe des XXe et XXIe siècles.

Les théâtres

Au premier rang se trouve le théâtre Mariinsky, ayant ouvert ses portes en 1793. Aujourd’hui, il continue d’héberger des représentations majeures, tant dans les domaines de l’opéra que de la danse. À nos côtés, assistez ici à la vie trépidante de ses coulisses.

Théâtre Alexandrinski

Un autre prestigieux établissement saint-pétersbourgeois est le théâtre Alexandrinski, considéré comme le plus ancien du pays, puisque fondé en 1756 par Élisabeth Ire. Il est aussi somptueux à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Le théâtre Mikhaïlovski, établi en 1833, fait lui aussi partie des plus vieux centres de ballet et d’opéra de Russie. Il compte dans ses troupes de nombreux danseurs étrangers, et jusqu’à récemment il était dirigé par l’Espagnol Nacho Duato, qui évolue à présent au théâtre Stanislavski, à Moscou.

Voici quelques autres théâtres réputés de Saint-Pétersbourg : le Grand Théâtre dramatique Tovstogonov, le théâtre Lensoviet, le Maly Drama Théâtre et le théâtre de la Comédie.

Le métro

Si le métro moscovite reste aux yeux des Russes le plus beaux de tous, celui de Saint-Pétersbourg n’a nullement à rougir. Découvrez donc ici ses secrets les mieux gardés. 

Les parcs et jardins

Peterhof est une ville située à 47 kilomètres de Saint-Pétersbourg ayant servi de résidence d’été des tsars aux XVIII et XIXe siècle. C’est pour cette raison (et sa magnificence) qu’il est souvent qualifié de Versailles russe. En 2017 il s'est d'ailleurs imposé comme le musée le plus fréquenté de Russie, les touristes appréciant notamment ses splendides fontaines

Peterhof

Le parc du 300ème anniversaire de Saint-Pétersbourg est peut-être le lieu le plus populaire de la ville pour admirer la mer. Il abrite lui aussi de multiples fontaines et statues, 300 pommiers (offerts par Helsinki, capitale de la proche Finlande), un phare, un bassin à vagues et même une école de plongée.

Le lac Ladoga est le plus grand d’Europe et est surnommé la Route de la Vie, puisqu’il a permis l’approvisionnement de 360 000 tonnes de marchandises durant le Siège de Léningrad, entre 1941 et 1944.

La Nouvelle Hollande

L’île de la Nouvelle Hollande est un lieu apprécié des hipsters dédié à la recherche d’amusement, d’art et d’activités de plein air.

Les parcs, les rues, les quais ou les trajets en bateau sont en outre parfaits pour profiter des Nuits Blanches, un phénomène naturelle où le Soleil ne se couche pratiquement pas durant la nuit. Il est possible d’y assister approximativement de fin mai à fin juin.

Découvrez ici nos conseils pour profiter de la ville comme un véritable local chaque mois de l’année. 

Si vous préférez les lieux moins fréquentés, dirigez-vous vers l’un des incroyables endroits présentés dans cet autre article

Monuments architecturaux

La ville est célèbre pour son incroyable architecture, à l'élaboration de laquelle ont contribué des artistes étrangers. Sachez qu’il est d'ailleurs de plus en plus populaire de contempler cette beauté depuis les toits. Voici notre article au sujet de cette pratique.

La cathédrale Saint-Isaac

La cathédrale Saint-Isaac offre le plus beau panorama sur la ville et en est l’un des édifices les plus connus. Conseil : La plus belle vue sur la cathédrale est certainement celle depuis le centre de la place Isaakievkaïa, près du monument de l’empereur Nicolas Ier sur son cheval.

La cathédrale Notre-Dame-de-Kazan

La cathédrale Notre-Dame-de-Kazan reste un important bastion de l’Église orthodoxe et est entourée par des colonnes de style vatican. Conseil : Pour la contempler au mieux, il est préférable de le faire depuis l’autre côté de la perspective Nevski. Il est par exemple possible de vous asseoir sur un agréable fauteuil du café Singer, à l’étage de la Maison des Livres (28, Perspective Nevski).

Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé

La cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé est certainement l’emblème de la ville. L’histoire se cachant derrière est pourtant tragique : elle a été érigée en 1883 comme lieu de mémoire, à l’emplacement où a été assassiné le tsar Alexandre II. Conseil : Assurez-vous de visiter l’intérieur du bâtiment. Au guichet vous pouvez louer un guide audio dans une dizaine de langues pour 200 roubles (3 euros) afin d’en apprendre plus sur les techniques artistiques et matériaux utilisés pour sa constructions. À 7h30, l’entrée est par ailleurs gratuite à l’occasion du service religieux.

Perspective Nevski

Lieux d’intérêt sur la Perspective Nevski, le principal axe de la ville : le bâtiment Singer ou la Maison des Livres (28 de la rue), l’Épicerie Elisseïev (56), Artistes de rue (32-34), le Cinéma Aurora (60) le pont Anitchkov (39 et 41).

Le palais Mikhaïlovski a été construit par l’architecte italien Carlo Rossi entre 1819 et 1825 pour le grand-duc Michel, petit-fils de Catherine II. Le palais abrite aujourd’hui une vaste collection d’art russe, d’icônes médiévales au Carré noir sur fond blanc de Kasimir Malevitch.

D’autres palais luxueux se trouve à Saint-Pétersbourg et ses alentours : le palais Menchikov, le palais Ioussoupov, le palais Cheremetiev ou encore le palais Stroganov.

Voici également dix endroits que les touristes ratent trop souvent dans cette ville. 

Et n’oubliez pas également les innombrables ponts, symboles de la ville. On en compte près de 800, et 218 sont accessibles uniquement aux piétons. Le tout premier à avoir été construit est le pont de la Trinité, en 1803.

Le Saint-Pétersbourg révolutionnaire

Cette ville est le lieu où a éclaté la Révolution russe, avec l'assaut du palais d'Hiver sur le signal du légendaire croiseur Aurore. Par ailleurs, le gouvernement des bolcheviks a établi son quartier général au sein de l'Institut Smolny. Si ces événements vous fascinent, il semble indispensable que vous effectuiez cette excursion !

Restaurants et cafés

Après de si intenses promenades, il est possible que vous ayez un petit creux. N’hésitez donc pas à vous diriger vers l’un des établissements présentés dans ces différents articles pour vous régaler tout en découvrant la cuisine locale.

Pour les enfants

Bien sûr, il est toujours plaisant de visiter l’Ermitage, le plus célèbre musée de Saint-Pétersbourg. Néanmoins, les enfants ne partagent pas toujours cette passion pour l’art. Voici donc dix lieux de la Venise du Nord qui devraient leur plaire, entre parc d’attractions et maquettes géantes.

Pour les personnes en situation de handicap

Si vous souffrez d’un handicap entravant votre mobilité, ne vous inquiétez pas, des solutions existent pour visiter tout de même Saint-Pétersbourg. Nous vous expliquons tout ici même !

Maintenant que vous savez pratiquement tout sur cette ville, prenez connaissance du  portrait-robot du Saint-Pétersbourgeois typique.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies