Comment se rendre au centre de Moscou depuis l’aéroport de Cheremetievo (SVO)?

AP
Train, bus, taxi, autopartage, ou encore hélicoptère, voici les moyens les plus rapides et simples pour rejoindre le centre-ville de la capitale russe.

1. L’Aeroexpress

La solution la plus rapide est de monter à bord d’un train Aeroexpress, dont la gare se situe sur le territoire de l’aéroport. En évitant les aléas de la circulation routière, vous arriverez à la gare de Biélorussie en 35 minutes, et de là vous pourrez emprunter la ligne de métro circulaire (ainsi que la vert foncé), qui permet de se rendre aisément n’importe où en ville.

Le premier train part de Cheremetievo à 5h et le dernier à 00h30. Les billets coûtent 500 roubles (7 euros) au guichet et 420 (6 euros) en ligne. Vous pouvez par ailleurs les acheter en avance sur le site ou en téléchargeant l’application.

Lire aussi : Choisir un hôtel à Moscou: votre guide pour chaque occasion de voyage

*À noter que durant la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, les supporters munis d’un FAN ID pourront voyager gratuitement en Aeroexpress, et il y aura également des trains supplémentaires de nuit. Renseignez-vous sur le site de la compagnie pour plus de détails.

2. Le bus

Le bus est l’alternative la moins onéreuse, mais vous êtes susceptible de vous retrouver au milieu des embouteillages. Un autre inconvénient est que son terminus est une station de métro lointaine, à l’extrémité de la ville, vous aurez donc besoin de 30 minutes supplémentaires pour arriver au centre-ville.

Jusqu’à la station de métro Retchnoï Vokzal (ligne vert foncé) :

  • Bus n°851, de 5h37 à 00h49 (et 00h45 le week-end), 55 roubles (80 centimes d’euro). Environ 50 minutes.
  • Marchroutka (mini-bus) n°949, de 6h45 à 21h45, 80 roubles (1 euro). Environ 30 minutes.

Lire aussi : Marchroutka: comment les Russes se moquent de leur moyen de transport le plus étrange

Jusqu’à la station de métro Planernaïa (ligne mauve) :

  • Bus n°817, de 5h22 à 00h08, 55 roubles (80 centimes d’euro). Environ 40 minutes.
  • Marchroutka n°948, de 6h45 à 21h15, 80 roubles (1 euro). Environ 30 minutes.

Jusqu’à la station de métro Iougo-Zapadnaïa (ligne rouge) :

  • Bus de nuit H1, à partir de 00h15, toutes les 30 minutes, 55 roubles (76 centimes d’euro).

*À noter que durant la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, les supporters munis d’un FAN ID pourront voyager dans les bus publics gratuitement.

3. Le taxi

Si vous atterrissez de nuit et ne souhaitez pas attendre le bus, vous avez la possibilité de prendre le taxi. Mais ne choisissez pas ceux qui se trouvent déjà à l’aéroport, car ils proposent des tarifs trop élevés.

Lire aussi : Le meilleur de Moscou en 48 heures: que faire et où aller?

Plusieurs services et applications vous aideront à réserver un taxi à l’avance et le prix ne dépend pas du temps que vous seriez susceptible de passer dans des bouchons. Il est ainsi aisé de trouver des trajets à 800 roubles environ (10,99 euros).

  • Uber est disponible à Moscou
  • Yandex Taxi (disponible dans plusieurs langues)
  • Gett Taxi (disponible en anglais et hébreu)
  • City Mobil (disponible en anglais)

Les deux dernières applications permettent de réserver un taxi en avance, mais il y a habituellement de nombreuses voitures dans les environs de l’aéroport qui vous récupèreront en 5-10 minutes. Lorsque vous atterrissez, vous pouvez donc vous connecter au WIFI du terminal et réserver un taxi. Le conducteur vous demandera certainement de le contacter une fois que vous aurez passé le contrôle aux frontières, car l’attente devant le terminal n’est gratuite que les 15 premières minutes, ensuite c’est assez cher.

Lire aussi : Sept «pièges à touristes» à éviter en Russie

4. L’autopartage

Différentes compagnies d’autopartage sont présentes à Cheremetievo. Pour louer un véhicule il faudra vous munir d’une pièce d’identité, de votre permis de conduire, d’une carte bancaire et d’un smartphone. Il vous faudra ensuite signer un contrat avec la société dans le but d’accéder à la voiture (il est possible de le faire en ligne). Les principales entreprises sont Delimobil (cliquez ici pour en savoir plus sur leur emplacement), Yandex Drive (disponible en anglais sur Google Play) et BelkaCar (seulement en russe). Nous vous conseillons de télécharger une application au préalable pour trouver la voiture la plus proche.

5. Louez une voiture

Toutes les plus grandes compagnies de location de voiture sont représentées à l’aéroport de Cheremetievo : Sixt, Europcar, Avis ou encore Rentalcars. Vous pouvez louer un véhicule sur Internet ou en visitant leur bureau. Procéder à la réservation en avance n’influence pas beaucoup le prix, mais cela permet d’avoir un plus large choix de modèles.

Lire aussi : Comment visiter Moscou et Saint-Pétersbourg en fauteuil roulant?

6. Louez un… hélicoptère

Si vous êtes assez fortuné ou que vous adhérez au concept du « On a qu’une vie », Cheremetievo vous propose cette option originale et efficace pour échapper aux embouteillages. Pour plus d’information sur ce service, rendez-vous sur le site de l’aéroport.

Dans cet autre article, découvrez le design audacieux des aéroports russes les plus récemment construits ou rénovés.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies