Comment ne pas mourir de froid au milieu de l’hiver russe?

Reuters
Comme on le sait, l’hiver en Russie peut se montrer particulièrement rude, notamment dans des lieux tels que la Sibérie. Cette année, même l’été a été régulièrement éclipsé par la pluie et la neige. Pour vous préparer, Russia Beyond vous partage ses meilleures astuces, qui vous aideront survivre en cette saison aussi sombre que glaciale.

Voici une blague populaire concernant l’attitude des étrangers vis-à-vis du climat russe. Un étudiant étranger en Russie écrit une lettre à ses proches : « Durant +l’été vert+ ça allait encore plus ou moins, mais quand le blanc a débuté, les choses se sont vraiment compliquées … ».

Bien entendu, cela ne signifie pas qu’en Russie vous greloterez 365 jours par an. Vous vous doutez bien que dans un si vaste pays, la météo dépend fortement de la région où vous vous trouvez. Par exemple, à Sotchi (1 362 km au sud de Moscou), même en février les températures descendent rarement en dessous de -6°. Néanmoins, si vous visitez une ville telle qu’Iakoutsk (4 885 km à l’est de Moscou), où le climat est sans pitié, attendez-vous à affronter des températures de l’ordre de -33° au même moment.

Lire aussi : Pourquoi les Russes sont-ils résistants au froid?

Mais ne vous inquiétez pas, même les endroits susceptibles de vous transformer en glaçon peuvent être amusants à découvrir, il suffit juste de savoir comment y survivre.

1. Habillez-vous chaudement

« Wow, merci Sherlock, je n’y aurais vraiment pas pensé ». Eh bien ce n’est pas difficile en effet, mais il est bon de le rappeler : la première chose à faire pour combattre le froid est de préserver une température corporelle suffisante.

Si le gel fait rage dehors, pensez à enfiler plusieurs couches de vêtements : un sous-pantalon, un pantalon, un t-shirt, un sous-pull, un pull et un manteau feront l’affaire. Sans oublier les indispensables bonnets, écharpes et gants.

Lire aussi : L'hiver russe raconté par d'illustres voyageurs français

Aussi, habillez-vous toujours en fonction de vos projets. Si vous comptez aller au théâtre et que vous ne pensez pas avoir à rester dehors plus de 5 minutes, une combinaison de ski ne sera probablement pas le meilleur choix. Soyez malin !

2. Achetez des chaussures avec une bonne semelle

Bien entendu, il vous faut absolument des chaussures étanches et chaudes si vous avez pour ambition de braver l’hiver russe. La semelle doit permettre d’adhérer solidement au sol, puisqu’une couche de glace le recouvre régulièrement, transformant les villes en patinoires géantes. Afin d’éviter de rentrer les jambes dans le plâtre, regardez où vous mettez les pieds !

3. Hydratez votre peau

Maintenant qu’il fait -30° dehors et que vous êtes habillé en conséquence, votre visage est normalement la seule partie de votre corps encore exposée au froid, il lui faut alors une protection efficace. Les vents cinglants peuvent endommager votre peau, il est donc nécessaire d’acheter une crème spéciale pour faire barrière aux éléments. Celles à base d’huile sont les meilleures, par contre, ne choisissez surtout pas une crème à base d’eau, ça ne fera qu’empirer les choses !

Lire aussi : Les joies de l’hiver dans le parc central de l’URSS

4. Pensez aux stalactites

Le soleil printanier est toujours le bienvenu en Russie. Alors que tout commence à dégeler, l’humeur générale s’améliore, mais il faut tout de même rester prudent. La glace entamant sa fonte, des stalactites des plus pointues sont susceptibles de tomber des toits, gardez donc toujours un œil en l’air, et évitez de longer les bâtiments de trop près.

5. Mangez bien

Lorsque votre corps est moins exposé aux rayons du soleil, il lui est plus difficile de préserver son équilibre et il se voit donc dans l’obligation de bruler plus de calories. « L’hiver est une mauvaise période pour les régimes stricts », a assuré Marina Demina, nutritionniste russe, au journal Argoumenty i Fakty.

Ne pas manger en quantité suffisante peut être une très mauvaise idée durant cette saison. Mais d’un autre côté, cela ne signifie pas que vous pouvez engloutir sans scrupules des quantités astronomiques de friandises, viandes grasses et autres plats peu diététiques. Le mieux, selon Demina, est de boire des soupes de légumes, et de manger des fruits secs et du miel (dans le cas où vous auriez du mal à trouver des fruits et légumes frais), ainsi que de prendre de l’huile de foie de morue de temps à autres.

Lire aussi : Apprécier l’hiver comme un vrai Russe

6. Buvez du thé (et non pas de la vodka)

Même si certains locaux vous conseillerons volontiers d’avaler cul sec quelques shooters de vodka pour avoir chaud, ils font fausse route. L’alcool vous procure une sensation de chaleur, mais cela peut être dangereux : une personne ayant l’impression de s’être réchauffée grâce à l’alcool est susceptible de ne pas remarquer le froid, ce qui peut entrainer des gelures. Il est donc recommandé de privilégier le thé et d’autres boissons non spiritueuses.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies