Sept choses qui vous étonneront dans le nouveau parc près du Kremlin

Parc Zariadié.

Parc Zariadié.

Marina Lystseva / TASS
Situé en plein cœur de la capitale russe, le parc Zariadié ouvrira ses portes au public le 9 septembre 2017. Selon les données officielles, ce projet ambitieux a coûté à la municipalité la bagatelle de 13 milliards de roubles (près de 190 millions d'euros), d’autres sources affirmant pourtant que le montant serait deux fois plus élevé. À trois jours de l’inauguration, RBTH lève le rideau sur sept choses qui devraient étonner les visiteurs dans ce nouveau site à deux pas du Kremlin.

Pont sans piliers

Pont sans piliers

Le cabinet américain Diller Scofidio Renfro a conçu un pont unique en son genre : dénué de toute colonne, il est comme suspendu sur une route, un quai et les eaux de la Moskova, d’où son nom – pont « planant ». Depuis cette console de 70 mètres de long s’ouvre un des meilleurs panoramas sur le Kremlin, le pont de Crimée et la cathédrale du Christ Sauveur. À première vue, la construction peut sembler fragile, mais rassurez-vous – elle est capable d’accueillir entre 3 000 et 4 000 personnes à la fois.

Toundra près des murs du Kremlin

Quatre zones climatiques ont été recréés dans le parc

Les concepteurs du parc ne se sont pas contentés d’une seule zone climatique et en ont recréée quatre à Zariadié ! Dans différentes parties du parc vous pourrez trouver tantôt une forêt mixte, tantôt une steppe… Certes, ces zones climatiques sont présentées en miniature, mais elles ont été recrées avec un maximum d’authenticité : le genévrier et la mousse poussent au sein d’un paysage septentrional, des herbes aromatiques dans la steppe, et des bouleaux dans la forêt. Le système imite même le vent et l’éclairage. Si vous avez donc l’intention d’explorer toutes les zones climatiques présentées dans un seul et même endroit, n’oubliez pas de prendre des vêtements chauds.

Glacier arctique

Glacier arctique

Vous y trouverez une véritable grotte arctique. Ce qui distingue pourtant ce glacier c’est qu’il ne fond pas. Fin août, près de 70 tonnes d’eau y ont été acheminées pour être transformées en 60 m3 de glace. Le système de refroidissement installé juste au-dessous du « glacier » empêche la fonte. Pendant la journée, la température y sera maintenue à -2°C et la nuit à -5°C. Cette grotte devra accueillir des conférences et des séminaires. On ignore toutefois pour le moment si les participants à ces événements devront passer des heures dans le froid ou si une autre « astuce » est prévue par les concepteurs.

Philharmonie à l’intérieur d’une colline

Philharmonie

Une nouvelle philharmonie avec deux salles et un orgue se trouve également sous terre, à l’intérieur d’une colline. À la surface ne se trouvent que l’entrée et le toit arrondi en verre et en métal.

Comme à la Philharmonie de Paris, l’acoustique y a été réalisée par le célèbre ingénieur japonais Yasuhisa Toyota.

Les salles de cette philharmonie « souterraine » accueilleront aussi bien des concerts symphoniques que de jazz et de musique contemporaine.

Amphithéâtre ouvert par tous les temps

Amphithéâtre

Adjacent à la philharmonie, un amphithéâtre prévu pour 2 500 personnes n’a qu’un seul mur et un toit en verre. Toutefois, la forme de l’édifice permet de conserver l’air tiède même en hiver.

Rue médiévale

Pièces archéologiques

Les travaux de construction ont permis de mettre à jour les fondations de maisons de la vielle rue moscovite Velikaïa (Grande). En 1964, l’énorme hôtel Rossiya a été érigé sur son emplacement. Ce dernier a été démoli en 2007 et quelques années plus tard, il a été décidé d’y ériger le parc Zariadié.

Un passage souterrain avec des pavillons archéologiques a été conçu sur la base de cette trouvaille. Les visiteurs pourront y voir un trésor composé de 43 000 pièces d’argent, des armes médiévales et près de 3 000 objets de la vie quotidienne de l’époque.

Ville souterraine

Centre médiatique interactif

Le parc Zariadié est un véritable univers souterrain : on ne trouvera à la surface que des constructions en verre et des installations paysagères, le reste – centre médiatique interactif, cinéma 4D avec des sièges suspendus, restaurants, hôtels et parking - se trouvent sous terre.

Lire aussi : 

Comment célébrer la Journée de Moscou comme un Moscovite