24 ou 48 heures à Vladivostok: que faire dans la ville la plus orientale de Russie?

Alexandra Gouzeva
La vue sur les ponts est à couper le souffle, vous pouvez embrasser la nature vierge et vous lécher les babines en mangeant des fruits de mer frais. Voici comment passer un ou deux jours dans cette fascinante ville portuaire de l'Extrême-Orient.

Jour 1

8h00 : petit-déjeuner à la boulangerie

Commencez votre journée parfaite à Vladivostok avec un café et une pâtisserie dans n'importe quel café de la chaîne de boulangerie Lakomka appartenant à Vladkhleb. Créée en 1903, c'est l'une des plus anciennes entreprises de la ville. Les habitants aiment le petit-déjeuner à emporter, et ici vous pouvez vous délecter de l'odeur authentique du pain avant de plonger dans le monde délicieux des fruits de mer. Le pain le plus célèbre de l'entreprise s'appelle Podolski - essayez-le, il est purement russe.

9h00 - 23h00 : montez au meilleur endroit pour un selfie

La topographie de Vladivostok est difficile pour ceux qui souhaitent découvrir une nouvelle ville à pied. Il y a plus de 20 collines à Vladivostok, que les habitants appellent « sopka » (petite colline). L'un des points de vue les plus pittoresques sur la ville est la colline Orlinoïe Gnezdo (colline du Nid d'Aigle), qui permet de rejoindre le centre-ville à pied en 20 minutes.

Pour gagner du temps, vous pouvez prendre un bus ou un taxi (l’application Yandex.Taxi fonctionne très bien, disponible en anglais). Une autre option facile est le funiculaire de la rue Svetlanskaïa.

Le monument aux fondateurs légendaires de l'alphabet cyrillique, les saints Cyrille et Méthode, est votre point de référence pour admirer le meilleur panorama sur le magnifique Pont d’or qui traverse la baie de de la Corne d’or. Lorsque le fondateur de la ville, Nikolaï Mouraviov-Amourski, est arrivé pour la première fois ici, il a remarqué que le paysage ressemblait à celui d'Istanbul. La baie a donc été nommée en l'honneur de sa cousine turque.

Lire aussi : Promenade dans la rue Svetlanskaïa: huit joyaux de la principale rue de Vladivostok

Descendez en funiculaire ou par les escaliers, puis marchez vers la droite le long de Svetlanskaïa, qui est la rue principale et la plus ancienne de la ville.

12h00 - 13h00 : déjeuner avec une vue magnifique sur la mer

Accédez à la rue piétonne Akademika Fokina en passant de jolies fontaines, le Stade Dynamo rétro, puis montez sur la grande roue située sur le bord de la mer. N'oubliez pas de déguster des nouilles aux fruits de mer et un smoothie à l'aire de restauration de la plage voisine de Youbileïni. Allongez-vous sur une chaise longue en bois et profitez des vagues de la baie de l'Amour.

14h00 - 15h00 : découvrez à quoi la ville ressemblait autrefois

Si vous avez le temps de visiter un seul musée à Vladivostok, ne manquez pas le musée national Arseniev du territoire du Primorié. Il y a de nombreux objets intéressants: des coquillages anciens aux restes de pierre de l'ancien royaume de Balhae (du VIIe au Xe siècle) qui régna autrefois sur ces terres.

Lire aussi : Rencontrez l’habitant typique de l’Extrême-Orient russe

Une grande partie de l'exposition est consacrée à Vladimir Arseniev, un officier militaire de l'ère tsariste qui a été assigné à Vladivostok, et qui est tombé amoureux de la région, faisant des recherches sur les groupes ethniques locaux et travaillant ensuite dans le musée pendant plus de 30 ans. Son livre, Dersou Ouzala, est nommé d'après un chasseur local et participant de son expédition : il a été traduit en plusieurs langues, avant d’être projeté au grand écran par Akira Kurosawa.

Un autre héros local est l'Américaine Eleanor Pray, célèbre pour ses lettres de Vladivostok dans lesquelles elle décrit la ville et l'époque turbulente du début du XXe siècle : la guerre russo-japonaise et la révolution de 1905. Vous pouvez voir son monument sur la rue Svetlanskaïa.

16h00 - 18h00 : en bateau!

Explorer le port est un must. Vous avez déjà apprécié la vue sur le Pont d’or - maintenant passez bateau en dessous et faites un vœu. Vous verrez toute la baie depuis l'eau : admirez les voiliers, les superbes yachts et les navires de guerre; vous pourrez même apercevoir un sous-marin si vous avez de la chance. Vous passerez également sous l'impressionnant pont Rousky et en prendrez de superbes photos.

Les guides locaux proposent des visites en anglais, mais il est toujours préférable de réserver des billets à l'avance en appelant : +7 (423) 277 11 55 ; (Mosty Vladivostoka - Les ponts de Vladivostok).

Lire aussi : Où votre prochaine aventure en Russie vous mènera-t-elle?

19h00 - 20h00 : découvrez un vrai sous-marin!

Visitez le confortable parc Admiralsky avec sa vue la plus importante - l'arche du tsarevitch Nicolas, construit pour la visite de la ville du futur tsar Nicolas II en 1880.

Descendez les escaliers, regardez les monuments et observez de plus près les navires de la marine que vous avez vus depuis l'eau. Ensuite, dirigez-vous vers le sous-marin sur le quai Korabelnaïa. Il y a un musée à l'intérieur où vous découvrirez l'histoire de la flotte russe du Pacifique, et verrez aussi à quoi ressemble l’intérieur d’un vrai sous-marin.

Attention - les passages entre les cabines sont extrêmement étroits - vous ferez l'expérience de ce que les vrais marins ressentent. Ce n'est pas une visite pour les claustrophobes !

20h00 - 21h00 : dîner avec crabe du Kamtchatka

Même si vous n'êtes pas au Kamtchatka, vous pouvez trouver du crabe de cette région et cela vous apportera certainement une grande joie culinaire. Zuma est l'un des restaurants de fruits de mer locaux les plus populaires, réservez donc une table à l'avance.

Lire aussi : Huit blogueurs qui vous donneront des envies d’aventures dans le Grand Nord russe

Tous les délices de fruits de mer au menu sont préparés de façon exquise. Commandez un crabe entier, ou si vous ne voulez pas faire craquer les pattes de crabe, commandez simplement du ceviche de crabe ou un wok de crabe. Les prix sont relativement élevés, mais la nourriture est délicieuse.

Le seul inconvénient est que Zuma n'offre pas une bonne vue. Si vous voulez dîner sur le bord de la mer, visitez Piaty Okean (Cinquième océan), qui offre du crabe frais et des fruits de mer à un prix plus abordable.

Jour 2

9h00 - 10h00 : petit-déjeuner dans une ambiance française

Savourez un café et une quiche aux crevettes et calamars à la boulangerie Michel, rue Svetlanskaïa. Si vous avez encore un peu d'espace dans votre ventre, ne ratez pas l'occasion de savourer un de leurs éclairs.

11h00 - 14h00 : la mer en gros plan

Dépêchez-vous pour le spectacle de 11 heures à l'Océanarium sur l'île Rousky. Les dauphins, les bélougas, les phoques à fourrure et les morses capricieux s’amusent ici. Après le spectacle, il ne vous faudra pas moins de deux heures pour explorer toute l'exposition, qui comprend tous les habitants de la mer du Japon et plus encore - un joli phoque du lac Baïkal vous y attend notamment.

15h : dîner dans un café local

Nous espérons qu'ils ne font pas cuire le poisson qui est montré ! Mais vous pouvez profiter d'un repas au snack-bar ou au restaurant de l'Océanarium. Prenez note - vous ne pouvez entrer dans le bâtiment qu'une seule fois avec votre billet. Le retour sur le continent est plus rapide en bus, si votre taxi ne vous a pas attendu.

Lire aussi : Les mets sucrés les plus délicieux des régions russes

16h00 - 17h00 : nostalgie soviétique avec de l'art contemporain

Jetez un œil pour voir s'il y a une exposition au centre d'art Zaria. Alissa Bagdonaïte, commissaire basée à Moscou, invite généralement les meilleurs artistes et commissaires contemporains, et le lieu présente non seulement des œuvres d'art ultra-modernes, mais aussi des rétrospectives. Ce centre se trouve dans une ancienne usine de couture soviétique et la zone environnante possède plusieurs œuvres d'art de rue intéressantes. Le Tree Café au premier étage est une bonne option; essayez les pâtes aux fruits de mer à la sauce tomate.

18h : un peu de shopping!

Non loin de Zaria se trouve un magasin d'alimentation pratique où vous pouvez acheter du crabe Kamchatka, des pétoncles et du caviar rouge pour les ramener à la maison - les employés emballent le tout dans des sacs thermiques. N’oubliez pas les bonbons Ptitchié Moloko, qui sont fabriqués en utilisant un épaississant à base d’agar naturel. C'est aussi un super souvenir.

Lire aussi : De Kamtchatka à Kaliningrad: la vie dans un pays avec 11 fuseaux horaires

19h00 - 20h00 : coucher de soleil fantastique

Prenez un taxi ou le bus №59 jusqu'au phare d'Engersheld. Cet endroit pittoresque est particulièrement agréable lorsque le petit bout de terre qui y mène est légèrement inondé par la baie d'Amour. Rapprochez-vous du phare pour une meilleure photo. Profitez de la nature vierge et méditez un peu.

Que savez-vous vraiment de Vladivostok, terminus du légendaire Transsibérien ? Testez votre connaissance grâce à notre quiz !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies