Comment acheter une carte SIM russe?

Kirill Kallinikov/RIA Novosti
Appeler depuis la Russie avec une carte SIM de votre pays d’origine peut rapidement vous conduire à la ruine. Si vous étudiez ou travaillez en Russie, ou tout du moins que vous vous y rendez régulièrement, acquérir une carte locale pourrait alors être une bonne idée.

Fournisseurs et tarifs

Il existe quatre grosses compagnies de télécommunication en Russie proposant des services de téléphonie mobile.
MTS (Mobile TeleSystems) et Megafon sont les plus populaires, avec près de 80 millions de clients chacun. Beeline compte quant à lui environ 60 millions d’abonnés tandis que Tele 2 atteint le nombre somme toute respectable de 40 millions d’utilisateurs. Ces opérateurs disposent d’un réseau couvrant l’ensemble du territoire russe, vous n’aurez donc aucun problème au cours de vos voyages vers d’autres régions. De plus, ils offrent non seulement un réseau mobile 3G et 4G mais aussi le LTE.

Par ailleurs, on trouve dans certaines régions des compagnies locales proposant des services similaires.

Les opérateurs cités précédemment offrent un large choix de forfaits, généralement mensuels et incluant un accès illimité aux messageries instantanées et aux réseaux sociaux. Qui plus est, ces différentes options ont tendance à devenir de moins en moins onéreuses.

Par exemple, Tele 2, le plus jeune de ces opérateurs, propose 200 minutes de communications, 50 SMS, 2GB d’Internet, et une utilisation illimitée des réseaux sociaux pour seulement 199 roubles (2,90 euros) par mois. Il a également un forfait à la minute sans frais d’inscription. 

De leur côté, les clients de Beeline ont la possibilité de souscrire à un forfait comprenant 300 minutes de communications et 1GB d’Internet pour 350 roubles (5,10 euros) par mois, et de profiter d’une connexion Internet doublée s’ils règlent leur addition mensuelle en une seule fois. 

Le forfait le moins cher de Megafon coûte 400 roubles (5,82 euros) par mois et inclue 2GB d’Internet et une utilisation illimitée de WhatsApp et Viber.

L’offre la moins onéreuse de MTS revient quant à elle à 500 roubles (7,28 euros) et comprend 7GB d’Internet, 200 SMS, des appels gratuits vers d’autres numéros MTS en Russie, ainsi qu’un accès illimité aux messageries instantanées et aux réseaux sociaux.

À noter que, contrairement à certains pays, en Russie vous ne payez que pour les envois de SMS ou lorsque vous effectuez un appel. De plus, à partir de 2018, les autorités ont promis de supprimer les frais de roaming entre les différentes régions, vous dépenserez donc moins d’argent en appelant et en surfant sur le Web durant vos périples.

Lire aussi : Survivre un mois sans téléphone à Moscou quand on est étranger

Où et comment acheter une carte SIM?

Vous pouvez choisir votre propre numéro (tant que personne d’autre ne le possède déjà évidemment) et commander une carte SIM sur le site de ces opérateurs. Vous pouvez ensuite vous la faire livrer ou la récupérer dans l’une de leurs agences.

Un autre moyen pour faire l’acquisition d’une carte SIM consiste à s’adresser à n’importe quel magasin vendant des téléphones. On vous y conseillera ainsi le forfait correspondant le mieux à vos besoins.

En Russie, vous ne pouvez acheter une carte SIM que si vous disposez d’un passeport. Dans certaines boutiques, on peut même vous demander votre fiche d’enregistrement en Russie.

« Je n’ai jamais eu de problème pour acheter une carte SIM en Russie, assure Peggy Lohse, une Allemande qui y réside et voyage régulièrement à travers le pays. Et ce, que ce soit à Moscou, Saint-Pétersbourg, Smolensk ou Koursk. On me demande juste toujours de présenter mon passeport et ma fiche d’enregistrement ».

Ai-je besoin d’acheter un nouveau téléphone?

Les mobiles russes fonctionnent selon les normes GSM, UMTS et LTE. Si votre appareil supporte l’un de ces systèmes, vous pouvez alors tout à fait y insérer votre carte russe fraîchement achetée. A contrario, si votre portable n’utilise que la norme CDMA, il vous faudra alors en acquérir un nouveau (puisqu’il n’y a pas d’emplacement pour les cartes SIM dans ces téléphones). Heureusement pour vous, ils ne sont pas chers, vous pouvez même trouver en Russie les iPhones les moins onéreux d’Europe !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer