Six choses à voir sur la place Rouge

The State History Museum in Red Square in Moscow.

The State History Museum in Red Square in Moscow.

Ekaterina Chesnokova/RIA Novosti
Des églises à l’aspect fantasmagorique, le plus ancien et le plus grand magasin de luxe du monde et la nécropole où gisent ceux qui ont écrit l’histoire de l’URSS.

La place Rouge est incontestablement « la » place principale Russie. Son nom vient de l’ancienne signification du mot « krasny » (rouge) en Russe, qui signifiait « beau ». Situéetout près des remparts du Kremlin, c’est donc la plus belle place du pays. Tout le monde a au moins une fois dans sa vie rencontré une image de cet endroit ou entendu parler du mausolée du leader de la Révolution russe Vladimir Lénine qui y repose. Mais la place Rouge ne se résume pas au pavé et à la dernière demeure du chef du prolétariat mondial : il y a plusieurs endroits uniques et passionnants à découvrir. En voici quelques-uns.

1 – Le Musée historique d’État 

Crédit : Ekaterina Tchesnokova/RIA NovostiCrédit : Ekaterina Tchesnokova/RIA Novosti

Vous ne pouvez pas rater ce bâtiment en briques rouges, c’est le premier que vous croisez lorsque vous entrez sur la place Rouge par le côté des stations de métro Teatralnaïa, Okhotni Riad ou Plochtchad Revolioutsii. 

En fait, le musée n’a que l’apparence des bâtiments de l’ancienne Russie du XVIe siècle, car il fut construit à la fin du XIXe siècle sous les ordres du tsar Alexandre II. On demanda aux architectes de construire dans le même esprit que la place Rouge et que l’ensemble architectural du Kremlin afin de conserver une certaine harmonie. 

L’exposition permanente du musée mérite le détour. À celle-ci, qui présente l’histoire des temps anciens et du XXe siècle, le musée ajoute régulièrement différentes expositions. 

2 – La Cathédrale de Kazan  

Crédit : Iliya Chtcherbakov/TASSCrédit : Iliya Chtcherbakov/TASS

Juste à droite de l’entrée de la place Rouge par les Portes Voskressenskie, vous trouverez une petite église intimiste, c’est la Cathédrale de Notre-Dame-de-Kazan, également appelée Cathédrale de Kazan. Vous pourrez admirer l’icône de Notre-Dame de Kazan juste au-dessus de la porte, c’est une des icônes orthodoxes les plus vénérées de Russie. L’église a été construite tout d’abord en 1625, et a ensuite été rénovée à maintes reprises avant d’être détruite par les autorités soviétiques en 1936. Mais elle a été reconstruite selon son aspect d’origine au début des années 1990. 

3 – Le GOuM  

Crédit : Mikhaïl Voskresenskiy/RIA NovostiCrédit : Mikhaïl Voskresenskiy/RIA Novosti

À travers son histoire, la place Rouge fut un grand marché et un espace de commerce. Il l’est encore aujourd’hui. Un autre fruit des différentes époques sur la place Rouge, le Magasin d’État universel, ou GOuM, est un exemple du style pseudo-russe. Le bâtiment abrite un passage surmonté d’une voute d’acier et de verre réalisée par le célèbre ingénieur Vladimir Choukhov. 

Le GOuM est le magasin le plus important de Russie. En plus de vivre une expérience de shopping unique et de découvrir son intérieur impressionnant, il faut s’y rendre ne serait-ce que pour manger une glace vendue sous des tentes spéciales. Ces glaces ont le goût de l’époque soviétique, et sont un des desserts les plus appréciés des Russes, leur rappelant leur enfance à l’époque du déficit.

Il y a également un grand café offrant une vue spectaculaire sur la place Rouge et les murs du Kremlin. Les prix y sont abordables. Passez également par l’épicerie Gastronom No 1, où vous pourrez acheter du caviar, de la vodka, ou autre. 

4 – Lobnoïe Mesto 

Crédit : Vassili Egorov, Alexeï Stoujin/TASSCrédit : Vassili Egorov, Alexeï Stoujin/TASS

La place Rouge a été le témoin de siècles d’événements historiques, en tant que place principale du pays. Lobnoïe Mesto est d’abord mentionné dans les chroniques comme l’endroit d’où Ivan le Terrible annonça la victoire contre le Khanat de Kazan. Une légende raconte que c’est le lieu où se déroulaient les exécutions publiques, mais c’était rarement le cas. C’était plus probablement le lieu des discours officiels (à l’époque soviétique, c’est la tribune du Mausolée qui occupait cette fonction). 

Mais en 1698, la place a été le témoin d’une exécution de masse, lorsque les Strelsy (la division moscovite des tireurs), qui avaient participé à un soulèvement, furent exécutés à cet endroit.  

5 – La Cathédrale Saint-Basile 

Crédit : Panthermedia / Vostock-photoCrédit : Panthermedia / Vostock-photo

Cette cathédrale à l’aspect d’un grand gâteau est sûrement un des symboles les plus reconnaissables de Moscou et de la Russie, représentée sur des milliers de cartes postales et de souvenirs. Saint-Basile fut construite par Ivan le Terrible entre 1555 et 1561, en mémoire de l’annexion de Kazan et de la victoire sur le Khanat de Kazan. En plus de l’aspect extérieur et des photos souvenirs, nous vous conseillons d’entrer admirer les fresques à l’intérieur des coupoles, les portes des autels dans les différentes chapelles et l’iconostase. 

6 – La nécropole dans les remparts du Kremlin 

Crédit : Vladimir Fedorenko/RIA NovostiCrédit : Vladimir Fedorenko/RIA Novosti

Certains hauts dignitaires et héros soviétiques ont trouvé leur dernier refuge dans les remparts du Kremlin. On y trouve notamment Joseph Staline, qui était allongé aux cotés de Lénine jusqu’en 1961 dans le Mausolée avant d’y être retiré. Un parcours dans la nécropole du Kremlin vous présentera toute l’histoire de l’URSS, les ministres, généraux, le premier cosmonaute Iouri Gagarine, l’écrivain Maxime Gorki et beaucoup d’autres ont eu l’honneur d’être enterrés ici. Le dernier à y avoir été inhumé fut le leader soviétique Konstantin Tchernenko en 1985. 

À ne pas manquer : 

Le Saint-Pétersbourg français: quand la Neva prend un air de Seine

Les demeures secrètes de Moscou dévoilent leurs mystères

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.