Cinq endroits pour manger dans une ambiance soviétique à Saint-Pétersbourg

Il y a très peu de cafés authentiques qui remontent à l'époque soviétique à Saint-Pétersbourg. Mais sur fond de nostalgie pour le passé, de plus en plus de nouveaux établissements apparaissent - ils sont décorés avec des affiches et des objets de cette époque et proposent de la nourriture qui rappellent aux gens leur jeunes années. Russia Beyond a choisi cinq établissements pour ceux qui voudraient voyager de nouveau à Leningrad.

1. Restaurant Tsentralny

Le mot russe « tsentralny » signifie « central ». En effet, ce restaurant est situé en plein cœur du quartier gouvernemental de Saint-Pétersbourg, à seulement cinq minutes à pied de Smolny, qui abritait le quartier général bolchevique en 1917 et devint plus tard le siège principal de l'élite politique de la ville.

« Il y a beaucoup de plaisanteries sur la mauvaise qualité de la nourriture en URSS, mais je ne pense pas qu’elles soient justifiées », explique le fondateur du restaurant Leonid Garba. « Tout était unifié et cuisiné selon les normes GOST (étatiques), qui étaient les mêmes pour la restauration publique de Kaliningrad à Vladivostok. Lorsque les chefs suivaient les règles et n’économisaient pas sur les produits, tout était sain et savoureux », ajoute-t-il.

Lire aussi : Cinq comptes Instagram qui vous feront adorer Saint-Pétersbourg

Le restaurant propose des grands classiques de l'URSS, comme les salades Stolitchny et Vinagrette. « Ici, nous avons également relancé quelques recettes locales : la soupe rassolnik de Leningrad, le brochet frit du lac Ladoga et les célèbres escalopes Métropole avec du pâté de foie, qui étaient servis dans le restaurant Métropole, qui a accueilli de célèbres hôtes étrangers comme Ronald Reagan et Jacques Chirac », raconte M. Garba.

2. Confiserie Sever au 44 Nevski Prospekt

Une boulangerie se tient à cet endroit depuis 1903, mais la boutique de gâteaux Sever (qui signifie Nord) a ouvert en 1936. Les habitants disent que le goût de certaines spécialités n'a pas changé, tandis que plusieurs recettes remontent aux années 1960 et 1970. Les plus traditionnelles sont la kartochka, le biscuit aux amandes et le gâteau Sever avec de la crème au chocolat.

Lire aussi : Cinq restaurants pétersbourgeois où déguster la cuisine russe aux saveurs de la Baltique

« Pendant l'époque soviétique, très peu de gens pouvaient se permettre de manger au restaurant, se souvient M. Garba. Mais amener les enfants chez Sever le week-end était assez courant ».

Aujourd'hui, il y a plus de 50 boulangeries Sever dans la ville. Pour beaucoup de Moscovites, ramener un de leurs desserts savoureux à la maison est un parfait souvenir de Saint-Pétersbourg.

3. Café Snejinka (flocon de neige)

Lire aussi : Lénine au chocolat et palais d'Hiver sucré: friandises en souvenir de la Révolution de 1917

Ce café cosy a célébré son 60e anniversaire en novembre. Fondé comme un café spécialisé dans la crème glacée, il sert de nos jours des hits de la cuisine soviétique comme le hareng sous manteau de fourrure, des brochettes de porc et la soupe solianka. Les habitants viennent ici pour prendre quelques verres de vodka sur le pouce ou déguster leur spécialité - le « thé au baume » (à 40 pour cent d’alcool) qui aide les clients à survivre aux hivers sombres et venteux de Saint-Pétersbourg.

La clientèle est principalement constituée de résidents du côté Petrograd de la ville (le quartier de Saint-Pétersbourg situé au nord de la forteresse Pierre et Paul), et comprend des acteurs et des cinéastes des studios Lenfilm, qui sont situés à deux pas. L'artiste Vladimir Remenets est pour la première fois venu chez Snejinka il y a 20 ans et l'a même représenté dans une de ses peintures : « Moi et mes amis avons été attirés par ses immenses fenêtres panoramiques. Nous vivions tous dans différents quartiers et ont se précipitait à cet endroit confortable pour se rencontrer. L'accueil chaleureux du personnel, la nourriture délicieuse et l'intérieur agréable font que cet endroit est très cher à mes yeux », a déclaré Vladimir.

Lire aussi : Par-delà le borchtch: guide de la cuisine russe moderne de Moscou et de Saint-Pétersbourg

4. Café Mayak

Bien qu’il soit qualifié de café, l’établissement est plus proche d'un Rioumotchnaïa, ces établissements typiquement soviétiques où l’on sert de petits verres de vodka que l’on trouvait spécifiquement à Leningrad. Bancs en bois tout simples, portraits de Vladimir Lénine et Karl Marx, serveuses grincheuses et téléphone rétro qui promettent des appels gratuits aux révolutionnaires du navire de combat Aurora - tout cela donne à Mayak une atmosphère unique.

Francesca Visser, journaliste à la double nationalité hollandaise et italienne qui a vécu à Saint-Pétersbourg au cours des deux dernières années, l'a incluse dans son guide de la culture locale de l'alcool.

Lire aussi : Saint-Pétersbourg: cinq endroits que les touristes ratent trop souvent

« Je l'ai trouvé sur le site Web du Guardian et je suis immédiatement tombée amoureuse. Je suis étonnée que les vieilles dames qui y travaillent aient un tel pouvoir : quand elles veulent fermer, elles éteignent juste la musique en vous disant de sortir et personne n'ose rester une minute de plus », a déclaré Francesca.

Francesca note que bien que le lieu attire de plus en plus de hipsters, Mayak parvient toutefois à conserver son authenticité. La foule y est très mélangée : vous pouvez rencontrer des étudiants, des supporters de football, et des couples de 70 ans qui pourraient vivre dans un appartement communautaire à proximité.

Lire aussi : Trois grands hôtels de Saint-Pétersbourg et leurs visiteurs célèbres

5. Café soviétique Kvartirk

Ce café est une reconstitution délicate d'un kvartira soviétique, qui signifie appartement en russe. Il est bourré d'articles que chaque famille soviétique possédait : un tapis sur le mur, un gramophone, et un énorme placard avec de la porcelaine et du verre.

Maximilian Gassmann, originaire de Suisse, est tombé amoureux de Saint-Pétersbourg il y a quatre ans lors d'un échange linguistique. Il a invité ici sa petite amie espagnole, Carla, pour un dîner au printemps dernier : « Nous avons commandé du poulet Kiev, du jus de bouleau et du hareng sous manteau de fourrure. La nourriture était excellente, et l'atmosphère, avec des nappes à carreaux et des films d'époque sur une télévision soviétique ne font que parfaire le tout. Selon Carla, c'était même romantique ».

En attendant leurs plats, les visiteurs peuvent se divertir en jouant à des jeux de table soviétiques populaires comme le loto, les dominos ou les fléchettes.

Envie de découvrir la scène culinaire moscovite ? Voici un article qui devrait vous permettre d’en apprendre plus.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies