Institut Smolny : Girl power VS le pouvoir communiste

L’institut Smolny pour l'éducation des jeunes filles nobles est le premier établissement d’enseignement pour jeunes femmes en Russie qui ouvrit la voie de l’éducation pour les femmes du pays. L’institut fut fondé à la demande instante d’Ivan Betskoi et conformément à un décret signé par la Grande Catherine le 5 mai (24 Avril selon le calendrier julien) 1764. // La façade du bâtiment

L’institut Smolny était réservé aux filles des fonctionnaires avec, au minimum, un rang de colonel ou de conseiller d’Etat, leur éducation était financée par les caisses de l’Etat. Les filles des nobles héréditaires étaient admises également contre paiement des frais de scolarité annuels. Les filles étaient préparées à vivre à la cour et dans la haute société. // Professeurs

Le programme de l’Institut comprenait des matières scolaires classiques : la langue russe, les mathématiques, l’histoire, la géographie, ainsi que la musique, la peinture, la sculpture, l’héraldique, l’étiquette, divers travaux de ménage, les études religieuses, etc. // Cours de danse

Ivan Betskoi rédigea la charte de l’institut, lui inculquant ses vues pédagogiques influencées par la philosophie des Lumières de l’Europe occidentale, vues partagées également par la Grande Catherine. // Cours de musique

La charte contenait un règlement complet sur les activités de l’institut: règles de discipline, études et prières; alimentation et uniformes, fêtes, postes de la maîtresse en chef et du régent, un dispositif de soins et une description des qualités de ses quatre futurs sénateurs. // Une consultation médicale

L’institut acceptait des filles âgées de 4 à 6 ans. Les études duraient 12 ans et étaient divisées en 4 groupes d’âge de 3 ans chacun. Le premier groupe de filles âgées de 4 à 6 ans fut admis en août 1764. // Dans la salle de bain

Au départ, les élèves commençaient leurs études à l’âge de 6 ans et terminaient à 18 ans. Ensuite, la durée d’études fut réduite à 9 ans (à partir de 9 ans). La vie à l’institut était particulièrement simple et austère. // Un dortoir

Les élèves plus âgées étaient affectées à tour de rôle dans les classes plus jeunes afin de se familiariser avec les méthodes d’éducation dans un cadre pratique. Les cours se déroulaient de 7h à 11h et de 12h à 14h. Ils étaient ponctués d’éducation sportive, de balades journalières et de jeux d’extérieur ou d’intérieur en classe. // Repos

Les élèves de l’institut portaient des uniformes - robes spéciales d’une couleur particulière. Les plus jeunes portaient des uniformes marron, la deuxième classe – bleu foncé, la troisième classe – bleu clair ; les plus âgées portaient des robes blanches (selon la légende, la Grande Catherine conçut ces robes elle-même). // Cours de couture

L’alimentation était simple et nutritive et était constituée principalement de viande et de légumes. Les filles ne buvaient que du lait ou de l’eau. // Déjeuner

Les études s'étalaient sur toute l'année. Il n’y avait pas de vacances. Des examens étaient organisés trois fois par an. // Un examen sur la connaissance de l’étiquette

Les responsables de classes devaient traiter les élèves avec prudence et humilité. Les punitions devaient être évitées, la préférence était donnée aux “réprimandes” des coupables. Conformément à la première charte de l’institut, les parents ne pouvaient visiter leurs filles que les jours désignés, avec la permission de la maîtresse en chef. L’école était destinée à remplacer complètement les familles. // La salle des professeurs

Les frais de scolarité et de séjour s’élevaient généralement à 300 roubles par an. Toutefois, pour certains élèves, ils pouvaient être considérablement plus élevés. Les fonds supplémentaires servaient à l’éducation des élèves pauvres. Plus de la moitié des filles étudiaient grâce aux fonds versés par des bienfaiteurs. Les pensionnaires de l’impératrice portaient des rubans verts cousus sur le col de leurs uniformes, alors que, pour les pensionnaires des donateurs privés, le choix de la couleur revenait au donateur. // Cours de musique

Des changement furent introduits dans la vie des élèves en 1859, quand le pédagogue de renom Constantin Dmitrievich Ouchinsky fut nommé inspecteur de l’institut. Il apporta des modifications au programme et, surtout, instaura des vacances, car l’éducation des jeunes filles coupées de leurs familles affectait leur vie ultérieure. // Descente en luge sur une colline

Durant la Révolution communiste de 1917, peu de temps après que le comité bolchevik eut installé son siège à Smolny, l'intérieur de la Salle Blanche fut modifié. Le premier discours de Vladimir Lénine en Octobre 1917 eut lieu dans la Salle Blanche avec la décoration intérieure originale. // Cours d’éducation physique

Les élèves restants furent particulièrement privilégiés, du moins selon les standard révolutionnaires, car les élèves de l’institut furent évacués à Novotcherkassk, sous la direction de la Grande-Duchesse Vera Golitsyna. Là, en février 1919, l’école célébra sa dernière remise des diplômes. L’été de la même année, les enseignants et les élèves restants fuirent la Russie avec l’armée Blanche et l’institut fut rétabli en Sibérie. // Promotion de 1889

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies