Les dix choses les plus russes… selon les Russes!

Kremlin pool/Global Look Press; Pixabay
Nous avons demandé à nos rédacteurs ce qu’ils considèrent comme la ville, le trait de caractère, le proverbe, etc. les plus russes. Et voici ce qu’ils avaient à dire.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

La ville la plus russe - Moscou (et Souzdal)

Comme partout ailleurs, en Russie, la capitale n'est généralement pas représentative de l'ensemble du pays. Pourtant, beaucoup ont mentionné Moscou comme la ville la plus russe. Cependant, c’est Souzdal, moins connue à l'étranger, qui est arrivée en deuxième position. Cette petite ville cosy - avec un monastère et une église à chaque coin de rue et des maisons en bois avec des cadres de fenêtres sculptés - est tout simplement superbe ! Cliquez ici pour en savoir plus sur Souzdal, et si vous n'y êtes pas encore allé - il est temps de planifier votre voyage, ça en vaut vraiment le coup !

Parmi les autres réponses qui méritent d'être mentionnées, citons :

- Toula - la terre natale du samovar russe et du pain d'épices dit « prianik », candidate à l'inscription sur la liste du patrimoine culturel de l'UNESCO. Toula, située à 200 km au sud de Moscou, était autrefois une ville puissante et prospère, qui a longtemps rivalisé avec Moscou pour le statut de capitale de la Russie.

- Saint-Pétersbourg – sérieusement ? C’est une ville absolument européenne, construite par Pierre le Grand, en particulier pour rompre avec l’ancienne Russie. Tous ces palais baroques et ces canaux de style Amsterdam... Cependant, c'est sûr, la ville est toujours considérée comme le cœur culturel de la Russie, où de nombreux grands écrivains, compositeurs et artistes russes vivaient et travaillaient - et vivent encore aujourd'hui.

- Plios - une autre ville moins connue, mais calme et charmante, située le long de l’itinéraire de l’Anneau d’or, qui se trouve en outre non loin de Souzdal.

- Novgorod – notre sondé n'a pas précisé s'il voulait dire Veliki Novgorod ou Nijni Novgorod, parce que, oui, nous avons deux villes avec ce mot dans leur nom (qui est vaguement traduit par « nouvelle ville » - « новый город, новгород »). Cependant, toutes deux méritent d'être mentionnées ici, car elles sont riches d’une longue histoire, possèdent des kremlins incroyables, de l'artisanat ancien et de brillantes traditions architecturales.

Au fait, savez-vous quelles autres villes russes ont également un kremlin ? Découvrez-les ici.

Certains répondants ont en fait refusé de répondre à cette question. Ils étaient convaincus que le cœur de la Russie ne battait pas dans les villes, mais dans les villages. Eh bien, si vous êtes curieux, voici une liste des plus beaux villages de Russie.

Le plat le plus russe – les blinis

Les blinis, ou crêpes russes, semblent être le plat russe préféré de nos éditeurs. Pour la plupart des Russes, cela leur rappelle le petit-déjeuner préparé par leur grand-mère. Ils peuvent contenir des garnitures salées ou sucrées : du caviar et du saumon fumé, de la crème épaisse, du lait concentré, des confitures de baies ou même du Nutella. Si vous voulez faire des blinis avec une recette russe classique, essayez celle-ci !

Vous pourriez être surpris de ne pas trouver le bortsch en premier. Eh bien, la célèbre soupe rouge a obtenu la deuxième place honorifique. Elle est suivie par le chtchi, une soupe à base de chou ou de choucroute, assez similaire au bortsch, mais sans betterave rouge. En fait, les Russes mangent beaucoup de soupe, et cela leur manque généralement lorsqu'ils passent beaucoup de temps à l'étranger, parce que, vous savez... nous ne considérons pas le minestrone comme une vraie soupe.

Parmi les autres réponses populaires, mentionnons les cornichons (en fait, tout ce qui est mariné nous plaît - qu'il s'agisse de légumes, de champignons ou de cornichons), le « hareng sous un manteau de fourrure » (une salade populaire à base de mayonnaise consommée lors des occasions festives), les pelmenis et varenikis (tous deux sont similaires aux ravioles).

Et oui, le caviar figurait également sur la liste !

Les mots les plus russes - davaï et avos’

Il y a un hic ici. Avos’ est un mot russe impossible à traduire. C’est une métaphore qui indique qu’on croit à la chance et au destin. Nous disons « il compte sur l’avos’ » ou « ça dépend de l’avos’ » et ce que nous voulons dire, c’est qu’il fait quelque chose sans trop d’efforts, sans préparation, en comptant sur le succès et la chance. C’est ce que font habituellement les Russes.

Davaï est un autre mot délicat. Il se traduit par « faisons-le », mais peut en fait être utilisé dans presque toutes les situations de la vie ! Nous l'expliquons ici en détail. En fait, si vous maîtrisez son utilisation, vous impressionnerez beaucoup vos amis russes.

Le trait de caractère le plus russe – la sincérité (ou la franchise)

Les Russes peuvent sembler durs et insensibles de prime abord et ne sourient jamais aux étrangers (ici, nous révélons les raisons)... C’est tout simplement parce qu’ils ne veulent pas faire semblant d’être quelque chose qu'ils ne sont pas. Lorsque vous vous familiarisez avec les Russes et si vous avez la chance de devenir amis avec eux, soyez sûr qu'ils vous ouvriront leur cœur, auront des conversations très franches et partageront des pensées et des sentiments très personnels.

Parallèlement à la sincérité, les membres de l’équipe de Russia Beyond pensent que les autres traits de caractère nationaux russes sont la perspicacité, le courage, l'honnêteté, l'ouverture, la tendresse, la capacité à aider et à donner sa dernière chemise, la patience, l'hospitalité, la cordialité... comme vous pouvez le voir, la modestie ne figure pas dans la liste.

>>> Pourquoi la langue russe semble-t-elle un peu effrayante aux étrangers?

Certaines personnes ont également mentionné la liberté, non pas dans le sens, par exemple, d'être ouvert en matière de sexualité ou de protester ouvertement contre quelque chose devant le Parlement, mais plutôt une liberté intérieure d'être soi-même et de ne ressentir aucune frontière.

Il convient ici de citer une pensée intéressante d'un de nos rédacteurs sur la  nature russe contradictoire : « Les Russes ont des capacités émotionnelles excessives que nous ne savons pas exprimer de manière saine. Nous aimons et prenons tout très à cœur, même quand il serait préférable pour nous de s'en foutre. Et comme exprimer des émotions est un peu un tabou ici (c’est vu comme une faiblesse), nous le refoulons et le balayons sous le tapis. Sentiments ? Quels sentiments ? Connais pas ! ».

L'émotion la plus russe - le désespoir

Alors que l’émotion appelée « bonheur » était au bas de la liste, mentionnée par un seul membre de notre personnel, le désespoir, la tristesse, la mélancolie et l’intraduisible toska russe étaient en tête. Nous pouvons avoir des souffrances spirituelles sans raison particulière… Il suffit de regarder par la fenêtre… la toska est tout autour. Nous avons déjà décrit les raisons qui poussent les Russes à « se vautrer » de la souffrance.

Il y a une blague selon laquelle si vous dites « Comment ça va? » à toute personne en dehors de Russie, il/elle répondra simplement: « Très bien, et vous ? ». Alors qu'un Russe en profitera immanquablement pour vider son sac… vous savez, nous aimons nous plaindre… Mais, pour être honnête, nous aimons rire de la vie et de nous-mêmes aussi !

L'habitude la plus russe - ne rien jeter

« Pourquoi ne vous débarrasseriez-vous pas de ces éclats de miroir cassé / de cette vieille boîte de bonbons / de ce carton d’appareil électroménager [soulignez la bonne réponse ou toutes, ou ajoutez les vôtres à la liste] »« Parce que j'en aurai peut-être besoin à l'avenir ! ».

C'est certes une vieille habitude que nous avons héritée de l'époque soviétique, mais avoir peur de jeter quelque chose dont nous pourrions avoir besoin à l'avenir est très ancré chez nous. Et vous savez quoi ? Très probablement, nous n'utiliserons jamais tout ce bazar, en nous contenterons de le stocker sur notre balcon avec une cohorte d'autres objets étranges.

En même temps, nous nous soucions trop des objets neufs. Certains d'entre nous laissent la télécommande du téléviseur dans un film plastique pour toujours ou cousent une housse spéciale pour le canapé afin de ne pas tacher ni endommager le tissu d'origine (Dieu nous en garde !).

Une autre réponse intéressante était « boire du thé 24h/24 ». Eh bien, oui, le thé est notre principal aliment, mot, trait de caractère, émotion et habitude…

>>> Pourquoi certains noms de famille russes se terminent-ils par «off»?

Le film le plus russe – L’Ironie du sort

Croire au destin et à l’avos’ (voir ci-dessus le N°3) est un trait caractéristique des Russes. Nous aimons dire que quoi qu'il arrive, c'est pour le mieux. Lorsque le personnage du film Ironie du sort Jenia Loukachine s'est enivré et que des amis l'ont envoyé par accident à Saint-Pétersbourg le soir du Nouvel an, alors que sa tendre moitié l'attendait seule à la maison... même cette situation a apporté du bonheur à tout le monde (enfin, presque).

Les Russes regardent ce film chaque année et espèrent que le sort leur apportera un peu de chance à eux aussi.

D'autres films intéressants mentionnés dans nos réponses sont Officiers, Le Barbier de Sibérie, Amour et pigeons, Ivan Vassilievitch change de profession, Brat (Le frère)... Voici une liste des meilleurs films russes et soviétiques.

Le livre le plus russe - Guerre et Paix

Il contient à peu près tout ce dont vous avez besoin : amour, amitié, relations familiales, guerre, chagrin et réflexions sur le sens de l’humanité. Et c'est de Léon Tolstoï... aucune présentation spéciale n'est nécessaire ici.

Toutefois, si vous êtes déjà un lecteur aguerri de littérature russe, nos rédacteurs en chef pensent que vous pourriez apprécier Père et fils d'Ivan Tourgueniev, Récits de feu Ivan Pétrovitch Belkine d'Alexandre Pouchkine, Les Frères Karamazov de Fedor Dostoïevski, Un jour de la vie d’Ivan Denissovitch d'Alexandre Soljenitsyne et Les Carnets d'un jeune médecin de Mikhaïl Boulgakov.

Le proverbe le plus russe – « Le travail n'est pas un loup - il ne s'enfuira pas dans la forêt »

C'est probablement là que résident les racines de la paresse russe. Ce proverbe vous dit essentiellement de vous détendre, car vous pourrez toujours reprendre votre travail à n’importe quel moment.

Cliquez pour découvrir d'autres proverbes russes célèbres, et si vous pensez les connaître tous, répondez à notre quiz !

Le geste le plus russe - passer votre doigt sur votre cou

Vous êtes probablement curieux de savoir ce que cela signifie - le geste que notre auteur Gueorgui Manaïev montre dans le GIF ci-dessous est en fait un signe indiquant la consommation d'alcool. L'origine de ce geste a une belle légende historique liée à Pierre le Grand ! Pour en savoir plus à ce sujet et regarder d'autres GIF avec les autres gestes russes les plus typiques, cliquez ici !

BONUS: Et la personne la plus russe est…

Eh bien, c'était prévu - selon notre petit sondage, c'est le président russe Vladimir Poutine.

Cependant, quelques-uns ont répondu Alexandre Pouchkine, Iouri Gagarine et Léon Tolstoï.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Dans cet autre article, découvrez vingt choses qui prouvent que vous êtes Russe 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies