La recette du chtchi, soupe au chou remplissant tous les estomacs de Russie

Yulia Mulino
Le chtchi fait partie des soupes les plus incontournables et populaires de Russie, juste derrière le borchtch. Idéal pour survivre aux rudes journées d’hiver, il vous procurera suffisamment d’énergie pour aller affronter les ours dans la taïga russe!

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le chou fermenté a toujours occupé une place particulière dans la cuisine russe. Non seulement la conservation du chou était plus pratique de cette façon, mais cet aliment s’avère également très sain. Aujourd'hui, alors que la fermentation est devenue une véritable mode dans le monde entier, la tradition russe s’impose comme une solide source d’inspiration.

En Europe du Nord, le chou – en particulier le chou fermenté – est largement utilisé, mais surtout en accompagnement. En Italie, c'est vraiment quelque chose d'inhabituel. Je voulais donc impressionner mon petit ami et comme je compte passer toute ma vie avec lui, je devais m'assurer que nous nous entendions aussi sur le plan gastronomique. Je dois dire que mes inquiétudes étaient infondées, puisque cela a été une réussite totale et inconditionnelle ! Une assiette de mon chtchi ne lui a d’ailleurs pas suffit. Imaginez comme j'étais heureuse, je n'aurai plus à manger des pâtes tous les jours !

Je suis sûre que vous apprécierez aussi cette recette, surtout son goût aigre mais doux, avec des morceaux de champignons légèrement fumés et un ingrédient secret.

Ingrédients :

  • 250g de chou fermenté
  • 2 grosses pommes de terre
  • 150g de haricots blancs secs (trempés durant une nuit)
  • 1 carotte
  • ¼ de racine de céleri
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe de sauce tomate
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • huile de tournesol
  • cèpes de Bordeaux secs (trempés durant une nuit)
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • sel
  • poivre
  • feuilles de laurier sauce

Préparation :

1. Mettez les haricots et les cèpes pré-trempés dans une casserole, versez 3 litres d'eau, ajoutez un oignon et un peu de sel. Allumez le feu, faites cuire le bouillon pendant 90 minutes (jusqu'à ce que les haricots soient tendres), en retirant l'oignon au bout de 15 minutes. Pendant ce temps, râpez la carotte, le céleri ainsi que l'ail et hachez un oignon en demi-anneaux.

>>> Recette de la solianka, soupe villageoise russe et meilleur remède contre la gueule de bois

2. Faites revenir la carotte, le céleri, les oignons et l'ail dans l'huile pendant 3 minutes. Ajoutez la sauce tomate. Continuez à faire mijoter jusqu'à ce que les légumes soient tendres, soit environ 15 minutes.

3. En même temps, faites mijoter le chou avec le sucre dans l'huile pendant 10 minutes dans une casserole à part avec un couvercle. Si votre chou fermenté est fait maison et croustillant, vous devrez ajouter un peu de bouillon à base de haricots et de champignons dans la casserole, et le faire mijoter plus longtemps, jusqu'à ce qu'il soit tendre.

4. Lorsque les haricots et les champignons sont prêts, ajoutez les pommes de terre dans la marmite.

5. Après 10 minutes, placez les légumes frits et le chou dans la soupe. Laissez encore bouillir pendant 10 minutes.

6. Et enfin, l'ingrédient secret. Si vous souhaitez donner à votre chtchi une épaisseur supplémentaire et un goût fumé, procédez comme suit. Avant d'ajouter les pommes de terre aux haricots et aux champignons, prenez un demi-verre de bouillon et faites-le refroidir. Prenez une petite poêle et faites frire une cuillère à soupe de farine jusqu'à ce qu'elle devienne bien dorée. Éteignez le feu et ajoutez le bouillon froid à la farine pour obtenir une sorte de crème pâtissière. Ajoutez-la à la soupe à la fin.

7. Éteignez le feu et ajoutez deux feuilles de laurier sauce.

8. Servez le chtchi avec de la verdure et de la crème épaisse.

N'oubliez pas de laisser la soupe se reposer avant de la servir. Les Russes disent que la soupe a encore meilleur goût le lendemain !

Dans cet autre article, apprenez à préparer le légendaire borchtch.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies