Souzdal: que voir dans la plus russe des villes de Russie?

Legion Media
Vous trouverez ici la quintessence de la Russie en miniature: de nombreuses églises, des maisons en bois, des fêtes et, bien sûr, beaucoup de cuisine russe.

Comment s’y rendre : de Moscou, jusqu’à Vladimir en train rapide en 1h40 ou en autobus en 3h30. Puis de Vladimir à Souzdal en minibus en 50 min.

Quand y aller : pour ressentir un maximum de plaisir et découvrir le vrai hiver russe, participez à la Semaine des crêpes (précédant le Carême, elle se tient chaque année à différents moments en février-mars, donc vérifiez en ligne avant de réserver vos billets !).

Voici une courte liste de ce qui doit impérativement être fait à Souzdal :

- Allez au Musée de l'architecture en bois

- Essayez de compter les églises

- Mangez un plat traditionnel russe

- Buvez de la medovoukha (genre d’hydromel)

- Montez sur un traîneau tiré par des chevaux (en hiver)

Nous sommes sûrs que vous serez ravi de votre voyage à Souzdal. L'incroyable atmosphère de la vieille Russie y règne : architecture ancienne, nombreux restaurants de cuisine traditionnelle, marchands vêtus de costumes typiques et festivals folkloriques festifs avec chants et danses. Et si vous passez la nuit dans la ville, vous avez alors la possibilité de louer une vraie maison de village – une expérience à ne manquer sous aucun prétexte !

>>> Six magnifiques raisons de parcourir l’Anneau d’or de Russie

Une des plus anciennes villes de Russie

Souzdal a été mentionnée pour la première fois dans les annales en 1024, mais certains historiens pensent qu'elle a été fondée encore plus tôt - en 982 par le prince Vladimir, celui-là même qui a baptisé la Russie. Il a fondé plus tard la ville voisine, Vladimir. Le nom de la ville est très probablement associé au verbe russe « créer » et à ses anciennes significations « construire » et « sculpter à partir d'argile ».

Souzdal était une ville prospère et est devenue au XIIe siècle la capitale de la principauté de Rostov-Souzdal. Certes, pas pour longtemps : dès 1157, le prince Andreï Bogolioubski a transféré la capitale à Vladimir.

Musée de l'architecture en bois

Pour découvrir comment vivaient les anciens Slaves, nous vous conseillons de visiter l'exposition unique en plein air du Musée de l'architecture en bois. De vraies vieilles maisons de paysans plus ou moins riches y ont été amenées de différents villages. Les bâtiments de ferme sont également représentés ici : granges sur pilotis, moulins à vent. En outre, vous verrez des églises médiévales en bois miraculeusement conservées jusqu’à ce jour. Et vous apprendrez aussi ce qu'est un « huit sur quatre » ! Sans cette connaissance, pas un seul amoureux de l'architecture des églises orthodoxes ne peut survivre !

>>> Découvrez les dix villes les plus anciennes de Russie

Ville-musée

À Souzdal, vous trouverez des choses à voir à chaque pas : même à l'époque soviétique, les autorités ont activement développé le tourisme et créé ici un grand nombre de musées.

En 1992, les monuments de pierre blanche de la ville ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Vous ne pouvez donc pas manquer le kremlin de Souzdal - la partie la plus ancienne de la ville. Ne manquez pas non plus la fabuleuse cathédrale de la Nativité-de-la-Vierge du XIIIe siècle. En passant, dans toute ville russe, les églises dédiées à la mère de Dieu sont reconnaissables aux dômes bleus caractéristiques avec des étoiles dorées.

Un autre « hit » absolu de la ville est le monastère du Sauveur-Saint-Euthyme. Il a été fondé en 1352 et avait une vocation défensive. N'oubliez pas de vous rendre dans cathédrale de la Transfiguration, l’édifice le plus important sur son territoire, et d'examiner les fresques du XVIIe siècle.

Si vous n'êtes pas fatigué des monastères et des églises, rendez-vous au couvent de l'Intercession - vous comprendrez immédiatement comment distinguer un monastère pour hommes et un couvent pour femmes. Ici, vous ne trouverez jamais de puissants murs fortifiés, et les couvents sont généralement beaucoup plus petits.

Festivités populaires

Après une promenade à travers l’histoire et l’architecture, c'est l'heure du divertissement. Si vous venez en hiver, dirigez-vous vers la place du marché et goûtez l’hydromel local, appelé medovoukha. Cette boisson sucrée à faible teneur en alcool était prisée par tous les grands princes de Russie.

Ensuite, avancez le long de la rue Lénine, où vous pourrez acheter de la brioche kalatch ou, par exemple, du pain d’épices de Toula, une friandise typique russe, et trouver de nombreux restaurants servant de la cuisine russe. Parmi les meilleurs figurent Ouleï, Pouchkar, Lepota, Rousskaïa restoratsia et Tchaïnaïa. Essayez les légumes marinés et salés, les goloubtsy (chou farci), le chtchi (soupe au chou), le borchtch ou la soupe solianka, des tartes fourrées avec différentes garnitures, ainsi que les ravioles. Pour le dessert, crêpes ou gâteaux sucrés ne manqueront pas de ravir vos papilles !

Où votre prochaine aventure en Russie vous mènera-t-elle ? Répondez à ce questionnaire pour savoir comment votre personnalité peut déterminer où vous devez aller.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies