Au cas où: dix choses bizarres que les Russes stockent sur leur balcon

Les Russes sont toujours prêts pour l'Apocalypse, il suffit de jeter un coup d'œil sur ce qui se trame sur leurs balcons. Russia Beyond a dressé une liste des choses les plus étranges que les gens conservent pour les mauvais jours.

1. Ski en bois

Certaines personnes conservent un seul ski en bois. Si vous demandez à votre ami russe pourquoi, nous parions qu'il vous répondra : « Juste au cas où ! » Peut-être qu'il peut être utilisé à l’occasion comme du bois de chauffage...

En fait, la plupart des gens gardent un ski en bois par pure nostalgie. Cela leur rappelle leur jeunesse (en fonction de leur âge). Si vous pouviez vous permettre des skis pendant les années soviétiques, vous aviez en effet beaucoup de chance.

2. Girevoy

En URSS, les girevoys (haltères de forme sphérique surmontées d’une poignée) de 32 kg étaient populaires. La plupart des hommes soviétiques en avaient un ou deux à la maison et les utilisaient pour faire de la musculation.

Actuellement, ces haltères ont plutôt tendance à recueillir la poussière sur les balcons, mais par le passé certains pensaient que les communistes cachaient leurs réserves d'or et de platine dans ces objets. C'est peut-être pour cela que les Russes les gardent, dans l'espoir de peut-être posséder une petite fortune…

Lire aussi : Six habitudes héritées de l’URSS qui ont la vie dure

3. Bidons de trois litres pour les cornichons

La nécessité de conserver les légumes dans des pots pour l'hiver est inscrite dans l’esprit des Russes depuis l'enfance. Même s'ils n'ont pas de datcha pour faire pousser des légumes, ni le temps de se livrer à un tel passe-temps, ils auront probablement un certain nombre de vieux pots cachés de toute façon. Peut-être envisagent-ils de faire de la confiture ou de « chasser » les champignons.

4. Vieux frigo

Aucun balcon russe n'est digne de porter ce nom si on n’y trouve pas un ancien réfrigérateur. Retirez les étagères, débranchez-le, et voilà un placard assez pratique pour les chaussettes et les collants. Mais passez quand même un bon coup de nettoyage avant…

5. Radio et télévision

Un vieux proverbe russe stipule quelque chose comme ça : ne jette jamais une vieille télé ou radio. C’est une blague, bien sûr, mais la plupart des Russes semblent vraiment respecter cette règle, Dieu sait pourquoi…

6. Peinture et pinceaux

Y a-t-il quelque chose de plus utile qu'un vieux pinceau recouvert de peinture sèche et dure ? La Russie pourrait bien être la seule nation de la planète qui plonge les pinceaux dans du white spirit après les avoir utilisés - c'est pourquoi tant de personnes dans le pays les stockent sur leur balcon. La peinture séchée peut également être ressuscitée avec une touche de solvant.

7. Une hache

Comment allez-vous couper votre unique ski en bois pour faire du bois de chauffage ?

8. Savon à lessive

Presque personne n'utilise plus de savon à lessive pour laver ses vêtements. Mais beaucoup de gens conservent de grosses boîtes de cette substance inutile à la maison.

Pourquoi donc ? Elle n'a pas de date d'expiration, ce qui est génial lorsque vous manquez de poudre et que vous avez désespérément besoin de laver vos sous-vêtements sales.

9. Jante de voiture sans pneu

Russia Beyond défie de trouver quelque chose de plus inutile qu'une jante sans pneu dans la section des commentaires ci-dessous. Nous avons cherché, sans succès...

10. Allumettes, sel, sucre et sarrasin

La langue russe comprend l’expression « Réserve d'urgence » (neprikosnovenny zapas, ou NZ). Chaque Russe sait ce que cela signifie. Et tout Russe qui se respecte conserve quelques denrées essentielles en cas d'urgence. Cela pourrait être un héritage de l’époque soviétique, quand la possibilité d’une attaque nucléaire générait une peur généralisée.

Gardez un œil sur un article futur consacré aux objets sans valeur que l’on conserve dans les datchas. Si ce qui précède vous a surpris, vous n'avez encore rien vu…

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer