En photos: les sept plus beaux villages de Russie

Ces villages pittoresques sont officiellement reconnus comme les plus beaux de Russie. Découvrez ces lieux à couper le souffle!

Plus de 40 petites localités font partie de l'Association des plus beaux villages de Russie. Les critères de sélection sont stricts : il s’agit de villages « vivants » (c’est-à-dire non pas de villages-musées, mais de bourgs dans lesquels vivent réellement des personnes) pouvant compter jusqu'à 2 000 personnes qui veillent au maintien de l’aspect historique de leurs bâtiments et sont également entourés de paysages intéressants. En outre, les experts de l’association estiment qu’il est important que les trottoirs en bois authentiques soient associés à une bonne infrastructure routière du village, de sorte qu’il soit accessible aux touristes. Quels villages figurent sur cette liste ?

Viatka : ancien village marchand

Si vous voulez voir un vrai village marchand, rendez-vous à Viatka. 1 500 personnes vivent ici en permanence et tous sont fous amoureux de leur village. Viatka a parfaitement conservé ses bâtiments anciens des XVIII-XIXe siècle, y compris un hôtel, un restaurant et un magasin.

En outre, il existe des musées présentant la vie quotidienne d’antan, où vous pouvez voir des objets très rares. Par exemple, le Musée des machines de cuisine montre des ustensiles pour faire bouillir les œufs et des grille-pain utilisés dans l’Empire russe ; dans le musée Sons de l’époque, de vieux orgues de Barbarie et des gramophones sont rassemblés.

Comment s'y rendre : depuis Iaroslavl (à 270 km au nord-est de Moscou) en bus N°123 (depuis le centre commercial Cosmos). Durée du trajet : 40 minutes.

>>> Cinq objets de l'ancienne Russie dont nous avons désespérément besoin

Totma : ville de l'amitié russo-américaine

Totma la médiévale est située dans un endroit très pittoresque, sur les rives de la rivière du même nom. Il vaut la peine de venir ici pour voir les églises dans le style « baroque de Totma », comme on l’appelle : de grands temples blancs couverts d’ornements qui semblent réalisés en dentelle.

Chaque année, le 26 juillet, la petite ville de Totma célèbre la Journée de l'Amérique russe au même moment que Fort Ross, dans le nord de la Californie. On pourrait se demander quel est le lien entre ces lieux ; il se trouve que Fort Ross a été fondé par un habitant de Totma, Ivan Kouskov, qui en 1808 a mené une expédition maritime jusqu'aux côtes de l’Amérique de l’Ouest. En 1990, la maison, où Kouskov a passé les derniers mois de sa vie, est devenue une branche d’un ensemble de musées qui compile des documents et des éléments liés à la découverte de la Californie. Aujourd'hui, les habitants de Totma et de Fort Ross font traditionnellement sonner simultanément les carillons des églises, des événements diffusés en vidéo.

Comment s’y rendre : depuis Vologda (450 km au nord de Moscou) en bus en direction de Veliki Oustioug. Durée du voyage : 4 heures.

Kimja : un village arctique du XVIe siècle

C'est difficile à imaginer, mais l'Arctique russe était déjà habité il y a 400 ans. Le vieux village de Kimja, dans la région d'Arkhangelsk, en est la confirmation éclatante. Ici, chaque maison est un trésor pour l'historien et un monument de l'architecture en bois nordique. Presque toutes les maisons du village ont plus de cent ans - et des familles y vivent toujours.

>>> Tabou: huit sujets à éviter avec les Russes

Dans le village, vous pouvez voir non seulement des bâtiments résidentiels, mais aussi les moulins à bois les plus septentrionaux du monde.

Comment s’y rendre : on peut se rendre d'Arkhangelsk (à 1 230 km au nord de Moscou) à Kimja en voiture par la route Arkhangelsk-Belogorski-Pinega-Kimja. La distance est de 350 km.

Ochevenski Pogost : des églises en bois du XVIIIe siècle

De nombreuses églises en bois ont été préservées dans la région d’Arkhangelsk, mais nombre d’entre elles ne sont pas dans le meilleur état possible. Il vaut la peine de venir à Ochevensk pour voir de ses propres yeux l'architecture en bois typique du nord. Il convient en particulier de prêter attention à l'église de l'Épiphanie de 1787, l'une des plus grandes églises en bois encore conservées en Russie.

Ici, vous pouvez voir de vieilles maisons en bois. Le village est petit - seulement 70 personnes y vivent en permanence, mais les touristes sont toujours les bienvenus. Ils racontent aux visiteurs les coutumes locales, montrent un véritable sauna russe  et font également des démonstrations d'artisanat traditionnel.

Comment s'y rendre : depuis Arkhangelsk, vous devez d'abord vous rendre à la ville de Kargopol en bus N°521 (durée du trajet : 8 heures), puis en bus à Ochevensk (durée du trajet : 1 heure).

>>> Les miniatures de Palekh s’inspirent des contes de fées et des motifs russes

Kinerma : un village carélien qui a traversé les époques

Les habitants de Kinerma ont toujours un mode de vie traditionnel : ils vivent de l'agriculture et perpétuent l'artisanat carélien. Ils sont heureux de partager leurs connaissances avec les visiteurs et leur apprennent également à cuisiner des plats locaux.

Dans le village même, vous pouvez voir une chapelle en bois du XVIIIe siècle avec une iconostase préservée, ainsi que des bâtiments résidentiels des XVIIIe et XIXe siècles, déjà reconnus comme monuments architecturaux.

Comment s’y rendre : depuis la gare routière de Petrozavodsk (à 1 000 km au nord de Moscou) en bus régulier en direction de Savinovo. Durée du trajet : deux heures et demie.

Boдchoï Kounaleï : un village de vieux croyants en Bouriatie

La Bouriatie est une région principalement peuplée de bouddhistes mais, non loin d'Oulan-Oude, se trouve un village de Vieux-croyants. Il a été fondé par les 200 premiers immigrants en 1765 et leurs descendants, qui sont plus d'un millier, ont préservé un mode de vie rural.

Les maisons en bois des habitants sont particulièrement impressionnantes : lumineuses, décorées de chambranles sculptés et d’ornements inhabituels. Le spectacle est inoubliable !

>>> Khorovod: ce qu’il faut savoir sur la plus ancienne des danses russes

Comment s’y rendre : depuis la gare routière d’Oulan-Oude (à 5 600 km à l'est de Moscou) en bus. Durée du trajet : deux heures et demie.

Staraïa Ladoga : l'ancienne capitale du nord de la Russie

Ce n’est pas seulement l’un des plus beaux villages de Russie, mais aussi l’un des plus anciens ! Il a été fondé au milieu du VIIIe siècle, et la forteresse de pierre du IXe siècle, l'église Saint-Georges et la cathédrale de l'Assomption du milieu du XIIe siècle ont survécu jusqu'à nos jours.

On pense que dans des temps reculés, Staraïa Ladoga était la capitale de la Russie. Selon la légende, c’est ici, sur la plus grande colline, qu’aurait été enterré le prince Oleg le Sage, qui régnait au tournant des IXe et Xe siècles. On ignore si la légende est vraie, mais vous apprécierez certainement les vues pittoresques qui s’offrent ici.

Comment s'y rendre : de Saint-Pétersbourg à Volkhov en train (deux heures et demie), puis prendre le bus N° 23.

Que faire si vous êtes invité chez votre ami russe ? Trouvez la réponse dans notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies