Plus qu'une simple crêpe: la meilleure recette de blinis au four russe

Victoria Drey
C'est de loin la recette la plus succulente et la plus oubliée des crêpes garnies : le blini russe au «pripiok».

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Maslenitsa, ou simplement « semaine des crêpes », est un événement annuel durant lequel les Russes deviennent littéralement fous des crêpes, ou « blinis » - comme on les appelle ici. Nous les mangeons nature, sans levain et à la levure, sucrés et salés, et avec littéralement toutes les garnitures possibles. Cette année, j'ai décidé d'essayer enfin l'une des recettes de blini russes les plus traditionnelles - les crêpes au « pripiok ».

« Pripiok » est un mot russe qui désigne un type de garniture cuite. Donc, le pripiok, c’est fondamentalement n'importe quelle garniture qui cuit directement dans une crêpe. Le fait est qu'au lieu de mettre la farce dans une crêpe toute prête, vous mélangez la garniture avec la pâte et la faites cuire comme ça. Autrefois, les blinis au pripiok étaient l'un des types de crêpes les plus populaires en Russie : ils étaient cuits exclusivement dans un four de village russe traditionnel sur une poêle en fonte graissée au saindoux. Cependant, aujourd'hui, cette recette n'est pas si populaire et répandue - je suppose que c'est simplement parce que les crêpes au pripiok nécessitent un peu plus de temps et de compétence. Je crois cependant que si vous les maîtrisez une fois, vous reviendrez encore et encore à cette recette.

Lire aussi : Des recettes de crêpes insolites venues de Russie 

Certains des pripioks sucrés et salés les plus traditionnels sont l'oignon, les champignons frits, les œufs durs, la bouillie de sarrasin et le tvorog (fromage blanc) sucré. J'ai décidé de cuisiner deux types différents de pripiok - tvorog avec du miel et champignons salés aux herbes - afin de vous montrer les différentes façons de cuire le pripiok dans les crêpes. Il existe en fait plusieurs techniques pour le faire : la première méthode consiste à placer la garniture prête sur une casserole, puis de la verser la pâte - cela va parfaitement avec une garniture salée hachée. La seconde est un peu plus délicate : vous versez la pâte dans une casserole, ajoutez un peu de garniture sur le dessus, puis recouvrez d'une autre couche de pâte et faites cuire des deux côtés - vous obtenez donc une sorte de « double crêpe » avec du pripiok à l'intérieur. C'est la meilleure façon de faire des blinis avec des pripioks sucrés et crémeux comme du tvorog.

Ingrédients

Ingrédients pour la pâte :

  • 300 ml de lait
  • 100 ml d'eau
  • 2 œufs
  • 10 cuillères à soupe de farine nature
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 1/3 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à soupe d'huile
  • Beurre à frire

Ingrédients pour la garniture salée :

  • 200g de champignons
  • 50g d'épinards
  • poivre moulu
  • sel
  • huile de friture

Ingrédients pour une garniture sucrée :

  • 200g de tvorog / fromage blanc / fromage cottage
  • 2 cuillères à soupe de crème aigre ou épaisse
  • 1 cuillère à soupe de miel

Préparation :

Tout d'abord, préparez les garnitures, ou pripioks, pour votre blini. Pour les pripioks salés dont vous avez besoin de faire frire les champignons : j'utilise des champignons de Paris mais n'hésitez pas à utiliser tous les champignons que vous aimez ou que vous avez sous la main. Il suffit de les émincer et de les placer dans une casserole avec de l'huile chaude. Ajouter du sel, du poivre fraîchement moulu et faire frire à feu moyen jusqu'à obtenir une consistance tendre.

Ensuite, ajoutez des herbes : il est courant d'ajouter de l'oignon haché au pripiok aux champignons, mais j'aime mieux avec les épinards - vous pouvez également utiliser du poireau ou du persil. Cuire ensemble encore 5 minutes et mettre de côté.

Pour votre pripiok sucré, prenez du tvorog sucré ou toute autre alternative et fouettez avec de la crème afin que la garniture soit plus lisse et obtenir un goût et une consistance plus crémeux. Ensuite, ajoutez du miel au goût - pour moi, une cuillère à soupe suffit.

Maintenant, passez à votre pâte à crêpe de base : premièrement, fouettez les œufs avec le sucre et le sel. À cette étape, utilisez 1 cuillère à soupe de sucre uniquement : vous avez besoin d'une sorte de pâte sans levain pour notre pripiok salé, donc après avoir fini avec eux, vous pourrez ajouter du sucre dans la pâte pour le pripiok sucré.

Ensuite, ajoutez le lait avec de l'eau et mélangez à nouveau la pâte. Puis ajoutez toute la farine à la fois et remuez correctement le mélange : la pâte doit être absolument lisse et sans grumeaux, cela peut donc prendre un certain temps. Enfin, ajoutez un peu d'huile - j'utilise généralement du tournesol ou de l'huile d'olive - directement dans la pâte - et mélangez à nouveau.

Faites chauffer votre poêle et commencez à faire les blinis ! Enduisez généreusement la surface de beurre et étalez une cuillère à soupe de pripiok salé. Versez ensuite avec la pâte.

Une fois qu'il est cuit d'un côté, retournez-le rapidement mais doucement et faites cuire jusqu'à ce qu'il soit doré. Répétez l’opération jusqu'à ce que vous soyez à court de garniture.

En passant au blini avec du pripiok sucré, vous pouvez sucrer la pâte restante avec une cuillère à soupe de sucre de plus si vous le souhaitez. Pour le remplissage de tvorog, essayez une technique différente : premièrement, versez la pâte sur une poêle chaude et attendez qu'elle prenne légèrement.

Ensuite, étalez un peu de tvorog sur la première couche de pâte et versez soigneusement la seconde. Cuire jusqu'à coloration dorée des deux côtés.

Les blinis au pripiok sont bien meilleurs lorsqu'ils sont encore chauds, alors servez-les juste après la cuisson. Saupoudrez les salés avec des herbes hachées fraiches.

Saupoudrez les blinis sucrés de sucre en poudre et dégustez vote repas à base de crêpes.

Priatnovo appetita !

Comment célébrer Maslenitsa comme un véritable Russe ? La réponse se trouve dans cet autre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies