Combien de journées faut-il compter pour visiter Moscou?

Sergei Shakhidzhanyan/TASS
Ce n’est pas une question piège! Voici notre guide pour 1, 2, 3, 5 et 7 jours à Moscou qui vous permettra de visiter la ville de manière autonome, à pied ou en métro!

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Vous pouvez avoir vécu votre vie entière à Moscou et encore y découvrir un nouvel endroit chaque jour tellement il y a de choses intéressantes à voir ! Nous vous avons donc concocté un petit programme selon la durée de votre séjour : un weekend, quelques jours ou une semaine.

Une journée à Moscou

Place Rouge – jardin Alexandre – Arbat

Si vous n’aviez qu’une journée à passer à Moscou, passez-la de manière plutôt traditionnelle. Sortez à la station de métro Okhotny Riad, Teatralnaïa ou Plochtchad Revolioutsii et dirigez-vous vers la place Rouge. Avant d’entrer sur la place, vous verrez le « Kilomètre Zéro » : on dit que le vœu de celui qu’y s’y arrête sera exaucé. Vous apercevrez également des sosies de Staline, Lénine et qui sait, peut-être même Poutine. 

L’accès à la place est gratuit et ouvert toute l’année, hormis le matin du 9 mai (Jour de la parade de la Victoire) et quelques autres événements particuliers. Nous vous conseillons de venir le matin pour avoir le temps de visiter ou d’admirer le mausolée de Lénine, les églises et les musées. La place est rarement vide : concerts, foires aux livres, marchés de Noël. Ah oui, en hiver, il y a même une patinoire. 

Pour la visite du Kremlin, mieux vaut avoir le temps d’y consacrer au moins une demi-journée : c’est gigantesque. Dirigez-vous vers l’entrée du Kremlin via le jardin Alexandre, vous y verrez la billetterie, tout en verre. Découvrez ce qui se cache derrière les enceintes du Kremlin, ici.

Rue Vozdvijenka

Puis, rendez-vous sur la rue piétonne Arbat : au nord du jardin Alexandre, traversez la route via un passage souterrain, avant d’emprunter la rue Vozdvijenka pendant 5 minutes. En chemin, faites une halte devant la Bibliothèque d’État Lénine.

Deux jours à Moscou

Parc Zariadié – rue Nikolskaïa  – théâtre Bolchoï – rue Tverskaïa

Le nouveau parc Zariadié, situé sur les rives de la Moskova, vaut la peine d’être vu ! Enlacez un bouleau russe, marchez sur un pont suspendu et baladez-vous dans une véritable grotte de glace. La station de métro la plus proche est Kitaï Gorod.

Parc Zariadié

Sortez du parc en direction du centre commercial Goum et déambulez à travers ses galeries. Attention ! Personne n’a jamais quitté le Goum sans goûter sa légendaire crème glacée ! Une fois le Goum traversé, vous tomberez sur la rue Nikolskaïa. Impossible de la louper : elle grouille de touristes, d’artistes de rue et de cafés.

Rue Nikolskaïa

Descendez jusqu’à la place de la Révolution, traversez la route et observez le théâtre Bolchoï se dresser sous vos yeux, en savoir plus sur l’origine de son nom ici (voici comment vous acheter un billet pour le célèbre théâtre sans vous ruiner). À droite du Bolchoï vous trouvez le Tsoum, galerie marchande de luxe. À gauche, la rue Bolchaïa Dmitrovka avec de jolis cafés et restaurants (voici un guide culinaire de Moscou). La Bolchaïa Dmitrovka est également parallèle à l’artère principale de la ville, la rue Tverskaïa.

Étangs des Patriarches

Si vos jambes vous permettent de continuer, remonter cette dernière jusqu’à la station de métro Mayakovskaïa, puis piquez à gauche sur la Ceinture des Jardins. Vous passerez devant le  Conservatoire Tchaïkovski, le Musée Boulgakov (et son garde, le chat Béhémoth), et après un nouveau virage à gauche vous tomberez sur les étangs des Patriarches, l’un des lieux les plus populaires parmi les expatriés. Un peu plus loin sur la Ceinture des Jardins, vous verrez le planétarium et le zoo de Moscou. Vos pieds vous portent encore ? Continuez sur la rue Krasnaïa Presnia et dans une vingtaine de minutes vous pourrez observer de plus près les gratte-ciels de Moscow-City.

Trois jours à Moscou

Musées – Cathédrale du Christ-Sauveur – quartier Octobre Rouge

Descendez à la station Borovitskaïa ou Kropotkinskaïa et visitez l’un des musées voisins, dont le plus célèbre, le Musée d’État des Beaux-Arts Pouchkine.

Musée d’État des Beaux-Arts Pouchkine

Le long de la rue Volkhonka, pénétrez dans la cathédrale du Christ-Sauveur, la plus grande cathédrale orthodoxe de Russie. L’entrée est gratuite, mais veillez à respecter le code vestimentaire. Vous pouvez également monter à un poste d’observation au sommet de la cathédrale, moyennant une somme raisonnable. La vue sur la ville est à couper le souffle !

Vue de Moscou depuis la cathédrale du Christ-Sauveur

Derrière la cathédrale, le pont du Patriarche vous offre une vue imprenable sur le Kremlin et sur l’immense statue de Pierre le Grand. Le pont vous mènera à l’île Bolotny, là où se trouvait autrefois l’usine de friandises Octobre Rouge. Le quartier s’est depuis gentrifié, on y trouve des cafés branchés, des espaces de création et des bureaux. Traversez encore un pont et arrivez sur la berge Kadachevskaïa. Prenez à droite, à quelques minutes à pied vous tomberez sur la Nouvelle Galerie Tretiakov et tous ses chefs-d’œuvre de l’art russe du XXe siècle. Le parc Museon sera sur votre gauche.

Cinq jours à Moscou

Parc Museon – Parc Gorki – Mont des Moineaux – téléphérique

Les stations de métro les plus proches du parc Museon sont Oktiabrskaïa ou Park Koultoury. Un autre département de la galerie Tretiakov y abrite les collections modernes et contemporaines. Le parc est un mélange de voies cyclables, fontaines et de peintures vendues en plein air.

Parc Museon

Au bout du parc Museon débute le célèbre parc Gorki, où vous pourrez aisément passer une journée complète. Les amateurs d’art contemporain devraient s’y arrêter au Musée Garage, tandis que les amateurs de sport peuvent louer un skateboard  ou un vélo et rouler le long des berges de la Moskova jusqu’au Mont des Moineaux. Cela vous prendra 20 minutes, et une heure à pied. En été, n’hésitez pas à vous laisser tenter par les bateaux-croisières.

Arrivé au Mont des Moineaux, montez jusqu’à l’esplanade panoramique près de l’Université d’État de Moscou et redescendez en téléphérique jusqu’au Stade Loujniki en passant au-dessus de la Moskova. En été, vous pouvez même marcher sur le toit du stade ! Reprenez le métro à la station Vorobiovy Gory ou, à 15 minutes à pied, à la station Sportivnaïa.

Une semaine à Moscou

VDNKh – parc de la Victoire – domaines moscovites

Il est grand temps de sortir du centre-ville. Les fans d’architecture monumentale soviétique doivent se rendre à VDNKh (la station de métro la plus proche à le même nom). Il s’agit d’un gigantesque parc présentant les accomplissements de l’économie soviétique, où vous pouvez voir des pavillons d’exposition impressionnants et faire un tour de monorail. Et vous savez quoi ? L’entrée est gratuite ! Si vous parvenez au fond du parc, vous arriverez au Jardin botanique.

VDNKh

Une autre option serait de vous rendre au Mont Poklannaïa, où a été construit le parc de la Victoire, l’un des plus grands mémoriaux de la Seconde Guerre mondiale au monde. Trouvez la station de métro qui porte le même nom (Park Pobedy) et vous arriverez à bon port.

Kolomenskoïé

Au sud de Moscou, prenez la peine de vous rendre aux domaines de Tsaritsyno et Kolomenskoïé (encore une fois, cherchez les stations de métro sont homonymes) et laissez-vous submerger par la beauté des anciens palais des tsars. À l’est de Moscou, se trouve le magnifique domaine de Kouskovo. Étrangement cependant, la station de métro la plus proche n’est pas Kouskovo mais Riazanski Prospekt. Laissez-vous aussi tenter par Izmaïlovo, avec son propre Kremlin renfermant bien des surprises touristiques et un marché aux puces. Pour vous y rendre, descendez à la station Partizanskaïa.

Vous souhaitez partir pour une journée dans la région de Moscou ? Retrouvez nos conseils de destinations dans cet autre article

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies