12 endroits de Moscou à visiter absolument selon les expatriés

Getty Images
Oubliez les guides ! Ces endroits très conviviaux de la capitale russe ont été choisis par des étrangers qui s'y rendent depuis des années.

Marchés

Marché Danilovski 

Moscou est une ville comportant de nombreux marchés magnifiques. Le paradis de la gastronomie qu'est le marché Danilovski, situé juste au sud du centre-ville, est un grand succès parmi les étrangers pour ses restaurants de standing et ses paysages rappelant un cirque.

« L'endroit est comme un sanctuaire de l'art de la nourriture, explique l'assistant financier britannique David Walker. On y trouve littéralement chaque type de nourriture, donc c'est un lieu de rendez-vous parfait si vous êtes indécis comme moi. Cela me rappelle Spitalfields à Londres, mais en tant qu’expérience, c’est encore mieux grâce à l’architecture soviétique étonnante ».

Lire aussi : Monde souterrain, le métro de Moscou vu par un étranger

Gastroferma

Ce havre de paix composé de 32 restaurants, situé à quelques pas de la station de métro Baumanskaïa, propose le plus grand éventail de cuisines du monde. Pour l’Italienne Lucia Bellinello, on y trouve également certaines des pizzas les plus savoureuses de la ville. Des compliment certainement mérités, surtout venant d'une Italienne !

Quartiers

Tchistié Proudy

Pour le Français Erwann Pensec, le quartier de Tchistié Proudy dans le centre de Moscou a tout pour lui: « Malgré le fait qu'il se trouve en plein centre, il est on ne peut plus paisible. Ce quartier est vraiment magnifique et comprend des tas de bons restaurants, bars et magasins. C’est probablement l’un des quartiers les plus jeunes et dynamiques de Moscou et l’on y croise de nombreux artistes de rue ».

Selon l'Américain Michael Lee Lewis, l'endroit est idéal pour commencer une soirée. « Il y a un amphithéâtre près de Tchistié Proudy où tout le monde boit du vin en été, tandis qu’une promenade au bord de l’étang est quelque chose de vraiment inoubliable. Il y a une atmosphère fantastique là-bas ».

Étangs du Patriarche

Du côté du centre-ville opposé à Tchistié Proudy se trouvent les étangs du Patriarche, décor de la scène d'ouverture du roman mythique Le Maître et Marguerite de Boulgakov. C'est depuis devenu un des lieux les plus branchés de la ville, attirant de nombreux étrangers à la recherche de délicieux cocktails et de bons moments.

« L'étang lui-même et ses environs sont  magnifiques, c'est le plus bel endroit de Moscou, nous explique Michelle Petite,  traductrice française. Rien que se promener est un régal, mais il y a aussi beaucoup de bons cafés et bars, donc ça vaut la peine d'y aller en hiver aussi ».

Le charme que possède quartier tout au long de l’année a également séduit l’étudiante irlandaise Alice Gallanagh: « Ce lieu est tellement confortable. Le lac gèle en hiver et les gens vont patiner sous les guirlandes. En été, c'est l'endroit idéal pour une promenade en centre-ville ».

Le quai Loujniki

La Coupe du Monde étant maintenant derrière nous, les environs du stade Loujniki et de la Colline des moineaux redeviendront un endroit populaire pour les marcheurs et les amateurs de fitness. « Il y a une vaste zone de loisirs où j'adore courir », explique Lucia Bellinello. En outre, la vue sur la rivière Moscou y est assez spectaculaire...

Kouznetski Most

À deux pas du théâtre Bolchoï et de la place Rouge, cette zone centrale de Moscou est l'endroit où bat le cœur de la ville. Naturellement, l’atmosphère vibrante et l’attrait haut de gamme qui en découle rendent la promenade pittoresque. « J'adore marcher dans la rue depuis le Télégraphe central jusqu'à la station de métro Kouznetski Most, a confié l'américain Tim Kirby. Je suis heureux de faire ce trajet après des réunions de fin de soirée ».

Les parcs

VDNKh

Ce parc colossal datant de l’époque stalinienne a été construit à l’origine pour abriter une exposition sur l’agriculture. Après avoir subi de nombreuses modernisations, il impressionne de nombreux étrangers pour sa capacité à satisfaire tous les besoins d’un jour.

« J'adore y faire du vélo, vous pouvez y rester toute la journée sans jamais vous ennuyer, explique Alice Gallanagh. Il y a des fontaines, des musées, des cafés et même une tyrolienne. Quand l'été est arrivé, j'ai immédiatement foncé VDNKh pour un pique-nique ».

Tsaritsyno

L'ancienne résidence d'été de Catherine la Grande est maintenant un îlot de verdure au milieu des banlieues du sud de Moscou. En contraste avec les hauts immeubles soviétiques qui l'entourent, la réserve de Tsaritsyno est une énorme forteresse contenant certaines des constructions impériales russes les plus impressionnantes de la ville.

La verdure du parc a également attiré l'attention d'Erwann Pensec: « Je suis tombé amoureux de cette vaste forêt; les arbres sont immenses, on peut y apprécier la tranquillité, l’air pur, les animaux, beaucoup d’écureuils notamment, tandis que la beauté authentique des allées et des statues est profondément inspirante ».

Jardin botanique de l'Université de Moscou

Jardin d'herbes médicinales datant du règne de Pierre le Grand, cette jungle remplie de serres est peut-être l'évasion la plus colorée dans le centre-ville de Moscou. « Même s’il est situé à côté d’un boulevard bruyant, vous avez l’impression d’être complètement immergé dans la nature, explique Erwann (qui devient décidément notre expert des parcs). C'est totalement silencieux, si ce n’est le chant des oiseaux ; et dans cet océan de verdure l’air est on ne peut plus frais malgré la chaleur estivale... ».

À ne pas manquer: «Faire pénétrer l’art dans les masses»: où écouter les musiciens de rue à Moscou

Art et littérature

Maison Melnikov

Une des grandes structures architecturales du XXe siècle et peut-être le vestige le plus curieux de l’avant-garde soviétique des années 1920 à Moscou, cette maison cylindrique transformée en centre d’exposition est quelque chose d’extraordinaire pour les étrangers qui la visitent.

« Sa créativité fonctionnelle et ses éléments panoptiques englobent parfaitement une ère de l’histoire qui n’a jamais eu lieu ailleurs, explique David Walker. C’est un pèlerinage pour tous ceux qui sont intéressés par le constructivisme - c’est une approche du logement vraiment hallucinante ».

Musée d'art moderne de Moscou (MMOMA)

 « Je visite le MMOMA sur le boulevard Gogol pratiquement tous les samedis matins, nous confie Michael Lee Lewis. Les galeries classiques, telles que le musée Pouchkine ou le Tretiakov, sont des lieux incontournables, mais leurs expositions ne changent pas fréquemment. Le MMOMA, quant à lui, propose constamment de nouvelles approches de l'art moderne, principalement des artistes russes. Les installations et les sculptures y sont folles, et tout cela se trouve dans cette maison russe impériale achromatique aux fenêtres et murs énormes. Le meilleur de tout est que c'est généralement assez calme, donc vous n'aurez pas à faire la queue et pourrez vous promener en paix ».

Bibliothèque Dostoïevski

Situé dans le paradis intellectuel susmentionné de Tchistié Proudy, cet établissement de l'ère soviétique est le porte-drapeau de la tendance croissante des « bibliothèques hipster » en vogue en Russie. La bibliothèque Dostoïevski, où l'on trouve des écrivains en train de siroter leur thé et de parquets élégants, a rencontré un grand succès auprès des étrangers qui trouvent les bibliothèques russes traditionnelles un peu... austères.

« Les bibliothécaires russes peuvent être un peu intimidants, pour être honnête, déclare Alice Gallanagh. Ils sont vraiment très aimables à la bibliothèque Dostoïevski, même si mon russe n'est pas parfait. C'est de loin l'endroit le plus favorable aux étrangers où je suis allée ».

Nous vous invitons en outre à découvrir ces dix endroits en Russie à mille lieues de toute civilisation

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies