Cinq choses à faire absolument à Moscou entre deux matchs de la Coupe du Monde de la FIFA™

Legion Media
Alors que le jour d’ouverture de cet événement majeur du football approche, il est important d’établir votre liste des choses à ne pas manquer dans les villes hôtes du championnat. Nous avons décidé de vous aider dans cette tâche et commençons aujourd’hui par la capitale russe, qui a toujours eu beaucoup à offrir à ses invités, et 2018 ne fera pas exception.

Les principales destinations pour ceux qui visiteront Moscou durant la Coupe du Monde sont plutôt évidentes : le stade Loujniki et l’Otkrytie Arena, qui seront tous deux le théâtre des rencontres sportives. Cependant, en supposant que beaucoup de supporters n’hésiteront pas à explorer la ville au-delà de l’itinéraire hôtel-stade-hôtel, nous avons tenu à vous indiquer plusieurs lieux dignes d’intérêt qui sont susceptibles de vous plaire. C’est parti !

1. Admirez le nouveau visage de Moscou

Ces dernières années, Moscou s’est métamorphosée et est, à certains endroits, méconnaissable. On y trouve par exemple bien plus de zones piétonnes. Des axes centraux, tels que la rue Tverskaïa et la Nouvelle Arbat disposent à présent de plus larges trottoirs et sont bien plus propices aux promenades. Aujourd’hui, Moscou, du Kremlin à l’Anneau des Jardins, qui encercle le centre-ville, est le lieu idéal pour déambuler et profiter d’une journée ensoleillée.

Lire aussi : Coupe du Monde 2018 en Russie: que pourront déguster les supporters?

Le flambant neuf parc Zariadie, à deux pas de la place Rouge, fera un excellent point de départ pour votre balade. Son concept unique inclut différentes zones climatiques (recréées artificiellement), un « pont flottant » au-dessus de la Moskova, ainsi qu’une salle philarmonique. Émerveillez-vous donc devant ces photographies, qui achèveront de vous convaincre. 

Les stations de métro les plus proches sont : Plochtchad Revolioutsii et Kitaï-gorod (pour le parc Zariadie).

2. Effectuez un plongeon dans l’art et l’histoire

À Moscou, l’ancien et le moderne coexistent partout. Ainsi, après avoir visité le parc Zariadie, il est naturel de traverser la rue pour fouler le pavé de la place Rouge, où se dressent la cathédrale Saint-Basile, le Musée national d’Histoire, des statues des époques soviétique et impériale, le Mausolée de Lénine ainsi que le Goum. Chacun de ces éléments a sa propre histoire singulière, c’est pourquoi il peut être intéressant de prendre part à une excursion guidée pour en apprendre plus à leur sujet.

Lire aussi : Mondial 2018: les stades russes dans lesquels les Bleus joueront au 1er tour

Il en est de même pour le Kremlin, cette forteresse séculaire des dirigeants russes. Achetez un billet pour une visite des lieux, vous ne le regretterez pas. Si ce n’est ici, où pourriez-vous voir les trésors des tsars russes, conservés dans le Palais des armures ?

Les fantastiques musées moscovites ne sont toutefois pas confinés au Kremlin et à la place Rouge. La galerie Tretiakov, qui possède la plus grande collection d’art national de Russie, est également un incontournable, tout comme le Musée des beaux-arts Pouchkine de la rue Volkhonka. Gardez néanmoins à l’esprit que les œuvres qu’ils renferment sont si nombreuses que cela prendra plusieurs heures pour les contempler.

Lire aussi : Les erreurs typiques à éviter lors d’un voyage en Russie

Les stations de métro les plus proches sont : Okhotny riad (pour le Kremlin et la place Rouge), Tretiakovskaïa (pour la galerie Tretiakov), et Kropotkinskaïa (pour le musée Pouchkine).

3. Passez le temps dans les parcs de Moscou

En plus de Zariadie, la capitale russe a de quoi combler les amateurs de balades au milieu de la verdure. Il y a plusieurs années, les autorités de la ville ont par exemple transformé le parc Gorki en Mecque pour les jeunes, avec des équipements allant du cinéma de plein air et du musée d’art contemporain aux centres de sport et pistes de danse, sans oublier la myriade de cafés.

Ce parc est néanmoins très prisé et donc souvent bondé. Toutefois, d’autres espaces offrent plus de sérénité, comme le jardin Neskoutchni ou le mont des moineaux, où il est possible d’errer tranquillement, en écoutant les murmures de la beauté naturelle russe. Un autre lieu admirable du centre se trouve en face du parc Gorki : le parc Muzeon, qui renferme une impressionnante collection de monuments soviétiques.

Lire aussi : Terre de merveilles et de réalisations sans fin: pourquoi la Russie est-elle si impressionnante?

Pour vous familiariser encore mieux avec le passé, n’hésitez pas à vous diriger vers VDNKh, au nord-est de la ville. S’y trouvent de multiples pavillons dédiés aux anciennes républiques soviétiques, ainsi que des monuments à la gloire des exploits scientifiques. Si l’URSS n’est pas vraiment votre tasse de thé, rendez-vous à Tsaritsyno, un merveilleux domaine impérial fondé par Catherine II au XVIIIe siècle, ou à Kolomenskoïe, une résidence des tsars en bois datant des XVI-XVIIe siècles.

Les stations de métros les plus proches sont : Park Koultoury ou Oktiabrskaïa (pour les parcs Gorki, Muzeon et Neskoutchni), Vorobiovy gory (pour le mont des moineaux). Pour VDNKh, Tsaritsyno et Kolomenskoïe, les stations portent leurs noms.

4. Prenez un peu de hauteur

La chance de contempler cette agglomération de 15 millions d’habitants d’en haut est certainement une expérience inoubliable, notamment lorsque le beau temps est au rendez-vous. Il y a plusieurs endroits à Moscou où il est possible de le faire. Tout d’abord, la tour de télévision d’Ostankino, structure facilement repérable compte tenu de sa hauteur, en est le parfait exemple. Voici les instructions pour vous y rendre.

Ensuite le quartier d’affaires Moskva-City compte deux gratte-ciels dotés de plateformes d’observation, situées respectivement aux 58ème et 86ème étages.

Lire aussi : Calculatrice Coupe du Monde 2018: combien coûtera votre voyage en Russie?

Le mont des moineaux est également un classique, où se présenteront devant vos yeux l’ensemble du centre-ville, trois des « sept Sœurs staliniennes », le stade Loujniki et Moskva-City. Toute personne visitant Moscou pour la première fois se doit de venir ici.

Les stations de métro les plus proches sont : Mejdounarodnaïa, Delovoï Tsentr, Vystavotchnaïa (pour Moskva-City).

5. Descendez sous terre

Il existe en outre un incroyable trésor moscovite qui ne peut être vu depuis les plateformes d’observation, puisqu’il se trouve sous terre. Il s’agit bien évidemment du métropolitain. Loin d’être un simple système de transport, ses nombreuses stations, notamment celles du centre, n’ont rien à envier aux plus somptueux palaces et sont considérées comme une part de l’héritage culturel national. Ainsi, lors de vos déplacements, prenez le temps d’en admirer le décor. Vous trouverez ici toutes nos publications au sujet du métro de Moscou, pour obtenir un aperçu de ce qui vous y attend.

Lire aussi : Comment visiter Moscou et Saint-Pétersbourg en fauteuil roulant?

Et tout ceci n’est que le début !

Il nous faudrait écrire un livre entier pour faire la liste exhaustive de tous les lieux dignes d’intérêt que renferme la capitale. La plus grande ville de Russie peut se targuer d’une diversité hors du commun : des gracieuses églises et édifices d’avant-garde aux innombrables restaurants et bars qui vous permettront de reprendre votre souffle après cette riche exploration. Bon voyage !

Pour avoir un aperçu de ce que vous réserve ce périple, retrouvez ici une vidéo époustouflante tournée depuis les hauteurs de la capitale.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer