Tourisme: 30 villes de Russie à découvrir absolument

Russia Beyond (Photo: Dmitry Potashkin/Getty Images; saiko3p/Getty Images; Westend61/Getty Images; benedek/Getty Images)
Où voyager en Russie? À travers les villes anciennes de l’Anneau d’or, à la découverte des théâtres et musées de l’Oural, ou encore dans le Grand Nord? Nous avons établi une liste subjective basée sur l’expérience de nos journalistes. N’hésitez pas à vous en inspirer pour un prochain voyage!

 Suivez Russia Beyond sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

30. Sotchi

Eh oui, Sotchi figure invariablement dans les classements des meilleures villes du pays. Tant pour le tourisme estival que pour les séjours en hiver, la ville est agréable à tout moment de l’année. Le climat est doux, il y a la mer et des montagnes alentour, et la ville regorge d’activités pour tous les goûts et tous les âges, des discothèques aux stations thermales.

29. Iaroslavl

Cœur de l’Anneau d’or de Russie, cette ville a plus de mille ans ! Le centre historique de Iaroslavl est inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.

28. Samara

Le quai de la Volga à Samara, agréable pour flâner ou faire du jogging, s’étend sur plus de 4 kilomètres ! Samara possède également un métro, un bunker secret et une brasserie très ancienne.

27. Iochkar-Ola

C’est une ville en partie inspirée de l’architecture européenne. On y trouve des bâtiments résidentiels de style hollandais ainsi qu’une place inspirée de Venise. Et la tour Spasskaïa (Saint-Sauveur) locale est identique à celle de Moscou !

>>> Les sept plus grandes villes de Russie au-delà du cercle arctique

26. Nijni Novgorod

Premièrement, il s’agit d’une ancienne ville russe avec un kremlin. Deuxièmement, c’est le berceau des voitures Gaz. Troisièmement, c’est la capitale des couchers de soleil. Et si cela ne suffisait pas, on y trouve l’escalier Tchkalov, l’un des plus longs de Russie, avec 560 marches.

25. Veliki Novgorod

Au Moyen Âge, Veliki Novgorod dominait de vastes territoires du Nord et rivalisait avec Moscou en termes de puissance. Les principales étapes de l’histoire du pays sont reflétées dans le monument au Millénaire de la Russie, érigé ici en 1862.

24. Perm

Bienvenue dans la capitale culturelle de l’Oural. On y trouve la maison-musée de Serge de Diaghilev, qui a fait découvrir le ballet russe au monde. Ou encore le théâtre d’opéra et de ballet Piotr Tchaïkovski, le seul de Russie où l’ensemble des dix opéras et trois ballets du compositeur de génie ont été mis en scène. Et voici le quai de la rivière Kama avec l’inscription célèbre « Le bonheur n’est pas de l’autre côté de montagnes ».

23. Ekaterinbourg

Une ville de plus d’un million d’habitants qui combine gratte-ciels de l’Oural et constructivisme soviétique. Ekaterinbourg se targue également de posséder le seul métro de l’Oural.

22. Derbent

Derbent, l’une des plus anciennes villes de Russie, existe depuis le VIe siècle avant J.-C. La forteresse de Naryn-Kala a été fondée à cette époque. La mosquée Juma, construite en 734, est la plus ancienne de Russie.

21. Salekhard

Et voici le Grand Nord avec ses maisons colorées, ses aurores boréales et ses arrêts de bus chauffés. Salekhard est la seule ville au monde située directement sur le cercle polaire arctique. Si vous voulez encore plus d’ambiance nordique, visitez la ville le jour des éleveurs de rennes : ils convergent ici de toute la péninsule de Iamal.

20. Oulan-Oudé

Oulan-Oudé n’est pas seulement la capitale de la Bouriatie, mais aussi le centre du bouddhisme russe. Il vaut la peine de venir ici pour voir de superbes datsan, se familiariser avec la cuisine bouriate (dont les buuzy constituent la base) et les traditions locales.

>>> Dix films pour découvrir la nature unique de Russie

19. Iakoutsk

C’est la plus grande ville du monde située sur le pergélisol. En hiver, le mercure y chute à -50°, tandis qu’en été, on fête le Nouvel An local - Yssyakh - à grande échelle. Des célébrations qui n’ont rien à envier à Burning Man !

18. Toula

Nous laisserons les samovars, le pain d’épices, l’ancien kremlin et les armuriers aux passionnés d’histoire. À tout cela s’ajoutent des espaces publics créés à partir d’anciennes usines, le quai de Kazan des plus instagrammables et la rue piétonne Metallistov, où l’activité bat son plein 24 heures sur 24.

17. Vladikavkaz

Tourtes ossètes, tel est le maître mot ici. Vladikavkaz est la ville où vous apprendrez à faire la distinction entre fyddjin et oualibakh. Et quelle vue magnifique sur les montagnes s’offre depuis le centre-ville !

16. Kislovodsk

La station balnéaire préférée des écrivains russes est connue pour ses sources, qui n’ont rien perdu leurs propriétés curatives uniques. La principale fierté de Kislovodsk est son immense parc urbain.

15. Kaliningrad

Un bout de vieille Europe en Russie, qui est le lieu de naissance du philosophe allemand Emmanuel Kant. Si à certains endroits, vous pouvez encore retrouver le style allemand authentique, à d’autres, Kaliningrad ressemble à une ville soviétique typique.

14. Vladivostok

La ville des ponts, des phares et des collines est aussi le terminus du célèbre Transsibérien. Sa carte de visite, ce sont les ponts épiques traversant la baie de la Corne d’or et menant à l’île Rousski. Pour cette raison, et également en référence à son relief, Vladivostok est souvent surnommée le « San Francisco russe ».

>>> En images: les dix villes les plus jeunes de Russie

13. Rostov-sur-le-Don

Une magnifique grande ville du sud de la Russie, où vous pourrez flâner le long des berges du Don, découvrir l’histoire des Cosaques et déguster de la soupe de poisson appelée oukha et des écrevisses du Don.

12. Kazan

Kremlin en pierre blanche, tour Söyembikä inclinée, motifs de contes orientaux dans le métro... tout cela, et beaucoup plus, est à découvrir dans la capitale de la république russe du Tatarstan. Et rappelez-vous : impossible de quitter Kazan sans voir goûté le fameux tchak-tchak.

11. Krasnoïarsk

Ici, vous pouvez ressentir toute la puissance de la nature sibérienne en pleine ville. Partez sur l’île de Tatychev à la rencontre des rongeurs appelés spermophiles arctiques, promenez-vous le long du pont piéton à haubans qui enjambe le majestueux fleuve Ienisseï, mais surtout, visitez le parc national des colonnes de Krasnoïarsk. Il s’étend sur 48 000 hectares de taïga et de roches anciennes, mais une partie se trouve directement dans la ville. 

10. Tomsk

Tomsk, l’une des plus anciennes villes de Sibérie, a été fondée en 1604. On y trouve de nombreux édifices en bois hérités des siècles passés. Et si vous voulez voir des maisons avec de la « dentelle de bois », c’est un endroit incontournable. 

9. Novossibirsk

La plus grande ville de Russie, le seul métro de Sibérie ou encore Akademgorodok, la cité soviétique des scientifiques située en pleine forêt… et le seul zoo au monde où l’on peut voir de près un grand nombre de chats de Pallas (aussi appelés manuls), et des phoques sauvages mystérieux et ronchons. Peut-être même qu’ils pendront la pose pour vous.

>>> En images: sept villes russes ayant préservé leur centre historique original

8. Mourmansk

Plus grande ville arctique du monde, Mourmansk compte environ 270 000 habitants. Dans le centre-ville, un véritable brise-glace nucléaire, le Lénine, est amarré – c’est aujourd’hui un musée. Et en périphérie, vous pourrez voir sur les façades des immeubles de superbes fresques représentant des héros de contes de fées du peuple sami.

7. Tobolsk

La ville semble sortie d’un conte russe : un kremlin en pierre blanche (le seul de Sibérie !), des rues pavées de style européen, des cafés chaleureux et une église néo-gothique. Le tout entouré de forêts profondes, à l’écart des grands axes routiers.

6. Sébastopol

La ville héberge la base de la flotte russe de la mer Noire et est un port majeur. Sur le territoire de la Sébastopol moderne se trouvent également les vestiges de l’ancienne Chersonèse, fondée au Ve siècle avant J.-C.

5. Souzdal

Tout ce qu’il y a de plus « russe » est rassemblé dans cette ville de l’Anneau d’or, comme des izbas en bois, de nombreuses églises, de la cuisine russe traditionnelle et des boutiques de vêtements et d’ustensiles dans le style ancien.

4. Vologda

Principale ville du nord de la Russie, Vologda est célèbre pour son kremlin en pierre blanche du XVIe siècle, ses maisons en bois aux chambranles sculptés, sa tradition de peinture d’icônes et ses dentelles. Des formes anciennes d’artisanat y sont en outre conservées.

3. Arkhangelsk

Avant la construction de Saint-Pétersbourg, Arkhangelsk était la « fenêtre » commerciale et culturelle de la Russie sur l’Europe. D’anciennes maisons de marchands en bois ont été conservées dans ses rues centrales. On y trouve également des restaurants à la mode où les plats traditionnels du peuple Pomor sont revisités dans une interprétation moderne.

Sur la berge du fleuve Dvina, vous pouvez voir une « réponse » de cette ville à Perm : l’inscription « Le bonheur n’est pas de l’autre côté de la mer ».

>>> La liste très exhaustive des régions de l'immense Russie

2. Saint-Pétersbourg

Pendant plus de deux siècles, Saint-Pétersbourg, ville fondée par l’empereur Pierre Ier, a été la capitale de l’Empire russe. Des écrivains, peintres et compositeurs célèbres des XVIIIe et XIXe siècles ont vécu ici et la ville est toujours considérée comme la capitale culturelle de la Russie. Où encore peut-on trouver autant de palais, de musées et de chefs-d’œuvre architecturaux réunis en un seul endroit ?

1. Moscou

La capitale de la Russie est une ville qu’il faut visiter au moins une fois dans sa vie. Vous pourrez y découvrir des exemples d’architecture d’époques complètement différentes, de la Russie ancienne aux temps modernes. Sans oublier le plus beau métro du monde, des gratte-ciel insolites et des restaurants proposant de la cuisine du monde entier !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies