En images: sept villes russes ayant préservé leur centre historique original

Legion Media
Au cours des multiples guerres qui se sont déroulées sur le territoire de la Russie au fil du temps, de nombreuses villes ont été sérieusement endommagées, voire ravagées par les flammes. Cependant, il existe de rares endroits où vous pouvez presque avoir l'impression d'avoir fait un pas dans le passé.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Saint-Pétersbourg

Alors que Moscou a été reconstruite à de nombreuses reprises et continue de changer, le centre de la capitale du Nord est un joyau resté plus ou moins intact depuis l'époque tsariste. Les nombreux palais de la ville ont été construits aux XVIIIe et XIXe siècles, tandis que l’avenue principale, la perspective Nevski, possède toujours l'apparence qu'elle avait au début des années 1900. Les berges des rivières et des canaux témoignent de l'histoire et même les « grilles d’airain » vantées par Alexandre Pouchkine dans le poème Le cavalier de bronze sont toujours les mêmes.

Souzdal, région de Vladimir

Comptant parmi les destinations touristiques les plus populaires du pays, cette ville est une perle du circuit de l'Anneau d'or. En fait, cet itinéraire tout entier est constitué de villes anciennes dotées d’un centre préservé. Souzdal est un lieu très accueillant avec un véritable esprit russe, de maisonnettes en bois, des églises, des monastères et des restaurants servant une cuisine traditionnelle (souvent avec une petite touche moderne). La chose la plus étrange de cette cité est probablement une place de l'ère soviétique et le monument à Vladimir Lénine qui a dû être érigé partout en URSS au cours du turbulent XXe siècle.

Iaroslavl

Il s'agit d'une ville ancienne de taille assez conséquente, située elle aussi sur le tracé de l’Anneau d'or, qui a connu de nombreux événements historiques et qui, en 2010, a fêté le millénaire de sa fondation. L'ensemble du centre historique de Iaroslavl est classé au patrimoine de l'UNESCO en tant qu'exemple de l'urbanisme de l’ère Catherine II. La structure du centre ressemble à un éventail, avec une place semi-circulaire, l'église du prophète Élie au milieu, et plusieurs longues rues droites qui divergent comme des rayons depuis le centre.

Lire aussi : Trois villes russes sous-estimées mais riches d’histoire et de paysages époustouflants

Elets, région de Lipetsk

Cette cité de la région de Lipetsk a été fondée en 1146, soit un an avant Moscou. C'était autrefois un riche carrefour marchand avec beaucoup de vieux bâtiments en briques rouges. Cette petite ville de conte de fées n'est aujourd’hui plus un centre économique important, mais elle est toujours célèbre pour sa production de dentelle et ses chambranles (encadrement de fenêtre des maisons en bois) magnifiquement décorés.

Tobolsk, région de Tioumen

Aux XVIe et XVIIe siècles, cette ville était la citadelle la plus orientale de Russie. Construite comme une forteresse pour développer la Sibérie, elle était considérée comme la capitale de cette dernière et constituait un important point de commerce entre l'Asie et Moscou. L'attraction principale de la ville est le centre historique et son kremlin. Construit au XVIIe siècle, il s’agit de la seule forteresse en pierre de Sibérie. À côté de celle-ci se trouve une prison où de nombreuses personnes ont été exilées au XIXe siècle.

Kolomna, région de Moscou

Cette ville aussi ancienne qu’agréable, située non loin de Moscou, compte de nombreux monastères et églises, comme beaucoup d'autres localités russes. Néanmoins, la véritable perle de Kolomna est son splendide kremlin en briques rouges et aux massifs remparts. Or, il n’apparaît pas comme un musée inerte, contrairement à beaucoup de kremlins russes, mais est plein de vie, comme il l'était à l'époque des marchands impériaux. S’y trouve même encore un magasin en activité qui propose un incontournable de la « street food » russe médiévale – le kalatch, petit pain en forme de panier.

Kazan

L'actuelle capitale de la République du Tatarstan a été conquise par le tsar Ivan le Terrible. C'est une ville unique, qui mêle les caractéristiques du Moyen Âge russe à celles du monde musulman. À l'intérieur du kremlin de Kazan, la cathédrale orthodoxe de l'Annonciation est ainsi voisine de la magnifique mosquée Qol Sharif, récemment construite, mais qui « réincarne » la mosquée légendaire détruite par les Russes au XVIe siècle.

Pour explorer les cités médiévales de Russie, rien ne vaut un voyage à travers l’Anneau d’or. En suivant ce lien, retrouvez notre guide complet le concernant.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies