Cinq escapades époustouflantes d’une journée autour de Moscou

Monastère de la Nouvelle Jérusalem.

Monastère de la Nouvelle Jérusalem.

Global Look Press
La région de Moscou regorge de lieux extraordinaires que vous n'oublierez jamais. Voici notre guide pour admirer plus de 1000 ans d'histoire dans les petites villes et les zones rurales russes à quelques minutes de la capitale.

1. L'ancienne beauté de Kolomna

Le Kremlin de Moscou, de loin le plus célèbre de Russie, et est toujours orthographié avec une capitale, « K. » Mais comparé aux murs massifs du kremlin de Kolomna, il semble cependant minuscule. (Tous les autres kremlins en Russie portent un « k » minuscule)

Ce kremlin est l'une des principales raisons de visiter cette ville. Situé à une centaine de kilomètres au sud-est de Moscou, l’envergure de ce château médiéval, construit en 1525–1531, est absolument frappante. Et une caractéristique majeure est que ce n'est pas un musée sans âme avec des gardiens qui vous ordonnent de rester silencieux. La ville actuelle est harmonieusement assimilée dans et autour du Kremlin, et vous ne remarquerez donc pas que vous êtes déjà à l'intérieur.

Crédit : Legion MediaCrédit : Legion Media

L'entrée est gratuite, alors marchez, montez sur les murailles et profitez de la vue. Après avoir vu les églises du kremlin, nous recommandons une visite à la porte Pyatnitsky et au musée Kalatchnaya où vous pouvez découvrir l'histoire du kalatch russe, un grand pain savoureux de forme ciculaire. Goûtez-en un fraîchement cuit. Cependant, le principal souvenir à rapporter de Kolomna est la pastila, un dessert à base de baies fouettées ou de compote de pomme.

Nous vous recommandons de visiter le musée de la pastila et son magasin qui propose beaucoup plus de pastila que vous ne pourrez en trouver ailleurs, les produits étant emballés dans de magnifiques boîtes. Si vous avez un petit creux, le musée possède un café confortable, Pervaya Tchaïnaya (en russe : Первая чайная), où nous recommandons le hareng traditionnel avec des pommes de terre.

2. L'élégance orthodoxe à Serguiev Possad

Vous ne pouvez pas quitter la Russie sans avoir visité au moins un monastère. Nous recommandons une visite dans le plus grand et le plus important monastère orthodoxe – la Trinité de la Laure de Saint-Serge, située à 90 km au nord-est de Moscou dans la ville de Serguiev Possad. Ce superbe monastère est nommé d'après l'un des saints les plus vénérés de Russie – Saint Serge de Radonèje – et toute l'année, les gens font la queue et se prosternent devant ses reliques. C'est le cœur spirituel de la Russie et une visite vous apportera inspiration et sentiments lumineux. 

Crédit : Legion MediaCrédit : Legion Media

Faites une visite guidée pour mieux percer tous les mystères de l'histoire du monastère de 1 200 ans, qui fut au centre de nombreux événements politiques majeurs, et fut même assiégé pendant le temps des troubles au début du XVIIe siècle. Le monastère compte 10 cathédrales, et il faudra probablement du temps pour les voir toutes. En passant, la Laure est sous le patronage de l'UNESCO et figure parmi les sites les plus visités de Russie. Dans la cathédrale de la Trinité, vous pouvez voir des fresques du grand peintre d’icônes Andreï Roublev

Non loin de Serguiev Possad se trouve le domaine du musée d'Abramtsevo, où vous trouverez des maisons en bois dans le style néo-russe du XIXe siècle. A l’époque tsariste, les principaux artistes se rendaient et travaillaient ici, et des croquis d'œuvres d'art célèbres y sont conservés, par exemple, des études en céramique de Mikhaïl Vroubel.

3. Le côté pittoresque de Serpoukhov

Crédit : Legion MediaCrédit : Legion Media

Situé sur la rive à couper le souffle des rivières Oka et Nara, à 95 km au sud de Moscou, Serpoukhov est un lieu idéal pour passer une journée à explorer l'histoire de l'ancienne Russie et de la Seconde Guerre mondiale. En 1941, les nazis arrivèrent à moins de dix kilomètres de la ville. Après plusieurs mois de contre-attaques soviétiques, les nazis ont été repoussés 140 km. Désormais, on trouve un mémorial de la guerre dans le centre-ville. 

À distance de marche se trouvent le kremlin de Serpoukhov, le restaurant Goussarskaya ballada, le parc Pinarsky et le monastère Vyssotsky, tous situés sur la pittoresque rive de la rivière Nara. Si vous en avez fait le tour, nous vous recommandons deux beaux endroits parcourus par la rivière Oka : la petite ville de Taroussa dans la région de Kalouga, avec ses paysages fluviaux, ses petites églises et son musée à la poétesse Marina Tsvetaeva; Et Polenovo dans la région de Toula, où se trouve la belle propriété de l'artiste Vasily Polenov.

4. La Jérusalem de la région de Moscou

Crédit : Legion MediaCrédit : Legion Media

La Russie compte de nombreux monastères et nous recommandons également de voir celui-ci, appelé Nouvelle Jérusalem, qui a récemment été rouvert après une rénovation en profondeur. Il a été fondé en 1656 par le Patriarche Nikon, célèbre pour avoir réformé les rites religieux russes en les adaptant aux traditions grecques. Par exemple, il ordonna de faire le signe de la croix avec trois doigts et non pas deux. Ses réformes ont provoqué un schisme dans l'Église orthodoxe russe, les personnes ayant décidé de se séparer de l'Église ayant finalement été qualifiées de Vieux croyants parce qu'elles n'acceptaient pas les nouvelles règles de Nikon et s'accrochaient aux anciennes croyances.

Nikon voulut faire une copie des lieux chrétiens sacrés de Jérusalem. La cathédrale de la Résurrection de la Nouvelle Jérusalem symbolise l'église du Saint-Sépulcre, et la rivière Istra, près de laquelle le monastère a été érigé, symbolise le Jourdain en Terre Sainte. La coupole de la cathédrale de la Résurrection a été endommagée par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale et a récemment été rénovée. On trouve dans le monastère un musée consacré à son histoire.

5. Le berceau de Pouchkine

Crédit : Legion MediaCrédit : Legion Media

Il existe de nombreux domaines ayant appartenu à des écrivains célèbres dans la région de Moscou, dont Melikhovo d'Anton Tchékhov, Chakhmatovo où vivait Alexander Blok, Dounino de Mikhaïl Prichvine, Seredniakovo pour Lermontov et bien d'autres encore. Mais nous recommandons de visiter les endroits où a grandi l’immense poète russe Alexandre Pouchkine.

À Zakharovo se trouve la petite maison en bois de la grand-mère de Pouchkine, Maria Gannibal. Ici, le petit Alexandre a passé sa petite enfance à courir entre les tilleuls – on dit que le parc date du temps de Pouchkine.

Non loin de Zakharovo, sur la rive pittoresque de la rivière Viaziomy, se trouve le domaine aristocratique de la famille Golitsyne, appelé Bolchie Viaziomy. Au cours de la guerre russo-française de 1812, le général russe Koutouzov et Napoléon ont dormi dans ce palais, à des moments différents bien sûr. Il existe même une légende selon laquelle ils auraient dormi sur le même canapé, mais ce dernier n’est pas parvenu jusqu’à nous.

Lire aussi : 

Cinq lieux à ne pas manquer sur la rue Tverskaïa

Ce selfie qui immortalisera votre voyage en Russie

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.