Conte d'hiver: huit endroits de Russie à visiter dans le froid et la neige

Ruslan Shamukov/TASS
Alors que les jours raccourcissent et que les premiers flocons de neige tombent, la Russie se pare de ses habits d’hiver. Que ce soit pour les paysages, le sentiment de liberté ou même pour les sports d’hiver, la période de décembre à février offre des opportunités pour tous les goûts.

1. Saint-Pétersbourg

La capitale culturelle de la Russie est sans doute la plus pittoresque en hiver. Sans son flot estival de touristes, Saint-Pétersbourg peut être caractérisée par une sérénité glacée et feutrée. Promenez-vous dans les rues désertes et imprégnez-vous de l'atmosphère des canaux immobiles, des congères enneigées et des réverbères givrés qui ont inspiré des romantiques comme Dostoïevski et Borodine. Entrez dans l’un des 500 palais de la ville et découvrez un monde de flamboyance rococo, de lustres en diamants et d’art classique. A son apogée, c’est une pause hivernale somptueuse et vintage qui donne l’impression d’être tombé dans une scène d’Anna Karénine. Consultez nos suggestions adaptées à la météo pour le tourisme à Saint-Pétersbourg ici.

2. Lac Baïkal

Si vous pouvez supporter les températures extrêmes de -30°C du Baïkal, vous pourriez bien trouver la vraie liberté ici. Le plus grand lac d’eau douce au monde est réputé pour refléter les cieux clairs de l’hiver. Lorsqu'il gèle en février, vous pouvez sortir sur cette patinoire aux proportions monumentales et courir, patiner, faire de la luge ou même du hoverboard dans une solitude totale. Utilisez les infrastructures environnantes pour pratiquer des sports d'hiver tels que le ski, la pêche ou l'équitation. Allez camper au bord du lac ou dans une cabane en rondins au bord de la rivière et réveillez-vous devant l’un des spectacles les plus incroyables que vous vous aurez jamais vus.

3. Iakoutie

La république la plus vaste et la moins peuplée de Russie est aussi éloignée que possible des sentiers battus. Les innombrables chaînes de montagnes et la toundra préservées sont tout simplement trop vastes et variées pour être résumées avec des mots : après tout, la Iakoutie abrite 15% de la nature sauvage de la Terre !

Mieux vaut visiter la Iakoutie dans un état d'esprit aventureux. Peuplée par les indigènes iakoutes, le chamanisme et les traîneaux de rennes y sont tout à fait normaux, tout comme la vie quotidienne à des températures pouvant atteindre -50°C (40% de la Iakoutie se trouve dans le cercle polaire arctique). En conséquence, la république est populaire parmi les touristes à la recherche de sensations fortes en motoneige et en traîneau à chiens, qui seront également récompensés par des vues spectaculaires sur l’immensité enneigée (comme les piliers de la Lena) et par un moment de détente au bania dans des cabanes en rondins. Quoi que vous fassiez, vous terminerez bien au chaud.

4. L'Anneau d'or

Cet ensemble de huit villes situées à une courte distance en train au nord-est de Moscou est une destination prisée pour une escapade d’une journée près de la capitale russe. Il est facile de comprendre pourquoi : l’Anneau d’or abrite des attractions comme la plus vieille ville de Russie (Rostov Veliki), une ville dotée de deux cathédrales classées au patrimoine mondial de l’UNESCO (Vladimir), et Souzdal, peut-être la ville la plus véritablement pré-soviétique et la mieux préservée aux abords de Moscou.

Cependant, il y a quelque chose dans la neige russe qui crée une atmosphère particulièrement festive au milieu des nombreux monastères et des dômes de l’Anneau d’or. Accessible depuis Moscou mais assez loin de l'agitation urbaine, ces villes sont un rappel authentiquement pittoresque de la Russie d'antan. En savoir plus ici.

5. Carélie

La république de Carélie, située au nord de Saint-Pétersbourg, ressemble à un décor de roman de Tolstoï en hiver. Recouverte de forêts pittoresques et de plus de 60 000 lacs gelés qui attendent d'être traversés sur des traîneaux à chiens, la région est remarquablement rustique. La Carélie est également connue pour son architecture en bois à couper le souffle, que ce soit la célèbre église de l'île de Kiji ou les nombreuses cabanes en rondins où vous pourrez vous réchauffer la nuit. Le qualifier de « cosy » serait un terrible euphémisme. Pour un regard plus en profondeur sur le mode de vie carélien, cliquez ici.

6. Péninsule de Kola

Continuez en direction du nord depuis la Carélie et vous arriverez à la péninsule de Kola, une région aux paysages très différents de ceux de la république précédente. Au lieu des imposantes chaînes de montagnes et des forêts sans fin, vous trouverez ici une toundra moussue et des côtes rocheuses qui, lorsqu'elles sont recouvertes de neige immaculée, offrent un décor idyllique et pittoresque aux aurores boréales. Pour plus d'authenticité, découvrez les aurores boréales en traîneau à rennes. 

7. Kamtchatka

La région la plus pittoresque d’Extrême-Orient est réputée pour ses pics volcaniques, ses sources thermales, ses côtes luxuriantes et ses forêts - qui ne sont pas moins époustouflantes quand elles sont ensevelies sous un épais manteau de neige. En effet, la neige n’est pas un obstacle pour une grande partie de la faune et de la flore de la région : les ours et les renards qui ne redoutent pas l’hiver.

Même si un trekking difficile sera nécessaire pour accéder aux lieux reculés du Kamchatka, cela en vaut vraiment la peine, les visiteurs pouvant admirer certaines des vues les plus époustouflantes et les plus uniques du monde.

8. Sotchi

Avis à ceux qui aiment les sports d’hiver, mais n’apprécient pas les conditions extrêmes : Sotchi pourrait bien être le lieu idéal pour vous. Les pistes de ski et de snowboard du plus haut niveau (elles n’ont pas accueilli les Jeux olympiques d’hiver pour rien) sont à une courte distance du bord de mer. De plus, la ville affiche une température moyenne positivement tropicale de 6-8°C tout l’hiver. Pour savoir où skier et comment économiser de l'argent à Sotchi, cliquez ici.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies