Sept astuces pour se mêler aux Russes lors de la Coupe du Monde 2018

Getty Images
Pas envie de rester seul dans votre coin pendant la Coupe du Monde cet été? Nous vous avons des conseils pour vous!

C’est décidé, vous allez en Russie pour la Coupe du Monde 2018. Même si cela signifie éviter les pièges à touristes ou les regards étranges en public, cela vaut la peine d'essayer de se mêler aux supporters locaux cet été.

1. Ne vous déguisez pas en gopnik

En dépit de ce que les mèmes populaires sur Internet affirment, le Russe moyen n'est pas affublé d’un survêt en Adidas de la tête aux pieds en toute saison. En fait, les gars en survêtement sont mieux connus comme des gens qui demandent à « emprunter votre téléphone » (bien sûr, si cela vous arrive, vous devriez refuser). Donc, si vous êtes du genre à imiter les mèmes et à ne porter que des survêtements en Russie, ne soyez pas surpris si les gens changent de trottoir en vous voyant.

Lire aussi : Je pars pour la Coupe du Monde en Russie. Ai-je raison de m'inquiéter?

Pour vraiment se fondre dans la masse, il est préférable de se la jouer sombre. Il n'y a pas beaucoup de gens qui portent des vêtements flamboyants en Russie, alors restez simple - des jeans noirs et gris, des pulls, des sweats à capuche, ce genre de choses. Vous pourriez même sortir avec votre veste Adidas criarde (tant qu’elle reste noire). Prenez note de cette vidéo musicale, mettant en vedette des habitants de Saint-Pétersbourg trouvés au hasard dans la rue. Notez le manque de chemises hawaïennes.

Pour les femmes, cependant, ce n'est pas si facile. Malheureusement, vous serez confrontée à un sérieux concours de mode ici, et vous devrez faire de grands efforts pour ressembler à une femme russe.

Lire aussi : Calculatrice Coupe du Monde 2018: combien coûtera votre voyage en Russie?

2. Cacher votre excitation

Nous savons que vous êtes heureux d'être en Russie pour la Coupe du Monde, mais si vous voulez vraiment vous fondre dans la masse ici, vous allez devoir contenir votre joie.

C'est un fait bien connu que les Russes ne sourient pas beaucoup (du moins, pas sans raison), alors au lieu de vous promener avec un air jovial, jouez-la locale avec un visage impassible et confiant accompagné d'une marche réfléchie et posée, le regard droit devant vous quoi qu’il arrive. Pensez constamment en vous-même : « Je suis l'homme, je ne crains personne », et le reste suivra.

3. Buvez comme un pro

Ok, ce que je ne veux PAS dire par là, c'est que vous devriez essayer de surpasser les autres Russes lors de concours de beuverie, ou même chercher à les suivre. Croyez-moi, ça va mal finir.

Cependant, il existe un moyen de passer sous le radar sans avoir à consommer des quantités massives d’alcool. La clé est de porter un toast : si vous annoncez le premier toast à votre nouveau groupe d'amis russes, vous avez joué votre rôle, et personne ne sera offensé si vous vous relaxez à partir de là ou passez à quelque chose de plus léger. Buvez intelligemment, pas durement.

Lire aussi : Bière, foot et ambiance festive: les meilleurs bars des villes hôtes de la Coupe du Monde

4. Soyez un gentleman

Les gars, ce paragraphe est pour vous. Les attitudes russes peuvent être un peu plus conservatrices, surtout vis-à-vis des femmes, alors soyez prêt à ouvrir les portes, à céder votre place dans le métro aux babouchkas, et sautez sur l'occasion pour aider ces dames à porter des choses. Vous voyez une femme qui se démène pour soulever un landau ? Seul un touriste la laisserait se débrouiller seule!

5. Maîtrisez le métro

Les réseaux de métro russes sont à couper le souffle : la moitié d'entre eux ont des lustres et des sols en marbre. Mais pourquoi devriez-vous vous en soucier ? Vous avez assimilé la culture russe, donc pour vous, c'est juste une autre façon d'aller du point A au point B.

En tant que véritable slave dans l’âme, votre apparition dans le métro se présentera comme suit : aux tourniquets, vous ne ferez pas la queue pour des billets comme certains touristes, mais vous passerez sans effort grâce à votre carte Troïka. Sur les escalators, vous serez affalé. Dans la station, vous n'arrêterez pas d'admirer sa beauté parce que vous ne voulez pas vous retrouver dans le chemin de quelqu’un d’autre. Et sur le quai, vous passerez devant tout le monde pour monter dans la rame. Il est temps de devenir impitoyable. Apprenez tous les trucs du métier ici.

Lire aussi : Mondial 2018: les stades russes dans lesquels les Bleus joueront au 1er tour

6. Les applications sont vos amies

Se perdre, c’est pour les amateurs. En tant que Russe nouvellement accepté, vous avez mieux à faire que de vous contenter de regarder une carte géante ou de vous faire arnaquer par des chauffeurs de taxi, parce que vous avez déjà téléchargé toutes les applications de transport, culturelles et cartographiques dont vous avez besoin.

7. Encouragez la Russie

Vous n’êtes peut-être pas là pour encourager la Russie, mais pourquoi ne pas faire de la sbornaïa votre deuxième équipe de Coupe du Monde ? Ne vous inquiétez pas si vous ne savez rien sur eux ou si vous ne pouvez pas prononcer « Diniyar Bilyaletdinov », beaucoup de supporters russes ne savent rien de leur équipe non plus. Présentez-vous les jours de match de la Russie à la Fan Zone la plus proche avec des vêtements qui ressemblent vaguement au drapeau russe, et criez vos nouvelles phrases liées au football russe vers le grand écran à l'unisson avec des milliers d'autres fans. En outre, décidez à l'avance quel type de fan vous allez éveiller en vous avec l'aide de notre guide.

Pour en savoir plus sur les villes qui accueilleront les matchs de la Coupe du Monde, veuillez suivre le lien.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies