Métro de Moscou: sélectionner la carte de transport qui répond à vos besoins

Evgeny Biyatov/RIA Novosti
Billets en papier et jetons en métal font partie de l'histoire ancienne (ou y seront bientôt relégués). Désormais, vous emprunterez les transports de Moscou en utilisant un smartphone et des bracelets spéciaux équipés de puces.

Les habitants de Moscou peuvent désormais recharger leurs cartes de transport Troïka via l'application officielle du Métro de Moscou, ont annoncé les représentants du métro le 31 octobre. Pour mettre de l'argent sur la carte, les passagers doivent simplement télécharger l'application. De quelles autres façons pouvez-vous payer les transports en commun de Moscou ?

Carte Troïka

C'est de loin l'option la plus pratique pour utiliser les transports en commun dans la capitale russe. Cette carte en plastique est valable pendant cinq ans, alors pas besoin de la jeter après votre voyage en Russie. Vous pouvez monter avec une Troïka dans le métro de Moscou, ainsi que dans l'Anneau ferroviaire central de Moscou, les bus, les tramways et les trolleybus.

Un voyage coûte 35 roubles (0,5 euros), mais si vous faite une correspondance dans les 90 minutes, vous ne paierez que 19 roubles (0,3 euros) pour le prochain voyage. Les autres changements au cours de ces 90 minutes sont gratuits.

Vous pouvez recharger votre carte grâce aux employés du métro qui sont assis derrière les guichets, aux bornes automatiques ou via l'application spéciale Metro de Moscou. Les kiosques acceptent les espèces et les cartes. Selon le site officiel du Métro de Moscou, vous ne pouvez déposer que 3 000 roubles (44 euros) au maximum sur votre Troïka.

Si vous n'utilisez pas la totalité de votre crédit avant de quitter Moscou, vous pouvez récupérer votre argent - mais cela n'est possible que dans les Centres de service du métro (25 rue Ulitsa 1905 Goda ou 20 rue Staraya Basmanaya, 8h-20h tous les jours).

Le solde de votre Troïka peut être vérifié sur l'application ou sur les petits terminaux jaunes à l'intérieur des stations de métro.

Point important - une carte ne doit être utilisée que par une seule personne (les règles du métro stipulent que chaque personne doit avoir son propre ticket).

Comment obtenir une Troïka : demandez la carte dans un guichet de métro ou utilisez la billetterie automatique. La carte est gratuite, mais vous devez laisser 50 roubles (0,7 euros) de dépôt. Vous pouvez les récupérer après utilisation.

Lire aussi : Cinq stations du métro de Moscou à visiter absolument

Billet unifié (Yediny)

Cette carte en papier rouge peut comprendre 1, 2, 20, 40 ou 60 voyages sur n'importe quel type de transport en commun public de Moscou, et le prix dépend du nombre de voyages (plus vous achetez de voyages moins vous payez pour un voyage), de 55 roubles (0,8 euros) à 28 roubles (0,4 euros). Si vous prévoyez d'utiliser les transports de façon intense, vous pouvez acheter un billet de 60 trajets pour 1700 roubles (25 euros). Un billet pour un ou deux voyages n'est valable que cinq jours, alors que les autres types de billets peuvent être utilisés pendant 90 jours. Si vous ne prévoyez pas d'utiliser le métro, vous pouvez acquérir une carte pour le transport terrestre uniquement (elle sera bleu foncé avec les lettres TAT ​​dessus). Cette carte coûte 1 150 roubles (17 euros) pour 60 voyages.

Comment l'obtenir : Vous pouvez acheter cette carte dans n'importe quel guichet de métro. Les cartes pour un ou deux voyages peuvent également être achetées aux guichets automatiques.

Billets à la journée

Les Moscovites achètent souvent des billets sans limites de voyages pour des périodes spécifiques - 30 jours, 60 jours ou un an. Mais le Métro de Moscou propose des billets spéciaux pour les touristes - pour un jour (210 roubles, ou 3 euros), trois jours (400 roubles, ou 6 euros) ou sept jours (800 roubles, ou 12 euros). Ils peuvent également être utilisés dans n'importe quel type de transport en commun. Les billets touristiques n'ont également aucune limite en nombre de voyages.

Comment l'obtenir : Vous pouvez acheter cette carte dans n'importe quel guichet de métro.

Lire aussi : Vivre à Moscou, combien ça coûte?

Billet 90 minutes

Un autre type de billet permet un voyage dans le métro et un certain nombre de trajets dans les autres transports en commun de Moscou pendant 90 minutes. La carte peut comprendre un (65 roubles, ou 0,9 euros), deux (130 roubles, ou 2 euros), et 60 voyages (2 650 roubles, ou 39 euros). Cette carte est utile si vous devez alterner entre différents types de transport pendant une courte période. Il est utile d'ajouter cette carte à votre Troïka. En plus, cela économisera du papier.

Comment l'obtenir : Vous pouvez acheter cette carte dans n'importe quel guichet de métro.

Paiement via smartphones

Les propriétaires de smartphones peuvent payer les transports via Samsung Pay et Apple Pay, en liaison avec la carte de crédit MasterCard et l'application Wallet. Apple Pay peut également être installé sur iWatch. Le prix pour un voyage est de 40 roubles (0,5 euros). Vous pouvez également utiliser ces applications pour acheter des tickets habituels dans les kiosques. Depuis fin 2016, ce système est disponible dans toutes les gares routières et dans 80 stations de métro à travers la ville. À l'avenir, des tourniquets adaptés aux smartphones seront installés dans toutes les stations de métro de Moscou.

Comment l'obtenir : Téléchargez Samsung Pay et Apple Pay et commencez à voyager !

Lire aussi : Comment acheter une carte SIM russe?

Bijoux

Des billets uniques sont récemment apparus à Moscou. Les bracelets, bagues et porte-clés avec des micropuces de transport ne sont pas uniquement un beau souvenir de la capitale russe, mais aussi un moyen utile d'explorer la métropole. Le prix du dépôt pour un bracelet est de 450 roubles (7 euros), pour un porte-clés - 350 roubles (5 euros). Une bague coûte 2 200 roubles (32 euros). Le prix d'un billet est le même que pour la carte Troïka.

Comment l'obtenir: Seulement au kiosque de souvenirs de la station de métro Pouchkinskaïa et dans les boutiques de souvenirs des stations de métro Maïakovskaïa et Troubnaïa.

En fait, il existe d'autres options pour insérer des micropuces de transport - par exemple, en 2015, l'ingénieur moscovite Vlad Zaïtsev a implanté une puce dans sa main : tout ce qu'il a à faire est d'agiter la main devant le tourniquet et c'est parti - mais nous vous recommandons de profiter des transports moscovites de manière plus conventionnelle.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer