Cinq recettes à base de myrtille, la «reine des forêts russes»

Legion Media
Les myrtilles sont composées à 85% d'eau et conviennent donc à un usage diététique. Cependant, cela n'exclut pas les desserts et boissons incroyablement délicieux qui peuvent être préparés à partir de cette baie.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le nom russe de la myrtille, « черника » (« tchernika »), vient de sa couleur noire (« чёрный »/ « tchiorny », noir) – elle « noircit » la bouche et les doigts et est cueillie sur le buisson le plus souvent manuellement, chaque baie séparément. Ces plants poussent surtout dans le nord, dans les forêts, principalement de pins, ou dans les marais. Ces fruits sont jugés médicinaux (pour la vision et les maladies cardiovasculaires), mais les feuilles le sont également (utilisées dans les premiers stades du diabète). 

Kalitki aux myrtilles

Les kalitki sont des tartelettes ouvertes traditionnelles de Carélie, faites de pâte de seigle non levée avec une garniture. Elles sont également appelées « tartelettes nord-russes ». La Carélie se situe à la frontière avec la Finlande et est célèbre pour ses lacs, ses forêts de pins et donc, bien sûr, ses myrtilles.

Recette : Lavez et séchez les myrtilles (200g). Tamisez séparément la farine de seigle (150g) et celle de blé (100g), ajoutez du sel et du sucre (une pincée de chaque) et mélangez. Divisez la farine en deux parties, ajoutez à l'une d'entre elles une pincée de bicarbonate de soude, mélangez et mettez de côté. Versez la deuxième partie de la farine sur la table, faites une crevasse au centre, versez le lait (90ml), le beurre fondu (30gr), 1 œuf, ajoutez du sucre (1 cuillère à café) et du sel (1 pincée). Pétrissez la pâte des bords vers le centre. En ajoutant progressivement la première partie de la farine et le bicarbonate de soude, pétrissez jusqu’à obtenir une pâte ferme. Celle-ci doit être lisse et souple, mais elle collera encore un peu à vos mains. Laissez-la reposer pendant 30 minutes. Préchauffez le four à 200-220°C et graissez une plaque à pâtisserie avec de l'huile végétale.

>>> Gâteau au fromage blanc et à la pastèque: un délice russe idéal pour l’été  

Roulez la pâte en un rouleau et coupez-la en portions égales (environ 10). Roulez chaque morceau en une galette ronde ou ovale, placez les baies au centre et pincez les bords. Faites cuire les kalitki pendant 15 minutes à 180-200°C jusqu'à ce qu'elles soient légèrement dorées. Badigeonnez-les de beurre fondu pour éviter que la croûte ne devienne trop dure.

Pirojki frits aux myrtilles

Cette recette ne conviendra pas aux personnes qui suivent un régime, car les pirojki sont frits dans une poêle, et une crème aigre plutôt grasse (20%) est ajoutée à la pâte. Pour tous les autres, cependant, ces petits pains fourrés séduisent par leur croûte frite et leur garniture de baies aigre-douce.

Recette : Battez les œufs de poule (2 unités) et le sucre (4 cuillères à soupe). Versez l'huile végétale (2 cuillères à soupe) et mélangez. Ajoutez la crème fraîche 20% de matière grasse (4 cuillères à soupe), le sel (1/4 de cuillère à café) et la levure chimique (1 cuillère à café) et mélangez. Tamisez la farine (3 tasses) dans la masse, tout en remuant et en pétrissant pour obtenir une pâte élastique. Roulez la pâte en un saucisson et divisez-la en 12 parties égales. Roulez chaque morceau en une boule, puis étalez-les et garnissez-les de baies (environ 25 myrtilles par pirojok) et saupoudrez de sucre. Façonnez les pirojki en forme de bateaux. Faites chauffer une poêle avec de l'huile végétale et placez-y les pirojki. Faites frire jusqu'à ce qu’ils soient dorés des deux côtés.

Zapekanka aux myrtilles

Si vous n'avez pas le temps pour des kalitki ou des pirojki, vous pouvez préparer de la zapekanka. Cela élimine la question de savoir si la pâte sera réussie ou non. L'essentiel est d'avoir du tvorog (fromage cottage) et des myrtilles au réfrigérateur.

>>> Dites «non» à la crème glacée avec cette alternative saine venue d'URSS

Recette : Mélangez les jaunes d'œufs (2 unités) avec le sucre (70g) et le sucre vanillé (1 pincée). Ajoutez le tvorog (600g) et battez-le avec un mixeur jusqu'à ce qu'il soit lisse. Ajoutez de la semoule (5 cuillères à soupe) et les myrtilles (150g). Battez séparément les blancs d'œufs (2 unités) et incorporez-les délicatement au mélange. Graissez un moule avec de l'huile végétale et mettez-y le mélange de tvorog. Faites cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant 30 minutes.

Oladi aux myrtilles

Cette recette réunit tous les ingrédients d'un petit-déjeuner parfait : flocons d'avoine, œuf, tvorog et baies. Le résultat est de délicieuses oladi (petites crêpes gonflées) aux « yeux » de myrtille.

Recette : Mélangez les flocons d’avoine (1 tasse), ajoutez du tvorog écrasé (100g), du kéfir (100ml), des œufs (2 unités). Mélangez et ajoutez les myrtilles (1 tasse). Laissez la pâte reposer pendant 15 minutes. Faites frire les oladis avec de l'huile végétale dans une poêle antiadhésive à feu moyen pendant 3 minutes de chaque côté et sous un couvercle. Servez avec du miel ou de la crème aigre.

Kissel aux myrtilles

Le kissel aux myrtilles est très nutritif, il peut donc constituer une boisson ou un repas à part entière selon les ingrédients. Il est parfait pour les chaudes journées d'été où vous n'avez pas grand appétit. En outre, vous pouvez ajuster vous-même le degré de sucrosité sans affecter le goût de la myrtille.

Recette : Lavez les myrtilles (30g), placez-les dans une casserole et versez-y de l'eau (200ml), faites bouillir pendant 10 minutes, puis laissez reposer pendant 15 minutes. Ensuite, filtrez, ajoutez le sucre (2 cuillères à café) et faites bouillir à nouveau. Incorporez la fécule de pomme de terre (10g) diluée dans de l'eau bouillie refroidie (100ml) et mélangez, puis, sans laisser bouillir, retirez du feu et ajoutez le jus de citron (1 cuillère à café).

Dans cet autre article, nous vous partagions cinq recettes russes à partir d’abricots.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies