Les dix plats russes préférés des lecteurs de Russia Beyond

Legion Media; Russia Beyond
Nous avons interrogé nos lecteurs sur leurs préférences en matière de cuisine russe. S’ils ont nommé de nombreux plats, notamment le kholodets, les makarony po-flotski et les saucisses Doktorskaïa, d'autres plats merveilleux sont cités encore plus souvent…

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

1. Soupe Bortsch

« Il y a beaucoup de choses qui valent le coup dans la cuisine russe. Certains de mes plats préférés sont leurs soupes ; rien ne peut pas surpasser un bortsch ou une solianka bien préparés », écrit notre lecteur Mikael Wheeler.

« Le bortsch est quelque chose que ma belle-mère, ma belle-sœur et ses enfants adorent, MAIS je dois apporter des changements au bortsch traditionnel russe ici aux États-Unis. Pour une raison quelconque, les betteraves rouges ont un goût horrible aux États-Unis. Elles sont dégoûtantes. Donc, je n'utilise plus que des betteraves dorées pour le bortsch. Elles n'ont pas ce goût de saleté et mes enfants l'adorent. Mais bien sûr, elles ne donnent pas la couleur rouge traditionnelle à la soupe », explique Anastassia Zvoryguina.

>>> Pizza à l'aneth? Comment les plats internationaux sont «russifiés» 

« Mon mari mangeait du bortsch matin, midi et soir (en Russie). Mais je n'ai pas encore trouvé d'endroit qui sert de la bonne cuisine russe à Cape Town en Afrique du Sud. Mais je ne perds pas espoir », dit Karen Nothnagel.

2. Pelmenis (type de ravioles)

« Ma femme vient de Russie. Elle fait des kotlety (boulettes de viande) qui sont géniales. Cela s'intègre parfaitement dans la cuisine américaine. Et les pelmenis… Je pense que la meilleure partie est le rituel. La famille se réunit et nous mettons tous la main à la pâte pour les préparer », explique Bill Blackwelder.

« Je me souviens qu'en 3e année, nous avons organisé un grand dîner international. Et la meilleure partie, c’était les pelmenis faits à la main. Encore aujourd'hui c’est l'un de mes plats favoris », écrit Felix Kählert.

3. Pirojkis (chaussons)

« Lorsque ma filleule a étudié en Russie, elle m'a parlé de sa famille d'accueil qui préparait de délicieux pirojkis (petits chaussons). Au marché russe de Portland [Oregon], j'ai trouvé peut-être la nourriture la plus délicieuse de tous les temps - du chou au four ou des pirojkis aux pommes de terre ! », écrit Carole Green.

« Je suis moi-même russe mais mon mari est mexicain. Il aime quand je fais de la cuisine russe. Ma belle-mère est tombée amoureuse des pirojkis à l'oignon vert et à l'œuf. Mon mari et mes enfants adorent quand je prépare des pirojkis », déclare Anastassia Zvoryguina.

>>> Pirojkis: de délicieux chaussons aux fruits pour un pique-nique à la russe

« J'ai beaucoup de plats favoris ! Le bortsch chez des amis et dans différents restaurants de Moscou. Les syrnikis, que j'ai dégustés pour la dernière fois à l'aéroport de Cheremetievo, juste avant de retourner aux États-Unis il y a environ un an ; la charlotka (une tarte aux pommes), que j'ai dégustée chez des amis, où la grand-mère l'a préparée de mémoire, au moment où nous commencions à manger notre repas », raconte Linda Speck, partageant ses souvenirs chaleureux de Russie.

4. Hareng sous un manteau de fourrure / salade russe

« La cuisine russe est excellente ! Et elle a des noms géniaux : "Hareng sous un manteau de fourrure" ! Délicieux ! », s'exclame Gaby Henze.

« J’adore la salade chouba, la salade russe ou comme on l’appelle en Russie la salade Olivier. Je pense que c'est une bonne nourriture », indique Ziva Pen, qui fait référence au nom russe de « hareng sous un manteau de fourrure » (« seledka pod chouboï »).

« J'ai passé 10 jours à Moscou cette année pour le Nouvel an avec mon ami et sa famille, et j'ai adoré la nourriture. En fait, j'ai aimé la salade Olivier (même le troisième jour), le sarrasin au petit-déjeuner, les varenikis et la soupe au chou chtchi. Son père nous a emmenés dans une tchebouretchnaïa (restaurant spécialisé dans les galettes frites appelées tchebourek), où il mangeait après le travail, et c'était délicieux. Le pain Borodinski et le fromage russe, j’adore, et les chocolats là-bas étaient tout simplement incroyables », dit Rhiana Hughes.

>>> Sept petits déjeuners russes pour bien commencer la journée

« Je fais de la salade vinaigrette et du hareng sous un manteau de fourrure tout le temps, et je suis encore loin d’être une vraie Russe », admet Maggi Fortin.

5. Légumes marinés

« Mes plats russes préférés sont le chou mariné, le plov, le bortsch, les concombres marinés, la carotte à la coréenne, la kacha de sarrasin et le vinaigre », explique Ginny Denton.

6. Varenikis (type de ravioles)

« J'ai passé une soirée pyjama avec un de mes amis russes. Sa mère a fait une sorte de raviolis avec de la viande et de l'oignon. Ils étaient si bons », écrit notre lecteur Lindy Brockley.

« J'ai mangé de la nourriture russe ici aux États-Unis et en Russie. Les varenikis aux cerises et à la crème aigre, c’est vraiment un joyau caché qui fait pleurer mon médecin », plaisante Daniel Glenn.

7. Pain de seigle

« Je me suis nourri uniquement de nourriture russe en Russie pendant six ans dans les années 90. Et je salive toujours en y pensant. Surtout les stolovaïa (cantines, ndlr) et la cuisine de rue préparés par les babouchkas. Je suis prêt à mourir pour le tcherny khleb (pain de seigle ou Borodinski) ! », raconte Aarti Singh.

>>> Le «lait d’oiseau», gâteau légendaire et aérien de l’époque soviétique

8. Soupe froide Okrochka à base de kvas

« La première fois que je suis venu en Russie en 2007 en tant que touriste, puis en 2008, en stage, je suis tombé amoureux de l’okrochka (et du kvas) ! Je commandais littéralement deux ou trois portions de soupe pour le déjeuner à la cantine ! J'aime toujours ça, désormais je vis ici et je la prépare moi-même. C’est la soupe estivale parfaite », déclare Evy Hua.

9. Bliny (crêpes)

« J'ai vécu un an à Pétersbourg. Je suis amoureux de la cuisine russe. Bliny s ikroy (crêpes au caviar), chachlik (brochettes), pelmeni sont mes grands favoris… Je suis également amoureux du chocolat Peterbourgskié notchi (nuits de Saint-Pétersbourg) », déclare Elif Simsek.

10. Boissons russes : Kvas et Kombucha

« Ce n'est pas un plat, bien que ce soit ma nourriture russe préférée - les kvas ! Kvas c'est la vie ! », estime Adam Nosek.

« N'oubliez pas le kombucha. Cela gagne en popularité aux États-Unis. Mon professeur russe en a échangé avec ma femme pour qu'elle puisse faire des "champignons à thé" à la maison », raconte Bill Blackwelder.

La mauvaise réputation de la cuisine russe est-elle justifiée ? Trouvez la réponse dans cette publication. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies