Huit choses qui ne manqueront pas de charmer les étrangers en Russie

Alexey Filippov/Sputnik, Vsevolod Pulya, Getty Images
Du karaoké version russe aux étranges vestiges architecturaux du passé soviétique, en passant par la cuisine locale particulière et la tradition des toasts interminables, voici une liste de choses qui pourraient agréablement vous surprendre lorsque vous visiterez la Russie pour la première fois.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Ode à Lénine

Au cours de vos voyages en Russie, vous pourrez trouver une statue de Lénine, une Oulitsa Lenina (rue Lénine) ou une Plochtchad Lenina (place Lénine) dans chaque ville que vous visiterez. Rien qu'à Moscou, il y a environ 82 monuments commémorant l'ancien dirigeant soviétique ; et dans les villes d'Astrakhan à Barnaul en passant par Belgorod, vous serez sûr de rencontrer une effigie du « père de la révolution » plongé dans ses pensées. Pour une photo vraiment digne d'Instagram avec le chef révolutionnaire, rendez-vous à Oulan-Oudé, la capitale de la République russe de Bouriatie, en Sibérie. Vous trouverez ici la plus grande tête de Lénine au monde – elle fait 7,5 m de haut et pèse 40 tonnes.

>>> Noms de rues soviétiques: pourquoi perdurent-ils en Russie?

Mémoriaux de guerre soviétiques

La Seconde Guerre mondiale en Russie est connue comme la Grande Guerre patriotique – un conflit lors duquel 26 millions de Soviétiques sont morts, dont 11 millions de soldats. Pour commémorer les sacrifices consentis par l'URSS pour vaincre le nazisme et ses alliés, il existe de nombreux monuments aux morts à travers le pays. L’un des monuments les plus mémorables est l’Appel de la Mère-Patrie à Volgograd – il rappelle la Statue de la liberté ! Pour les passionnés d’histoire et de guerre, ne manquez pas le monument de Saint-Pétersbourg  Aux héroïques défenseurs de Leningrad et le Mémorial de la Seconde Guerre mondiale et de la Shoah sur la colline Poklonnaïa à Moscou.

>>> Les six monuments militaires les plus impressionnants de Russie

Voyage dans le temps

De nombreux étrangers tombent amoureux de la Russie car une visite peut sembler comme un voyage dans le temps. Il y a de fortes chances que vous tombiez sur des vestiges d'un passé qui existe encore dans la Russie contemporaine. Par exemple, les « izbas » russes – ces maisons traditionnelles en bois –  sont dispersées dans tout le pays. La ville d'Irkoutsk, connue comme le « Paris de la Sibérie », est parsemée d'izbas – certaines dotées de fenêtres à chambranles sculptés ou repeintes dans des couleurs criardes, tandis que d'autres sont tombées en ruines au fil du temps. Les petits villages et villes, dont beaucoup ne sont pas indiqués sur les cartes, sont également répandus en Russie – ils contribueront à vous plonger dans une autre époque. Des comptes Instagram et des blogs dédiés aux charmes de la campagne et de la vie des villages russes ont vu le jour, notamment @village_ru et @polyaizderevki.

>>> En photos: les sept plus beaux villages de Russie

Une nature inégalée

Lorsque vous vous lasserez de l'architecture soviétique ou de la grandeur impériale (si jamais cela arrive), l'étendue géographique de la Russie fait du pays un endroit idéal pour plonger dans la nature. Généralement, la Russie est considérée comme séparée entre ses parties ouest et est par les montagnes de l'Oural qui jouent le rôle de ligne de démarcation –  l'Oural lui-même abrite des réserves naturelles, des parcs nationaux et des sites pittoresques pour la randonnée et le camping. Dans le sud de la Russie, Sotchi (où se sont déroulés les Jeux olympiques de 2014) offre des paysages de montagne pittoresques ; tandis que le sud-ouest, à la frontière avec la Géorgie, abrite le mont Elbrouz, un volcan enneigé se dressant dans les montagnes du Caucase populaire auprès des grimpeurs. À l'extrême est du pays, entre la mer d'Okhotsk et le détroit de Béring, juste au nord du Japon, se trouve l'incroyable péninsule du Kamchatka - avec des paysages d'un autre monde ponctués de volcans et de geysers.

>>> Les 100 plus beaux lieux de Russie en images

Riche diversité religieuse

La majorité de la population russe est orthodoxe - ce qui signifie une abondance (des dizaines de milliers) de cathédrales orthodoxes avec des bulbes en forme d'oignon dans tout le pays. La cathédrale Saint-Basile de Moscou sur la place Rouge et la cathédrale du Sauveur-sur-le-Sang-Versé de Saint-Pétersbourg sont parmi les plus reconnaissables ; mais ne manquez pas les lieux de culte des petites villes, comme la cathédrale de l’Assomption de Vladimir et l'église de la Nativité-de-la-Très-Sainte-Mère-de-Dieu de Nijni-Novgorod. Cependant, la Russie possède aussi de nombreux citoyens professant l'islam, le judaïsme, le bouddhisme et plus encore. La mosquée Koul Charif de Kazan, la mosquée Moukhtarov de Vladikavkaz et la demeure dorée du Bouddha Shakyamuni de Kalmoukie sont quelques sites magnifiques à découvrir. La Russie abrite également la seule région autonome juive du monde (à l'exception d'Israël) – elle est située dans l'Extrême-Orient, à 2 heures en train du territoire de Khabarovsk.

>>> Quels sont les plus époustouflants lieux de culte de Russie?

Le « toast russe »

Pour vraiment comprendre la Russie, il faut prendre le temps de connaître les habitants. Les Russes sont très accueillants avec les étrangers. Prenez juste note qu'il ne suffit pas de lancer un « santé ! » à vos amis et à vos hôtes en prenant un verre - les Russes sont célèbres pour leurs toasts sincères, honnêtes (et parfois longs) ! Si vous avez de la chance, vous pourrez entendre un toast russe à l'amitié, à un grand voyage ou en l’honneur des moments agréables passés ensemble.

Karaoké à la russe

Des chansons rock classiques dans les bars américains aux chansons d'amour à l’eau de rose des salles de karaoké à la chinoise sur téléviseur, chaque pays a son propre style de karaoké –  et la Russie ne fait pas exception. Le caractère unique du karaoké russe est qu'il peut avoir lieu à chaque fois que vous sortez avec un groupe de Russes – il a souvent lieu dans la cuisine de l'appartement d'un ami, un membre du groupe se chargeant de jouer de la guitare acoustique. Bien que les airs anglais d'artistes comme John Mayer et les Red Hot Chili Peppers soient populaires, si vous restez en Russie assez longtemps, vous apprendrez les airs russes par excellence - Kino/Viktor Tsoï, Moummi Troll, Tantsy Minus et plus.

>>> Boire avec des Russes: un expatrié en immersion livre ses plus précieux conseils

La réponse russe aux crêpes, raviolis et brochettes locales

Quoi que la cuisine russe ne soit pas très connue dans le monde, la nourriture que vous pouvez déguster en Russie est variée et reflète les diverses cultures de la fédération. Originaire du Caucase/d'Asie centrale, le « chachlik » est l’équivalent russe des brochettes, souvent rôties sur un long barbecue ouvert. Les variantes russes de raviolis comprennent les pelmenis traditionnels (fourrés au poulet, au bœuf ou au porc), garnis de « smetana » (crème épaisse) et d'aneth. Les buuzy bouriates sont des gros raviolis de la taille du poing remplis d'un mélange d'oignon et de viande - ils doivent être mangés avec les mains et ont un trou au sommet pour boire le jus à l'intérieur. Pour les crêpes, point besoin d’aller en France, car la Russie propose des « blinis » à la fois salés et sucrés - les accompagnements classiques incluent la crème épaisse, le caviar et l’aneth ; côté sucré, de la confiture de baies russes délectera les plus gourmands.

Dans cet autre article, découvrez les bizarreries auxquelles vous êtes susceptible d’être confronté lors de vos voyages en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies