Ces plats qu’il vous faudra absolument goûter lors de la Coupe du Monde en Russie

Legion Media
Vous avez déjà vos billets pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ en main? Assurez-vous de déguster chacun de ces mets durant votre séjour, vos papilles devraient s’en souvenir!

1. Les pelmenis

Vous en avez certainement déjà entendu parler, n’est-ce pas ? Oui, les pelmenis sont de petits morceaux de viande émincés et enveloppés dans de la pâte, puis cuits dans de l’eau salée. Vous pensez qu’il s’agit de vulgaires raviolis ? Ne dites surtout pas cela aux Russes ! Ils ajoutent des oignons à l’intérieur et parfois même de la glace pilée. Chaque maîtresse de maison a sa propre recette.

2. Les pirojkis

Êtes-vous plutôt sucré ou salé ? Pourquoi choisir quand on peut avoir les deux ? Vous pouvez en effet commencer par des pirojkis (sortes de petits beignets) salés au chou, au riz et à l’œuf, à l’œuf et à l’oignon vert, à la pomme de terre et au champignon, ou encore à la viande, puis enchaîner avec quelques autres fourrés à la pomme ou aux baies par exemple. Un régime ? Quel est ce mot étrange ? Les koulibiaks, d’appétissantes tourtes, sont également une délicieuse alternative.

Lire aussi : Sept habitudes russes à adopter pour avoir une alimentation plus saine

3. Les blinis

N’oubliez pas d’avaler quelques-unes de ces exquises crêpes russes que vous pouvez garnir selon vos goûts. Les plus raffinées le sont avec du saumon, du caviar ou de la viande émincée. Celles préparées à la maison sont évidemment les meilleures, mais les restaurants en proposent aussi de très bonnes.

4. Le borchtch

Le borchtch est la principale soupe de la cuisine slave. Elle est d’une couleur bordeaux clair, obtenue grâce à la betterave. Même si vous n’aimez pas cet ingrédient, goûtez cette soupe avec des pampouchkis (de petits pains) frottés avec de l’ail et avec de petits morceaux de salo (lard). Et comment ne pas mentionner le fait que dans certaines familles et certains établissements culinaires le borchtch est servi avec un shot de vodka !

Lire aussi : Les mets sucrés les plus délicieux des régions russes

5. Le chtchi

Au-delà de la betterave, les Russes raffolent également du chou. Il peut être fermenté durant l’hiver avec des carottes et des canneberges. Vous pouvez commander cela dans n’importe quel restaurant en guise de salade. Toutefois, la soupe au chou est nommée chtchi. Elle est très nutritive et excellente pour la santé, n’hésitez donc plus !

6. L’oukha

L’oukha est une soupe de poisson on ne peut plus populaire. De nombreux Russes aiment pêcher en été, et sont même enclins à le faire en hiver. L’oukha peut être chauffée au-dessus d’un feu de camp ou de cheminée, et un verre de vodka y est ajouté juste avant son service. Dans les grandes villes, vous la trouverez également au restaurant.

Lire aussi : Pour les vrais hommes: sept plats russes (très) faciles à cuisiner et (pas très) sains

7. Les salades russes: «Olivier» et «Le hareng sous son manteau de fourrure»

Si durant votre séjour vous n’êtes pas parvenu à déguster une salade russe préparée avec de la mayonnaise, alors vous avez acheté vos billet pour la Coupe du Monde en vain. Nous vous conseillons en effet la salade Olivier, un classique de la gastronomie russe à base de « saucisse du docteur » (sorte de cervelas), de petits pois, de cornichon, de pomme de terre et de carotte. Malheureusement, il n’est pas simple de dénicher un endroit respectant la recette originale de l’époque tsariste, impliquant l’utilisation de crabe et de caviar.

Si vous préférez le poisson, essayez donc la salade portant l’étrange nom de « hareng sous son manteau de fourrure. Cette salade en plusieurs couches a presque la même recette, sans les petits pois, et avec du hareng à la place de la saucisse. Habituellement, elle est préparée pour le Nouvel an, mais il est aisé d’en trouver en été.

8. Le kholodets

Les étrangers appréciant le kholodets se font rares. Mais qu’y a-t-il de si bizarre à son propos ? Le kholodets est certes une gelée avec des morceaux de viande mais il est délicieux, surtout lorsqu’il est servi avec des pommes de terre et de l’aneth. Testez, vous nous en direz des nouvelles ! Au pire, cela vous fera une anecdote supplémentaire à raconter à vos amis !

Lire aussi : Où goûter les meilleurs plats de la cuisine russe?

9. Le kvas

Le kvas est une boisson produite à base de pain. Il est idéal pour étancher les grosses soifs, gardez cependant à l’esprit qu’il contient une toute petite dose d’alcool. Ou pourriez-vous goûter cela ailleurs qu’en Russie ?

10. Les produits à base de lait fermenté

Le kéfir et la riajenka sont des produits laitiers très utiles pour votre estomac. Le kéfir a un agréable arrière-goût aigre, tandis que la riajenka semble quelque peu caramélisée. Buvez-en le soir, avant d’aller vous coucher, et le lendemain vous vous sentirez à coup sûr en pleine forme pour poursuivre votre voyage gastronomique !

Quelles autres spécialités des différentes villes hôtes pourrez-vous découvrir à l’occasion de cette grande messe du ballon rond ? Nous vous en présentons quelques-unes dans cette autre publication.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies