Kéfir: une boisson légèrement fermentée pour les petits et les grands

Getty Images
Parmi mes plus beaux souvenirs d'enfance figurent les jours d'été chez ma grand-mère, quand je rendais les bouteilles vides de kéfir pour obtenir la consigne en retour, que j'utilisais ensuite pour acheter de la crème glacée. Ces bouteilles n'existent plus, mais le goût de mon enfance, le kéfir, est toujours vivant.

Le kéfir, une boisson lactée fermentée faite avec des « grains » composés de bactéries et de levures, est très populaire en Russie chez les enfants et les adultes. Les jardins d'enfants et les menus des hôpitaux en proposent, et tous ceux qui veulent perdre du poids ou se remettre d'une gueule de bois veulent généralement en boire.

Bien que le kéfir ait un goût aigre et légèrement amer, la boisson est rafraîchissante et saine. Le lait de vache, de chèvre ou de brebis peut être utilisé pour le préparer. Alors que peu de Russes sauront vous dire les noms de tous les « grains » et expliquer précisément comment le kéfir est produit, tout le monde est fier de cette boisson nationale.

Le kéfir est originaire de la région des montagnes du Caucase, où il était fabriqué dans des outres en peau de chèvre qui pendaient près des portes. Chaque personne qui passait les frappait pour aider à garder le lait et les grains de kéfir bien mélangés. Le kéfir varie en fonction de son âge, et les spécialistes examinent différents critères - l'acidité, le taux de dioxyde de carbone et même l'alcool (environ 0,2-0,6 pour cent).

Lire aussi : Le koumys, boisson et symbole de la steppe de la Tchouïa

La première mention officielle du kéfir se trouve dans un rapport de la Société de médecine caucasienne datant de 1867. L'un des premiers chercheurs à avoir étudié le kéfir, Vladimir Podvyssotsky, a conclu que sa culture fongique était originaire de la culture fongique du ferment koumis qui s'est propagé avec l'apparition de tribus venues de la steppe dans la région du Caucase. Plus tard, à la place du lait de cheval, les Russes ont commencé à ajouter les grains au lait de chèvre et de vache.

La recette du kéfir a longtemps été gardée secrète, mais la famille impériale et l'aristocratie russe visitaient souvent la région. Au XIXe siècle, le célèbre entrepreneur Nikolaï Blandov a reçu une demande de la Société russe des médecins afin de produire du kéfir en gros volumes. À cette époque, des grains kéfir étaient envoyés de la région du Caucase à Moscou, et la production de masse de la boisson a commencé.

Le véritable kéfir ne doit pas être pasteurisé et ne doit pas être conservé plus de 14 jours. Pour un bébé, cette période est limitée à 5 jours. Une boisson ressemblant au kéfir est vendue dans beaucoup de pays, mais elle diffère du kéfir russe par la quantité de bactéries et par la tendance à le pasteuriser.

En Russie, le kéfir est inclus dans le régime alimentaire des enfants dès six mois. Le kéfir empêche le développement de flore intestinale pathogène, et contient de nombreuses vitamines: A, D, K et E. Il est très digeste et est également bon pour les personnes intolérantes au lactose.

L'utilité du kéfir n'empêche pas les gens de l'utiliser pour améliorer le goût de toutes sortes de plats, ce qui selon les nutritionnistes n'est pas aussi sain que la boisson elle-même. 

Par exemple, le kéfir est utilisé pour la marinade des brochettes, faire des blinis, ou préparer la soupe froide okrochka.

Enfin, le kéfir peut être largement utilisé en cosmétologie, pour faire des masques et des gels.

Recettes rapides et faciles avec le kéfir

Le kéfir avec de la cannelle aide à brûler les graisses - il suffit d'ajouter une pincée de cannelle dans un verre de kéfir. Vous pouvez également ajouter du miel ou du gingembre râpé.

Le kéfir avec une pomme le soir est une excellente recette pour booster votre système immunitaire. Râpez une pomme fraîche avec une râpe moyenne et ajoutez un verre de kéfir. Ajoutez du miel si vous le souhaitez.

Le kéfir avec des graines de lin bu le soir aide le système digestif, stabilise le foie et améliore la circulation sanguine. Une cuillère à café de graines de lin moulues pour un verre de kéfir.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer