Où séjourner en Russie pour booster votre niveau de russe?

Kirill Koukhmar/TASS
Quelle est la meilleure façon d’améliorer votre maîtrise du russe? Aller quelque part où personne ne parle d’autre langue, pardi!

Maintenant que les habitants de Moscou et de Saint-Pétersbourg s'habituent de plus en plus à l'anglais (grâce aux événements internationaux comme la Coupe du Monde en 2018) et sont beaucoup plus enclins à pratiquer leurs nouvelles compétences quand ils voient un étranger, les individus apprenant le russe ont de plus en plus de mal à pratiquer dans ces villes cosmopolites.

Les expatriés eux-mêmes admettent que la façon la plus efficace de commencer à parler russe de nos jours est de rester quelques mois dans un autre endroit du pays. Vincenzo Trani, fondateur de la société de microfinance Mikro Kapital et président de la Chambre de commerce italo-russe, a vécu quelque temps à Samara dans les années 2000. « Là-bas, j'ai dû apprendre le russe. Personne ne parlait anglais, encore moins l'italien, se souvient-il. C'est pourquoi nous envoyons toujours nos stagiaires dans une branche régionale pour étudier le russe pendant quelques mois. Apprendre le russe à Moscou ou à Saint-Pétersbourg est beaucoup plus difficile ».

Pour vous aider à trouver l'endroit le plus approprié, nous avons dressé une courte liste de villes à visiter lors de votre voyage d'apprentissage. De Rostov-sur-le-Don à Samara, ces cités possèdent à la fois un patrimoine fort intéressant et d'excellentes écoles linguistiques dans le cas où vous auriez besoin d'aide supplémentaire ! 

Rostov-sur-le-Don

Rostov-sur-le-Don (959 km au sud de Moscou) est une ville moderne dotée d’une atmosphère unique. Fondée en 1749 comme forteresse pour protéger les frontières sud de l'Empire russe des invasions des Tatars de Crimée et des Turcs, la ville a été une terre d’accueil pour les Cosaques. Tout ici rappelle leur culture, du nouvel aéroport portant le nom de l'ataman (chef cosaque) Matveï Platov, à des restaurants locaux, construits dans le style des habitations cosaques traditionnelles. La nature pittoresque du Sud de la Russie et le tempérament ardent des cosaques épris de liberté ont rendu Rostov-sur-le-Don et ses environs extrêmement attractifs.

Écoles de langue russe :

École Tchekhov

Université fédérale du Sud

Lire aussi : Splendeur & savoir: classement des plus belles universités de Russie

Pskov

Pskov, l'un des plus anciens lieux de peuplement en Russie, a été mentionnée par certaines sources historiques dès 903. Située à l'ouest de la Russie (610 km de Moscou), elle est connue pour sa forteresse médiévale, ou krom, qui surplombe la rivière Velikaïa (« Grande » en russe). Pskov possède également une architecture médiévale unique, récemment reconnue par l'UNESCO et inscrite sur la Liste du patrimoine mondial. Ainsi, si vous souhaitez non seulement améliorer vos compétences en russe, mais aussi vous immerger dans la culture locale, le tout, en étant entouré de paysages pittoresques, c'est l'endroit qu'il vous faut !

Écoles de langue russe :

Université d’État de Pskov

École RuTerra

Voronej

Voronej (467 km au sud de Moscou), l'une des villes les plus sous-estimées de Russie, a beaucoup à offrir – du premier navire de guerre russe, bâti par Pierre le Grand, à des théâtres et parcs modernes. Autrefois ville rurale, elle apparait aujourd’hui comme un centre économique prospère avec une vie nocturne animée, des restaurants et des centres commerciaux. Le climat se montre plus doux que dans la capitale russe, et si vous craignez les neiges hivernales, ce pourrait donc être un bon endroit pour vous. D'ailleurs, elle dispose aussi de sa propre « mer », le plus grand réservoir d’eau en Europe à l'intérieur des frontières d’une ville !

Écoles de langue russe :

RFL RUS

Université d’État de Voronej

Lire aussi : Comment étudier en Russie: les démarches étape par étape

Toula

À deux heures de route seulement de Moscou, Toula est associée à beaucoup de choses – principalement au pain d'épices, aux samovars (célèbres théières russes en métal), à l'écrivain Léon Tolstoï, et aux armes. Depuis la fin du XVIe siècle, cette ville a en effet été le centre de la fabrication d’armement en Russie. De nos jours néanmoins, elle est en cours d’intense rénovation et de nouveaux clusters créatifs, cafés et bars apparaissent partout dans la ville. Il y a tout juste un an, les quais près de son kremlin ont été repensés par le bureau d'architecture moscovite Wowhauz et ressemblent à présent à l'impressionnant parc Zariadié de la capitale ! 

Écoles de langue russe :

Université pédagogique d’État Léon Tolstoï de Toula

Krasnodar

Krasnodar est une autre ville du Sud de la Russie au climat agréable et se classe pour cela parmi les cités du pays offrant le meilleur cadre de vie. Selon l’Américaine Laura Pickens, originaire de San Diego, qui y a emménagé il y a quelque temps, c'est un endroit parfaitement sûr, avec des habitants sympathiques, des fruits et légumes frais et un climat merveilleux. « J'ai eu la chance d'avoir pu vivre dans de nombreuses villes différentes, et je suis certaine que ma place est ici, à Krasnodar », assure-t-elle. Krasnodar possède des musées, des monuments historiques, liés ici aussi à la culture cosaque, des cathédrales et même un tout nouveau parc aux allures futuristes. Cet immense espace de 22 hectares avec 30 zones thématiques vaut à lui seul le détour !

Écoles de langue russe :

Université d’État du Kouban

École Pléiade

Université d’État de culture et d’art de Krasnodar

Lire aussi : Des activités gratuites pour s’intégrer en Russie et apprendre la langue

Nijni Novgorod

Située à 420 kilomètres à l'est de Moscou, Nijni Novgorod est une ville historique mais vivante, où un étranger ne regrettera pas son séjour. Le kremlin, les monuments, les musées et les bâtisses en bois jouxtent des bars branchés et des édifices modernes. Ceux qui ont séjourné ici admettent que la ville est très calme, même dans le centre, et que les locaux sont très amicaux et toujours prêts à aider. La rue Verkhnié-Voljskaïa (Haute-Volga) est l'un des sites les plus pittoresques du coin, puisque de ses hauteurs il est possible d’admirer la beauté époustouflante de la large Volga et de la forêt s’étendant à perte de vue sur l’autre rive. 

Écoles de langue russe :

Greenline

HSE Nijni Novgorod

Université linguistique de Nijni Novgorod

Samara

Samara (855 km au sud-est de Moscou) abrite l'un des plus longs quais de la Volga (environ 5 km), qui est donc « the place to be » en été. On peut y effectuer une excursion en bateau vers les îles éparpillées sur le fleuve ou simplement se rafraîchir sur la plage, en fonction de ses envies. Parmi les autres curiosités locales, on trouve l'ancienne brasserie de bière Jigoulevskoïe, le bunker de Staline et les demeures historiques des nombreux riches marchands y ayant vécu. Samara a en effet toujours été l'un des centres commerciaux les plus animés du pays et, fait intéressant, semble continuer de l'être, puisqu’il y a quelques années, la ville se classait au troisième rang des meilleures destinations d’Europe pour le shopping.

Écoles de langue russe :

Université d’État de Samara

Université d’État de sciences sociales et d’éducation de Samara

Si vous n’avez pas la possibilité de séjourner en Russie pour apprendre la langue de Pouchkine, retrouvez ici notre catalogue complet des formations universitaires en France proposant un cursus dans ce domaine.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies