Que faire si vous avez 24 ou 48 heures à Samara, ville hôte de la Coupe du Monde 2018? 

Anar Movsumov
Située sur la partie sud de la Volga, à environ 1 000 km de Moscou, Samara attend avec impatience les touristes et les supporters de la Coupe du Monde. Peu importe quand vous vous y rendrez, Samara vous surprendra avec ses vues sur la Volga et sa nourriture délicieuse. Que le voyage commence!

Premier jour

Descendez la principale rue piétonne

Entamez votre amitié avec la ville en vous promenant dans la rue Leningradskaïa. À son point culminant, vous verrez le monument au policier héros des contes de fées, Oncle Stiopa. Voici le meilleur endroit pour profiter de la matinée et se reposer sur l'un des nombreux bancs confortables.

Déjeuner rue Kouïbycheva

Affamé? Ensuite, rendez-vous rue Kouïbycheva (perpendiculaire à Leningradskaïa), où vous trouverez tellement de restaurants branchés et de cafés que vous devrez y retourner pour les essayer tous. Il y a de la cuisine russe, allemande et géorgienne, ainsi que des restos italiens, japonais et américains. Astuce pour l'été : testez l'énorme smoothie aux baies - tous les ingrédients sont frais et locaux.

Le bunker de Staline

En 1941, pendant la Grande Guerre patriotique, de nombreuses institutions furent évacuées à Samara (à cette époque, la ville s'appelait « Kouïbychev » en l'honneur d'un fonctionnaire soviétique). Parmi celles-ci figuraient le Théâtre Bolchoï et le studio de cinéma Mosfilm. En outre, la ville était considérée comme une nouvelle capitale potentielle pour l'URSS.

En 1942, le bunker de Staline a été construit dans le centre-ville à une profondeur de 37 mètres (12 étages sous terre!). Les architectes ont copié le design de la station de métro Aéroport à Moscou, et un énorme trou a été creusé en neuf mois seulement. Encore plus incroyable, personne ne le savait avant les années 1990 quand le lieu a été déclassifié, et quand les premiers touristes ont été autorisés à y pénétrer. En 2017, le bunker du général Joukov, situé en périphérie de la ville, a également été déclassifié.

Observez la Volga depuis un héliport

L'héliport, ou vertoliotka, est le meilleur point d'observation de la ville, offrant une vue imprenable sur la Volga. Située loin du centre, nous parions que cette vue vous donnera envie d'escalader les montagnes Jigouli!

Passez une soirée sur le quai de la Volga

S'étendant sur près de 5 kilomètres, c'est le plus long quai le long de la Volga, et vous pouvez flâner toute la journée ici. Outre les pistes cyclables, les cafés et les zones de loisirs, il y a une énorme plage de sable propre en plein centre-ville! Vous avez bien lu : vous pouvez nager dans la Volga, jouer au volley-ball et prendre un bain de soleil sans quitter la ville !

Deuxième jour

Faites une excursion en bateau au parc national Samarskaïa Louka

De l'autre côté de la Volga, vous apercevrez des collines couvertes de forêts. Ce sont les montagnes Jigouli, situées dans le parc national de Samarskaïa Louka, qui est énorme et possède de nombreux trésors naturels. Alors si vous n'avez que quelques heures de libre, faites un tour en bateau jusqu'au village le plus proche, Chiriaïevo, l'endroit où le grand peintre Ilya Repine a réalisé des croquis pour son célèbre tableau les Bateliers de la Volga.

Prenez le métro

Outre Moscou et Saint-Pétersbourg, seules sept villes russes possèdent des réseaux de métro, et la plupart des stations sont des chefs-d'œuvre d'art et d'architecture. Le métro de Samara est jeune, il a ouvert en 1987, mais il n'est pas moins beau que ses homologues d'autres villes russes. Parmi les stations les plus intéressantes, citons Gagarinskaïa, nommée d'après le cosmonaute Iouri Gagarine, et conçue sur le thème spatial : les mosaïques bleu foncé sur le mur représentent un ciel constellé, tandis que les colonnes ont la forme d'étoiles.

La station de Pobeda (Victoire) a été conçue en l'honneur de la victoire soviétique dans la Seconde Guerre mondiale.

Quant à la station Sportivnaïa, elle est consacrée aux réalisations russes dans le domaine du sport. 

Faire un selfie au Musée de l'espace de Samara

Savez-vous à quoi ressemble un propulseur de fusée ? Vous pouvez voir une vraie fusée russe R-7 fabriquée au Centre spatial et de fusées Progress de Samara en 1984. Ce monument a été créé dans la ville en 2001 pour honorer l'anniversaire de l'odyssée spatiale de Gagarine.

Échappez à la chaleur dans le jardin Stroukovski

Au début du XIXe siècle, le conseiller d'État Nikolaï Stroukov a construit un manoir et un jardin, mais après avoir déménagé dans une autre région, tous ses biens ont été vendus et au bout du compte sont devenus la propriété de la ville. Depuis lors, le jardin Stroukovski est un lieu de prédilection pour les habitants, qui viennent jouer aux échecs géants, faire du skateboard et fuir le soleil d'été près des fontaines en pierre rafraîchissantes.

Admirez le coucher de soleil sur la place Pouchkine

On ne sait pas si le poète Alexandre Pouchkine a séjourné à Samara, mais la place qui porte son nom est la meilleure façon d’admirer la ville. De là, vous verrez la Volga, les belles églises et l'une des plus anciennes brasseries de Russie, Jigouli, construite à la fin du XIXe siècle par l'aristocrate autrichien Alfred von Vacano.

Comment passer un week-end à Sotchi à moindres frais ? Trouvez la réponse dans notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies