Que faire à Nijni Novgorod, ville hôte de la Coupe du Monde de la FIFA™?

Alexey Filippov/Sputnik
Voici les conseils de locaux et d’étrangers pour rendre inoubliable votre séjour dans cette ville au confluent de l’Oka et de la Volga (entre deux matchs bien entendu!).

Cet été, la Russie sera le théâtre de l’un des plus grands événements mondiaux, la Coupe du Monde de la FIFA™. Le championnat approchant à grande vitesse, il est temps d’établir votre liste des choses à faire absolument lors de votre venue dans les différentes villes hôtes. Nijni Novgorod (402 kilomètres à l’est de Moscou) accueillera les supporters des quatre coins du globe et leur proposera de se lancer dans une aventure remarquable au sein d’une cité médiévale.

Promenade inspirante le long des quais

Le journaliste et explorateur français Erwann Pensec a passé un an à Nijni Novgorod et assure que cela a été la plus belle année de sa vie. « La ville est très calme, même dans le centre, et les gens y sont très chaleureux, ils sont toujours prêts à aider, souligne-t-il. C’est pourquoi vous pouvez parcourir les rues sans avoir peur de vous perdre ».

Son endroit favori à Nijni Novgorod est la rue Verkhne-Voljskaïa Naberejnaïa (le Quai de la Haute-Volga) : « De ces hauteurs, vous pouvez contempler l’horizon, la forêt paraissant sans fin et la large Volga ».

Lire aussi : Petit guide urbain: tirer le meilleur de votre voyage en Russie pour la Coupe du Monde

Si vous regardez en contrebas de cette rue, vous apercevrez le quai inférieur. Pour vous y rendre, vous pouvez empreinter l’escalier Tchkalov et ses 560 marches (l’un des plus grands d’Europe), l’une des curiosités les plus célèbres de la ville.

Lancez-vous à l’assaut de la muraille du kremlin

Le kremlin de Nijni Novgorod a été érigé au XVIe siècle. Cette forteresse est tel un collier de pierres s’étalant sur les pentes de la colline Tchassovaïa (de la Sentinelle). Au début du XVIIe siècle, Nijni Novgorod s’est transformé en véritable bastion de résistance face à l’envahisseur polonais. Une armée de volontaires levée par Kouzma Minine et le prince Pojarski a alors franchi ses portes afin de repousser les troupes polonaises durant le Temps des troubles, évitant ainsi à la Moscovie d’être rayée de la carte. La muraille du kremlin fait aujourd’hui office de musée.

La journaliste allemande Peggy Lohse a trouvé particulièrement intéressant le musée d’art contemporain à l’intérieur de celui que l’on nomme Arsenal, dans l’enceinte du kremlin : « Au-delà des expositions intéressantes, il y a une librairie, où vous pouvez acheter des ouvrages sur le constructivisme, l’art, et l’histoire locale. Et n’oubliez pas de boire un raf au café du musée ! »

Lire aussi : Calculatrice Coupe du Monde 2018: combien coûtera votre voyage en Russie?

Imprégnez-vous de l’esprit des charmantes cours et rues

Il y a deux principaux axes touristiques à Nijni Novgorod : les rues Rojdestvenskaïa et Bolchaïa Pokrovskaïa. Ioulia Petoukhova, une gérante du coin, recommande fortement de découvrir les petites allées et les cours sur la Rojdestvenskaïa.

« Elles ont une ambiance très particulière et inhabituelle, soutient-elle. Ces rues n’ont pas été rénovées depuis 150 ans, donc les bâtiments y sont restés intacts. Ils sont beaux pour leur nature chaotique. Cachés là, se trouvent des œuvres d’arts et de chaleureux cafés ».

Ioulia conseille également de longer la rue Tchernigovskaïa, en direction du métro-pont et du château d’eau mondialement connu, peint par le célèbre street-artiste Nikita Nomerz.

Lire aussi : Mondial 2018: les stades russes dans lesquels les Bleus joueront au 1er tour

Survolez la Volga en télécabine

Le plus long téléphérique d’Europe au-dessus de l’eau se trouve ici et cela vaut le coup de l’emprunter pour découvrir la ville de Bor, qu’il permet de rejoindre. Profitez-en donc pour visiter le parc Pax Romana, où vous pourrez assister à des reproductions historiques et prendre part à des festivals et événements les plus divers.

Pénétrez dans le Musée de la photographie

Erwann et Peggy ont tous deux recommandé le Musée russe de la photographie, sur la rue Piskounova. « Au rez-de-chaussée vous trouverez d’intéressants gadgets vintages, des photos de la famille impériale, des paysages du XIXe siècle et, bien sûr, des images idéologiques soviétiques, précise Peggy. À l’étage sont proposées des expositions d’artistes locaux. En fait, le musée est assez grand ».

Vous voyagez avec des enfants et êtes intéressé par les sciences ? « Il vous faut absolument aller au Musée des Sciences Kvarki ainsi qu’au planétarium, près de la gare », suggère par ailleurs Erwann.

Lire aussi : Coupe du Monde 2018 en Russie: que pourront déguster les supporters?

Descendez sous terre

Seules sept villes de Russie disposent d’un métro. Celui de Nijni Novgorod est le moins profond, avec des stations situées à seulement 20 mètres sous terre. Les premières ont été inaugurées en 1985 et à présent le réseau en compte 14, réparties sur deux lignes.

« Ma station favorite est Dvigatel Revolioutsii (le Moteur de la Révolution), sur la ligne rouge, confie Ioulia. Les locaux l’aiment tout particulièrement en raison de son nom impressionnant, qui honore l’usine de moteurs diesels ».

Savourez le meilleur de la cuisine russe

Des blinis et des syrniki pour le petit déjeuner, un gâteau à la lavande pour la pause du matin, un traditionnel chtchi (soupe au chou) pour le déjeuner, et s’il vous reste de la place, essayez donc le bœuf Stroganov et un koulebiak pour le diner. Il y a une multitude de lieux en ville proposant de délicieux mets authentiquement russes. La plupart d’entre eux sont situés sur les rues Bolchaïa Pokrovskaïa et Rojdestvenskaïa.

Pour finir de vous convaincre de l’intérêt d’un séjour à Nijni Novgorod, voici une vidéo de présentation qui ne devrait pas vous laisser indifférent.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies