Pskov, cette cité où voyager en Russie médiévale devient possible

Legion Media
Cette année, en raison de la pandémie, les Russes n’ont eu d’autre choix que de se tourner vers le tourisme intérieur. L’une des rédactrices de Russia Beyond s’est donc rendue à Pskov et a découvert une ville merveilleuse, à inclure absolument dans tout voyage en Russie!

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Encore plus ancienne que Moscou

La première mention de Pskov (610 kilomètres à l’ouest de Moscou) dans les chroniques remonte à l’an 903, soit plus d'un siècle avant la fondation de Moscou. Et tout au long de sa riche histoire, elle a connu de nombreuses périodes de turbulences.

Située non loin des frontières estoniennes et lettones, Pskov était un centre commercial majeur et un important point de défense de la Rus’ médiévale. Comme beaucoup d'autres villes anciennes, Pskov a cependant perdu son statut puissant et stratégique au début du XVIIIe siècle, lors de la fondation de Saint-Pétersbourg.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la cité a été occupée trois ans par les nazis, qui ont laissé la plupart des bâtiments historiques en ruines et pillé les trésors des musées.

Aujourd'hui, Pskov est toutefois une ville moderne où il fait bon se promener et dîner. S’y trouvent de superbes berges, ainsi que des restaurants dans de vieilles demeures de boyards – une expérience inoubliable. Vous ne regretterez certainement pas de vous être immergé dans la culture locale.

Un impressionnant kremlin, témoin de la gloire passée

Le premier endroit à visiter est le kremlin, aussi appelé « krom de Pskov ». Il aurait pu être le lieu parfait pour le tournage de Game of Thrones, en particulier les scènes de Winterfell. La partie la plus ancienne de la ville, comprenant le kremlin, est située à la pittoresque confluence de deux rivières : la Pskova et la Velikaïa.

Outre son emplacement et ses environs, l'élément le plus impressionnant de cette citadelle est certainement ses remparts, qui peuvent atteindre huit mètres de haut et six mètres de large. Au sommet de l’enceinte s’étend un passage, où l'on peut se promener et prendre de superbes photos avec vue sur la rivière, tandis qu’un restaurant se cache à l'intérieur de la muraille.

Parmi les curiosités à voir à l'intérieur du kremlin, figurent les ruines médiévales. Au XIVe siècle, Pskov était l'une des nombreuses républiques indépendantes sur les terres de la Rus’, et s’y trouvait une assemblée populaire, connue en russe sous le nom de vétché.

Le bâtiment le plus remarquable à l'intérieur de la forteresse est sans aucun doute la cathédrale de la Trinité, datant du XVIIe siècle. Elle possède l'une des plus hautes et des plus grandes iconostases de toute la Russie !

Lire aussi : Le plus ancien kremlin de Russie en cinq anecdotes fascinantes

Des églises et sites anciens ayant connu des temps troublés

Littéralement à chaque coin de rue, vous trouverez ici des églises anciennes. En fait, il y en a tellement qu'il est impossible de toutes les visiter ; vous vous fatiguerez même à faire des photos et à essayer de garder à l'esprit quelle église porte quel nom !

Dix des anciens monastères, cathédrales et sites architecturaux de Pskov sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Le plus vieux d'entre eux est l'ensemble du monastère Mirojski, datant du XIIe siècle.

Les autres églises à visiter absolument sont celle de l'Archange Michel avec son clocher du XIVe siècle et celle de Saint-Basile-le-Grand sur la colline, datant du XVe siècle.

Église de l'Archange Michel
Église Saint-Basile-le-Grand

À l'ouest de Pskov, se trouve en outre la ville et la forteresse d'Izborsk. Au XIIIe siècle, elle a résisté à plusieurs attaques des chevaliers de l’Ordre de Livonie. Mais ce qui est encore plus intéressant, c'est que la région est considérée comme sacrée. Non loin des murs du fort, jaillissent du flanc de la colline de multiples sources, que les chrétiens orthodoxes croient sacrées et dont ils viennent donc récolter l’eau.

Église Saint Nicolas et forteresse d'Izborsk

Un autre site d’intérêt à visiter est l'immense et impressionnant monument à Alexandre Nevski et la bataille du lac Peïpous (appelée en russe « Bataille sur la glace »), qui a eu lieu en 1242 à la frontière entre la Russie et l'Estonie. Le prince Alexandre Nevski a alors vaincu l'Ordre de Livonie, lorsque de nombreux chevaliers ennemis sont tombés à travers la glace fragilisée et ont péri.

Dans le film Alexandre Nevski, le légendaire réalisateur soviétique Sergueï Eisenstein a tenté de recréer cette bataille, en utilisant bien entendu des décors de scène au lieu de glace véritable.

Les Monts Pouchkine, lieu de naissance de la littérature russe

Enfin, à près de 112 kilomètres au sud de Pskov, vous verrez un vrai paradis sur Terre. Ici, vous trouverez trois magnifiques domaines aristocratiques avec des parcs et une idyllique campagne russe.

Trigorskoïé

Ces lieux sont liés à la vie du grand poète Alexandre Pouchkine : Mikhaïlovskoïé était le domaine de sa famille, tandis que Petrovskoïé et Trigorskoïé appartenaient à ses proches et amis. En 1824, il a été envoyé en exil ici, et en l'espace de deux ans, il y a écrit ses meilleurs poèmes et œuvres.

Petrovskoïé

Dans cet autre article, nous vous présentons cinq villes touristiques sous-estimées de Russie, de Voronej à Novgorod la Grande.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies