Dix-sept sites fascinants du patrimoine mondial de l'UNESCO situés en Russie

Nous vous présentons des sites créés par l'homme, de la place Rouge à Moscou à Chersonèse en Crimée, inclus dans la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Le centre historique de Saint-Pétersbourg et ses monuments

Le centre historique de Saint-Pétersbourg est unique parce que ses monuments et ses sites sont apparus en un court laps de temps et sont liés. Il est rare qu’un vaste territoire habité par des millions de personnes soit inclus dans la liste des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Pourquoi il est unique : c’est l’un des plus grands sites UNESCO habités.

Pogost de Kiji

Datant du XVIIe siècle, ce site comprend l'église de la Transfiguration à 22 dômes et l'église de l’Intercession à neuf dômes, entièrement construite en bois. La structure en pin est réalisée sans de clous (ils sont utilisés uniquement pour les coupoles).

Pourquoi il est unique : une architecture en bois incomparable dans un style typiquement russe.

Place Rouge à Moscou

Place centrale de la capitale de la Russie sur le plan historique et architectural, la place Rouge abrite le Kremlin, le magasin GOuM, la cathédrale Saint-Basile, le mausolée de Lénine et d’autres édifices fascinants.

Pourquoi elle est si unique : ancienne place de marché, elle abrite à la fois une cathédrale orthodoxe et le mausolée d’un chef bolchevique. Mélange des genres total !

Veliki Novgorod et ses monuments

Novgorod était la ville où l’ancienne Russie a commencé son histoire. Elle est célèbre comme ville commerçante et centre de la république de Novgorod. Désormais attraction touristique célèbre, elle offre une excellente occasion de plonger dans la Russie médiévale.

Pourquoi elle est si unique : seule ville ancienne de Russie qui n'ait pas été touchée par l'invasion tatare, elle a conservé plus de vestiges historiques du passé que toute autre ville russe de l'époque médiévale.

Monastère Solovetski

Le monastère Solovetski est un manuel en pierre et en bois de l'histoire du christianisme orthodoxe en Russie. Lieu particulièrement révéré, il a été brutalement pris par la force lors du schisme de l'église russe au XVIIe siècle. Et au XXe siècle, il a été transformé en camp de prisonniers, où de nombreux croyants et victimes innocentes de la terreur ont péri.

Pourquoi il est unique : le monastère est aussi une puissante forteresse (au XVIIe siècle, il a fallu huit ans à l'armée pour la prendre aux Vieux-croyants). Actuellement, il fonctionne à nouveau comme monastère.

Monuments en pierre blanche de Vladimir et Souzdal

Il y a huit anciennes structures en pierre blanche impressionnantes dans les villes de Vladimir et de Souzdal, centres importants de la Russie médiévale. La cathédrale de la Dormition et la porte dorée de Vladimir datent d’avant l’invasion tatare et constituent un rare aperçu de l’architecture russe de cette époque.

Pourquoi ils sont si uniques : les architectes de ces bâtiments sont inconnus, mais c’étaient très probablement des Européens invités par des princes russes. On ne trouve des bâtiments de ce statut qu'à Novgorod et à Moscou.

Laure de la Trinité-Saint-Serge

La Laure de la Trinité-Saint-Serge est le plus grand et le plus important cloître russe datant du XIVe siècle, une petite ville en soi. Impressionnante structure fortifiée, elle a été assiégée de nombreuses fois au cours de l’histoire de la Russie.

Pourquoi elle est si unique : l'ensemble architectural du monastère a été construit pendant quatre siècles - du XVe au XVIIIe - il est possible d'étudier l'architecture des églises russes dans ce monastère.

Église de l'Ascension à Kolomenskoïe

Cette première église russe en pierre avec un toit en forme de tente est située dans le parc de Kolomenskoïe et bénéficie d'un emplacement incomparable offrant une vue panoramique sur la partie sud de Moscou. Entièrement accessible à l’intérieur et à l’extérieur, c’est l’un des plus grands monuments russes du XVIe siècle.

Pourquoi elle est unique : elle a été construite par un architecte italien pour commémorer la naissance d'Ivan IV, dit le Terrible (1529).

Kremlin de Kazan

Ce kremlin a été construit sur ordre d'Ivan le Terrible à la place de l'ancienne forteresse du khanat de Kazan, détruite lors de la prise de ce dernier par Ivan en 1552. Il contient des parties et des zones archéologiques datant du Xe siècle !

Pourquoi il est si unique : le kremlin de Kazan a probablement été construit par Postnik et Barma, créateurs de la cathédrale Saint-Basile sur la place Rouge de Moscou.

Monastère de Ferapontov

Fondé à la fin du XIVe siècle, le monastère de Ferapontov était le lieu d'exil des plus importants prêtres de l'église orthodoxe, notamment du patriarche Nikon. Les bâtiments du monastère sont en très bon état et son petit territoire soigné laisse une impression parfaite de ce à quoi ressemblaient les premiers cloîtres russes.

Pourquoi il est si unique : la cathédrale du monastère renferme d’extraordinaires peintures murales de Dionisius, le plus important peintre d’icônes de la Russie des XVe et XVIe siècles.

Citadelle, ville antique et forteresse de Derbent

La ville de Derbent, aujourd'hui située dans la République russe du Daghestan, était un important point stratégique sur les lignes septentrionales du grand empire sassanien (IIe au VIIe siècles). Les fortifications de Derbent, comprenant un mur de 23 pieds d'épaisseur et une citadelle pré-arabe, ont été utilisées pendant plus de 15 siècles.

Pourquoi il est unique : le mur de Derbent est la seule structure de fortification perse ancienne intacte au monde. La mosquée Djouma de Derbent, datant du VIIIe siècle, est la plus ancienne de Russie.

Ensemble du couvent Novodiévitchi

Le couvent Novodiévitchi a joué un rôle important dans l'histoire de la Russie. Il a accueilli les femmes de la famille du tsar et de l’aristocratie. Des membres de la famille et de l'entourage du tsar ont également été enterrés dans son cimetière. Le couvent a été presque détruit par Napoléon en 1812.

Pourquoi il est si unique : le couvent de Novodiévitchi est le meilleur exemple de l'architecture baroque russe du XVIIe siècle. Il n'a été ni détruit, ni reconstruit.

Centre historique de la ville de Iaroslavl

Construite au confluent de la Volga et du Kotorosl, Iaroslavl est une ville commerçante importante depuis le XIe siècle, mais la croissance industrielle n’a pas modifié son centre historique. À la fin du XVIIIe siècle, Iaroslavl a été remaniée conformément à la réforme de l'urbanisme de l'ensemble de la Russie ordonnée par Catherine la Grande et mise en œuvre entre 1763 et 1830.

Pourquoi il est si unique : le centre de Iaroslavl, épargné par la reconstruction soviétique, est un bel exemple d'échanges culturels entre la Russie et l'Europe occidentale.

Arc géodésique de Struve

L’arc de Struve est un réseau de triangulations qui s’étend de Hammerfest en Norvège jusqu’à la mer Noire, traversant dix pays (qui en contiennent tous une partie classée site du patrimoine mondial) et s’étendant sur plus de 2 820 km. L'arc d'origine était constitué de 258 triangles principaux et de 265 points fixes principaux. Le site inscrit sur la liste du patrimoine mondial comprend 34 des points fixes d’origine, avec différents marquages - trous percés dans la roche, croix en fer, cairns ou obélisques.

Pourquoi il est si unique : l’arc a été créé et utilisé par le scientifique russe d'origine allemande Friedrich Georg Wilhelm Struve dans les années 1816 à 1855 pour établir la taille et la forme exactes de la Terre.

Complexe historique et archéologique de Bolgar

Bolgar, aujourd'hui une ville de la république du Tatarstan, en Russie, était autrefois la capitale de la Bulgarie de la Volga, un ancien État (VIIe-XVe siècles) conquis par les Tatars, qui ont fait de Bolgar la capitale de la Horde d'Or. Avec ses anciens monuments islamiques, Bolgar reste un lieu de pèlerinage pour les musulmans tatars.

Pourquoi il est si unique : le complexe historique de Bolgar illustre les échanges entre les traditions turcophones, finno-ougriennes et slaves, le tout réuni dans la capitale d'un ancien empire.

Cathédrale de l'Assomption et monastère de Sviajsk

Sviajsk a été créé en tant que forteresse pour faciliter la prise de Kazan par Ivan le Terrible en 1551-1552. Le monastère a donc été construit pour démontrer la puissance et le niveau culturel de l'État de Moscovie et pour créer une base destinée aux missionnaires chargés de prêcher le christianisme orthodoxe auprès du peuple tatare.

Pourquoi elle est si unique : la cathédrale de l'Assomption intègre  l'architecture traditionnelle de Pskov, l'art monumental de la construction moscovite et les traditions de construction de la région de la Volga. Les fresques de la cathédrale de l'Assomption sont parmi les exemples les plus rares de peintures murales orthodoxes orientales.

Ancienne ville de Chersonèse Taurique (Crimée)

La ville de Chersonèse, située dans la République de Crimée, est une ancienne colonie grecque fondée il y a environ 2 500 ans. Pendant 20 siècles, c’était la ville la plus importante au nord de la mer Noire. Elle contient les vestiges d’un forum, un ancien chœur, une basilique, des vestiges de rues et des fortifications.

Pourquoi elle est si unique : Chersonèse Taurique fournit un témoignage physique remarquable des échanges qui ont eu lieu entre les empires grec, romain et byzantin et les populations situées au nord de la mer Noire.

Dans cet autre article nous vous expliquons pourquoi il est absolument nécessaire que vous parcouriez l’Anneau d’or de Russie. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies