Si Game of Thrones m’était conté… en mines de crayon

www.salavatfidai.com
Salavat Fidaï a renoncé à un emploi de bureau stable pour de simples crayons, et sa vie a changé du tout au tout. Aujourd’hui, ses mini-sculptures sur mines de crayon sont populaires dans le monde entier. HBO les a même utilisées pour annoncer la septième saison de Game of Thrones.

La sortie de la septième saison de Game of Thrones est pour bientôt : en Russie, la série sortira le 17 juillet, presqu’en même temps que la première aux États-Unis. L’intérêt des fans de la version russe est notamment attisé par une bande-annonce assez spéciale : les personnages de la série y sont remplacés par des sculptures-symboles en mines de crayon des clans opposés – les Dragons, les Lions, la Rose, le Loup et le Cerf. En effet, HBO s’est inspiré des œuvres du sculpteur russe Salavat Fidaï, qui sculpte les personnages de la célèbre saga sur de simples mines de crayon.

Crédit :<a  data-cke-saved-href=" www.salavatfidai.com " href=" www.salavatfidai.com "> Salavat Fidaï </a>Crédit : Salavat Fidaï

Salavat vit et travaille dans la capitale de la république de Bachkortostan, Oufa (Oural du Sud). Il s’est lancé dans la sculpture sur graffite il y a trois ans, fin 2014, après avoir quitté son poste de vice-président d’une grande entreprise. « J’en avais simplement marre de travailler, d’aller tous les jours au travail, d’assister à des réunions. J’avais l’impression de régresser et de vivre une vie ennuyeuse », confie Salavat à RBTH.

Crédit :<a  data-cke-saved-href=" www.salavatfidai.com " href=" www.salavatfidai.com "> Salavat Fidaï </a>Crédit : Salavat Fidaï

Il a laissé derrière lui plus de 20 ans de travail de bureau. Pendant près d’un an, Salavat a cherché sa voie et voyagé, puis il a rencontré un ami d’enfance qui lui a rappelé sa passion oubliée. Salavat est né dans une famille de professeurs d’arts plastiques et était lui-même diplômé d’une école d’art. Après cette longue pause, il s’est d’abord essayé aux copies miniatures de toiles célèbres. Il les peignait sur des graines de potiron et de tournesol, sur des grains de riz et sur des boîtes d’allumettes. Salavat a même offert l’un de ces tableaux, La Nuit étoilée de Van Gogh, au directeur du musée de Van Gogh à Amsterdam.

Crédit :<a  data-cke-saved-href=" www.salavatfidai.com " href=" www.salavatfidai.com "> Salavat Fidaï </a>Crédit : Salavat Fidaï

Parmi ses premières œuvres en mine de rayon, les personnages populaires des comics Batman et Dark Vador. Quand il était encore écolier, Salavat sculptait des figurines en craie et faisait de la sculpture sur bois. Il est revenu à sa passion des années plus tard.

Crédit :<a  data-cke-saved-href=" www.salavatfidai.com " href=" www.salavatfidai.com "> Salavat Fidaï </a>Crédit : Salavat Fidaï

Le graphite est un matériau très fragile, les sculptures se cassent souvent pendant le travail. « Cela ne m’affecte pas, au contraire, ça m’excite. Chaque nouvelle sculpture est un défi lancé à moi-même : serai-je capable de le faire ?! », explique Salavat.

Crédit :<a  data-cke-saved-href=" www.salavatfidai.com " href=" www.salavatfidai.com "> Salavat Fidaï </a>Crédit : Salavat Fidaï

Il travaille deux-trois jours par semaine, de préférence le soir ou la nuit. «  Pour ce travail, le silence est crucial. La vibration des murs et du sol me gêne, raconte le sculpteur. Quand je manipule une mine de 0,5 mm de diamètre, je sens le battement de mon propre cœur au bout de mes doigts. Parfois, je dois retenir mon souffle et travailler entre les battements du cœur, sinon je risque d’endommager la sculpture ».

Crédit :<a  data-cke-saved-href=" www.salavatfidai.com " href=" www.salavatfidai.com "> Salavat Fidaï </a>Crédit : Salavat Fidaï

Dans son travail, Salavat utilise un simple couteau de modélisme à lames changeables et un microscope. Les crayons qu’il utilise pour ses sculptures sont également très simples, d’un diamètre de 2mm ou inférieur. Il n’utilise ni colle, ni photomontage : toutes les sculptures sont réalisées avec des mines entières.

Crédit :<a  data-cke-saved-href=" www.salavatfidai.com " href=" www.salavatfidai.com "> Salavat Fidaï </a>Crédit : Salavat Fidaï

Les fans peuvent suivre le processus de création des sculptures sur le compte Instagram de Salavat. Certaines de ses vidéos ont été vues des dizaines de millions de fois. « Je suis un cinéphile, j’aime le bon cinéma. Je suis les tendances, mais, bien souvent, les idées me viennent des clients et de mes abonnés sur Instagram, raconte Salavat. J’en ai assez pour tenir une vie entière, voire plus ».

Depuis 2015, Salavat collabore avec de grandes entreprises étrangères. Il a réalisé à trois reprises des sculptures pour les publicités du fabricant italien de crayons écologiques Perpetua: ainsi sont nées les séries inspirées de Star Wars et consacrées aux Jeux olympiques de Rio.

L’année dernière, Salavat a commencé à collaborer avec des producteurs de cinéma : il réalisait des figurines pour les films Miss Peregrine et les Enfants particuliers, La Planète des singes, le dessin animé Kubo, puis, enfin, a commencé sa collaboration avec HBO.

Une exposition consacrée à ses œuvres inspirées de Game of Thrones ouvrira ses portes le 22 avril à Singapour. On peut d’ores et déjà voir certaines de ses mini-sculptures tirées de la série sur son compte Instagram.

Lire aussi : 

Les « Songes sur le Pop art » de Léonid Sokov

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.