Région de Novgorod: pourquoi visiter ce bijou du «Collier d'argent» de Russie?

Monastère Iverski de Valdaï

Monastère Iverski de Valdaï

Legion Media
Croyez-le ou non, mais au-delà du célèbre Anneau d'or, itinéraire touristique fréquenté par presque tous les étrangers qui viennent en Russie, il en existe un autre tout aussi méritant, le Collier d'argent, qui englobe les régions de Novgorod, Vologda, Pskov, Leningrad et la Carélie.

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Pour ceux d'entre vous qui effectuent un voyage dans les alentours de Novgorod, voici une liste d'activités et de curiosités à ne pas manquer pour découvrir réellement la région et son histoire.

Apprenez l'histoire de l'État russe à Novgorod

Novgorod

Novgorod, aussi appelée Veliki Novgorod (Novgorod la Grande), est en réalité incontournable, étant l’ancien centre de l'État russe avec la plus ancienne cathédrale du pays, celle de Sainte-Sophie, érigée il y a plus de mille ans. Cette cité s’impose comme un lieu de pouvoir pour toute la Russie, ayant été le premier établissement russe à chevaucher les deux rives d'un cours d’eau (la rivière Volkhov), avec l'imposant Kremlin d'un côté, et des églises et bâtiments médiévaux dans le quartier historique du marché de l'autre.

Vous pouvez pimenter le circuit historique avec diverses visites personnalisées, y compris l'ancien cimetière le soir ou une visite de la ville lors d’un alco-tour, où vous pourrez déguster de la nourriture et des boissons locales. Pour en savoir plus sur les excursions proposées en villes, suivez ce lien.

Familiarisez-vous avec l'artisanat traditionnel à l'atelier du village de Kresttsy

La couture de Kresttsy est un motif russe traditionnel, un artisanat populaire né et développé dans cette région depuis les années 1860. À l'époque soviétique, une petite usine fabriquant des produits en lin originaux et uniques a été construite ici. Pendant la perestroïka, elle a cependant été au bord de la fermeture en raison de la crise économique catastrophique qui sévissait dans le pays. Le risque que cet art soit complètement oublié était alors bien réel. Aujourd’hui, s’y trouve une fabrique privée et un magasin proposant des visites guidées.

Le motif est très beau et difficile à maîtriser, donc la possibilité d'observer la naissance de ces chefs-d’œuvre est tout à fait unique. Rendez-vous sur le site de l'usine pour plus de détails. 

Lire aussi : Guide de l’artisanat russe: des matriochkas à la porcelaine de Gjel

Rencontrez les vieux-croyants dans le village de Liakova

Ceux que l’on appelle « vieux-croyants » sont des orthodoxes n’ayant pas accepté les réformes religieuses entreprises en Russie au XVIIe siècle et ayant choisi de conserver leurs anciennes traditions, malgré la persécution de l'État pendant des siècles. Les vieux-croyants sont divisés en deux groupes, ceux qui acceptent la hiérarchie de l'Église et ceux qui ne tolèrent pas du tout les prêtres, prient dans leurs propres maisons, et sont gouvernés par les chefs de communauté. À l'heure actuelle, il y aurait environ un million de vieux-croyants dispersés dans tout le pays, sans toutefois de statistiques officielles pour confirmer ce chiffre.

Les vieux-croyants du village de Liakova vous accueilleront avec plaisir dans une ancienne maison traditionnelle, en vous expliquant comment y était autrefois organisée la vie paysanne. Cette immersion est accompagnée d'un dîner traditionnel avec borchtch, salo (lard) et thé infusé dans un authentique samovar. Réservez votre billet ici.

Empruntez le sentier écologique du parc national de Valdaï

Portion du sentier écologique

Ce parc national est l'une des plus grandes zones naturelles protégées de la partie européenne de la Russie. Vladimir Poutine y possède d’ailleurs l’une de ses résidences présidentielles. Le territoire du parc couvre une superficie de 159 000 hectares et abrite plusieurs lacs (Borovno, Valdaï, Velio, Seliger) ainsi que des animaux et plantes rares.

Beaucoup d'amoureux de la nature viennent ici pour s’adonner à la randonnée, à la natation et au camping. Cette année, un grand sentier écologique a été inauguré et si vous aimez marcher, vous pouvez parcourir ses 59 kilomètres à pied en cinq jours, au départ de la ville de Valdaï. Sur le chemin, vous disposerez de toutes les installations nécessaires pour camper et passer du temps dans la nature, des toilettes aux équipements de camping, en passant par diverses commodités. Visitez le site web du parc pour plus d'information.

Lire aussi : Grande aventure: cinq sentiers de randonnée à parcourir près de Moscou

Pénétrez dans le monastère Iverski de Valdaï

Monastère Iverski de Valdaï

Situé sur une île à 10 kilomètres de la ville de Valdaï, ce monastère semble flotter sur le lac, quand on le regarde de loin.

Il s'agit d'un monastère orthodoxe pour hommes fondé en 1653 et figurant parmi les trois créés par le patriarche Nikon (dont la réforme de l'Église orthodoxe en Russie et l’adoption des rites byzantins ont provoqué le schisme des vieux-croyants). L'icône Iverskaïa de la Mère de Dieu apparaît comme le trésor des lieux et la raison de l’important pèlerinage dans leur direction. 

Faites sonner les cloches au Musée leur étant dédié à Valdaï

Musée des cloches de Valdaï

La région de Novgorod était le centre de l'État russe sous la dynastie des Riourikides. Après l'effondrement de la Rus’ de Kiev, la région de Novgorod est devenue un État russe indépendant avec une forme de gouvernement républicain, dont le symbole était une grande cloche que chaque citoyen pouvait sonner afin de rassembler les habitants pour un vote ou résoudre un problème communautaire. Ce n'est donc pas un hasard si le tout premier musée des cloches de Russie a ouvert ses portes ici.

Notez que si vous parvenez à assister à une visite guidée menée par Nadejda Iakovleva, vous êtes assuré d'un spectacle avec faits historiques fascinants racontés avec humour. Pour plus d’informations sur cet établissement, retrouvez ici son site.

Plongez-vous dans la vie du Xe siècle au village de Lioubytino

Lioubytino

Ce village des anciens Slaves a été restauré afin de donner aux touristes un aperçu de la vie il y a un millénaire. Différents types d’izbas russes y sont représentés, ainsi que des bâtiments utilitaires et d’anciens tumulus utilisés par les Slaves pour les rites funéraires.

Pour ceux qui recherchent l'immersion totale, il est possible de revêtir des habits traditionnels de l'époque et d’effectuer une séance photo. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Visitez le musée des traditions locales dans la ville de Borovitchi

Musée de Borovitchi

Il est ici question de l'un des plus anciens musées de la région, fondé en 1918 et situé dans une maison en pierre du XIXe siècle avec mezzanine. Il est consacré à l'histoire de la région, depuis l'âge de pierre jusqu'à la Révolution de 1917.

À la fin du XIXe siècle, Borovitchi est devenue une ville industrielle qui a acquis sa renommée en Europe grâce à la première exposition internationale d'artisanat agricole et industriel s'y étant tenue sous les auspices du prince d'Oldenbourg, qui a souligné l'importance de cette région entre les deux capitales russes.

La ville est également connue pour un matériau unique produit ici : les usines franco-russes de pyrogranite du prince Golitsyne étaient situées à Borovitchi, et la recette de sa production reste secrète à ce jour. Un matériau qui a reçu la médaille d'argent à l'Exposition universelle de Paris en 1889.

Nous vous recommandons fortement de vous faire ici accompagner d’un guide, car y sont proposées beaucoup d'activités, y compris des jeux de rôle et diverses animations amusants, ainsi que de belles histoires racontées tout du long. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Si vous avez besoin de conseils pour la région, n'hésitez par ailleurs pas à vous adresser au centre touristique de Rus Novgorodskaïa, en suivant ce lien.

En cliquant sur ce lien, retrouvez notre guide touristique ultime concernant l’Anneau d’or.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies