En images: top 20 des plus beaux bâtiments de Moscou

Getty Images
Tous les chefs-d'œuvre de la capitale en un seul endroit.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Kremlin de Moscou

C'est peut-être le bâtiment le plus emblématique du pays, en Russie comme à l'étranger. Mais saviez-vous que les responsables de ce symbole russe étaient Italiens ? Leur talent pour l'architecture était déjà reconnu à l'époque de la Grande-principauté de Moscou. Au XVe siècle, afin de reconstruire la forteresse de la capitale depuis les fondations, Ivan III a donc invité en Russie quelques architectes italiens : Aristotile Fioravanti, Aloisio da Milano, Antonio Gilardi, et Pietro Antonio Solari. Ce sont eux qui ont conçu la première tour du kremlin, ainsi que les églises et palais qui se trouvent entre ses murs.

2-10, place du Manège

Musée historique d'État

Ce musée d'une beauté incroyable, dédié à l'ancienne Rus' et à l'époque impériale, semble aussi ancien que le kremlin situé à côté. En fait, il n'a été construit qu'à la fin du XIXe siècle, mais son style néo-russe lui permet de ne pas avoir l'air déplacé au milieu des autres bâtiments de la place Rouge. Le fonds moderne du musée compte plus de cinq millions d'objets exposés. 

1, place Rouge 

Grand palais du kremlin

Il a été construit au kremlin au milieu du XIXe siècle, sur les ordres de Nicolas Ier, et était utilisé pour les couronnements des empereurs ainsi que pour les rencontres avec les monarques étrangers. Aujourd'hui, c'est la résidence principale du président de la Russie (qui travaille dans le palais du Sénat, juste à côté). N'importe qui peut entrer dans le Grand palais, mais seulement dans le cadre de visites touristiques groupées (ici, c’est expliqué comment faire). 

Kremlin

>>> Quinze grandioses places de Russie qu’il vous faut à tout prix fouler

Cathédrale de la Dormition

Plus ancien bâtiment entièrement conservé à Moscou et sépulture de la quasi-totalité des patriarches de Moscou, elle se trouve également à l'intérieur du kremlin. La cathédrale a été construite au XVe siècle. Elle était considérée comme la principale cathédrale du Tsarat de Russie, et c'est là que les reliques byzantines ont été amenées. D'ailleurs, c'est là qu'est conservé l'acte de Paul Ier, fils de Catherine II, selon lequel une femme ne peut pas diriger l'empire. Depuis, aucune femme n'est montée sur le trône en Russie.  

Place des Cathédrales, Kremlin

Le GOuM

Le GOuM, acronyme de Главный Универсальный Магазин (Glavny Ouniversalny Magazin, Magasin principal universel), est non seulement un centre commercial avec une multitude de produits de marques, allant des articles de luxe mondialement connus à ceux de designers russes contemporains, mais est également un monument architectural datant de 1893. La principale façade du GOuM donne sur la place Rouge, et a le même style que le Musée historique d'État, situé juste à côté. 

3, place Rouge

Cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux  

La plus célèbre cathédrale de Russie a été construite entre 1555 et 1561 sur ordre d'Ivan le Terrible, et est en fait un ensemble de neuf églises. L'idée était que cette cathédrale à plusieurs coupoles symboliserait le Royaume de Dieu (la « Jérusalem céleste ») ; c'est ainsi que, sous la forme de neuf églises au même endroit, les architectes ont représenté la « Terre promise ».

2, place Rouge 

Cathédrale du Christ-Sauveur

La cathédrale que nous pouvons admirer aujourd'hui est une parfaite copie de celle qui a été construite là en l'honneur de la victoire sur les Français lors de la guerre patriotique de 1812. La cathédrale originale n'a pas survécu aux bolchéviques, qui ont décidé, en 1931, de la dynamiter et de construire à sa place le palais des Soviets. Le plan a à moitié réussi : la cathédrale a été détruite, mais c’est finalement la plus grande piscine de l'URSS qui a pris sa place. À la fin du XXe siècle, l'histoire s'est à nouveau répétée, mais à l'envers : la piscine a été détruite, et la cathédrale construite à nouveau.

15, rue Volkhonka

>>> Dix magnifiques églises de Moscou et sa région pour trouver l'inspiration

Bâtiment de la compagnie d'assurance « Rossiya »

L'immeuble de la compagnie d'assurance, construit au début du XXe siècle, a rapidement attiré l'intelligentsia créative. À l'époque soviétique, il abritait diverses organisations littéraires, musicales et cinématographiques, ainsi que des ateliers artistiques. Ces derniers étaient l'un des centres de l'underground moscovite où créait, notamment, Ilia Kabakov, l'un des dessinateurs contemporains les plus appréciés.

6/1, boulevard Sretiénski

Maison Igoumnov

Après la Révolution de 1917, la maison de ces marchands de Iaroslavl a abrité beaucoup d'institutions différentes. Le marchand Igoumnov a lui-même transféré la propriété de la demeure aux autorités soviétiques. Elle est ensuite devenue l'Institut soviétique de transfusion sanguine, puis l'Institut du cerveau, et est maintenant la résidence de l'ambassadeur de France en Russie.

43, rue Bolchaïa Yakimanka

Domaine de Bykovo

Ce bâtiment est situé dans la région de Moscou et ressemble au château magique du logo de Disney. En fait, c'est une église orthodoxe située sur le domaine de Bykovo, qui a été au fil des époques la propriété de différentes familles proches de la cour impériale. Par exemple, l'un des propriétaires était Mikhaïl Izmaïlov, qui a participé au coup d'État à la suite duquel Catherine II est devenue impératrice.

Parc Vorontsovski, Bykovo, Oblast de Moscou

Complexe de la Fédération

Il s'agit du plus haut gratte-ciel du quartier d'affaires Moscow-City, et du deuxième plus haut d'Europe, le premier se trouvant désormais à Saint-Pétersbourg. Il mesure 374 mètres de haut et compte 96 étages. Sergueï Tchoban et Peter Schweger se sont occupés de ce projet architectural. Aujourd'hui, en plus de bureaux, on y trouve des restaurants, magasins, et appartements hauts de gamme.  

12, quai Presnenskaïa

>>> L’histoire extraordinaire (et parfois lugubre) des résidences d’ambassadeurs étrangers à Moscou

Palais de Tsaritsyno

Le magnifique palais sur la colline n'a commencé à être apprécié à sa juste valeur que récemment. Il était prévu qu'il devienne la résidence de Catherine II à Moscou, mais cela n'est jamais arrivé. Elle n'y a jamais vécu, et il a été laissé à l'abandon et dans un état terrible jusqu'à la fin du XXe siècle. Le palais a connu d'importantes restaurations dans les années 2000.

1, rue Dolskaïa

Théâtre Bolchoï

Le Bolchoï est l'un des théâtres d'opéra et de ballet les plus connus au monde. On le reconnaît instantanément grâce à sa colonnade majestueuse surmontée du quadrige d'Apollon. Cependant, le théâtre que nous pouvons admirer aujourd'hui est en fait le quatrième Bolchoï, qui a été érigé en 1835 : les trois premiers bâtiments ont brûlé.

1, place des Théâtres

Villa Arbat de Melnikov

Cette maison est un chef-d'œuvre du constructivisme soviétique des années 20, pensé comme une expérimentation architecturale. L'architecte Constantin Melnikov voulait remplir la ville de maisons cylindriques, car il considérait que ce type de constructions permettrait d'économiser de l'argent sur les matériaux. Cependant, ses contemporains n'ont que peu apprécié ce type d'architecture, et la villa Arbat demeure la seule de son genre.

10, allée Krivoarbatsky

Bâtiment principal de l'Université d'État de Moscou

En 1947, la ville de Moscou fêtait ses 800 ans d'existence, et le gouvernement a décidé d'ériger huit gratte-ciels pour l'occasion. Ils devaient incarner la puissance d'un grand pays, d'une grande ville et d'un grand peuple, et étaient inspirés des vertigineuses tours américaines. La huitième tour n'ayant jamais été construite, il n'en existe que sept. L'une des plus connues est celle du bâtiment de l'Université d'État de Moscou.

1, rue Leninskié gory

>>> Sept merveilles urbaines de Moscou idéales pour vos photos Instagram 

Tour Dominion

Ce centre d'affaires conçu par la célèbre architecte Zaha Hadid ressemble à une pile de livres ou à un gâteau dont les différentes couches se sépareraient. Les représentants de l'entreprise Zaha Hadid Architects parlaient de « l'idée de vol spatial » pour décrire le bâtiment. Ce projet s'est toutefois avéré plus modeste que les autres projets de Zaha Hadid à l'étranger : il a été légèrement adapté à la dure réalité russe.

Bâtiment 1, 5 rue Charikopodchipnikovskaïa

Campus de l'école de management Skolkovo

Situé à l'ouest de Moscou, ce bâtiment semble être un monument au suprématisme et aux travaux de l'artiste Malevitch. En fait, cette école de management a été construite en 2006 sur la base du projet de l'architecte britannique David Adjaye. Il a également conceptualisé le Musée national de l'histoire et de la culture afro-américaines à Washington et le Musée d'art contemporain de Denver.

100, rue Novaïa, Région de Moscou

Maison Pachkov

La légende raconte que l'architecte Vassili Bajenov avait été offensé par Catherine II lorsqu'elle avait refusé son projet de reconstruction du kremlin. Pour se venger, il aurait alors construit un bâtiment luxueux juste en face de ce dernier. Il n'y a cependant pas de véritable preuve de cela, ni du fait que la maison Pachkov soit une idée originale de Bajenov. Et ce n'est pas le seul secret de la maison : certains pensent que la bibliothèque perdue d'Ivan le Terrible, avec des livres anciens inestimables, pourrait être cachée sous la colline surplombée par la maison. 

Bâtiment 1, 3/5 rue Vozdvijenka

Palais Petrovski

Il a été construit en l'honneur de la victoire des Russes lors de la guerre russo-turque de 1768-1774 sur ordre de l'impératrice, et servait de résidence aux nobles en chemin entre Saint-Pétersbourg et Moscou. Napoléon et sa garde y ont séjourné en quittant Moscou, après avoir laissé la ville en proie aux flammes, en 1812. Maintenant, tout le monde peut y séjourner : il y a un hôtel-boutique dans le palais.

40, avenue Léningradski

>>> Quiz: quelle devrait être votre destination de voyage en Russie après la pandémie?

Musée d'art contemporain Garage

C'est un exemple exceptionnel de l'élégance du minimalisme de l'architecte néerlandais Rem Koolhaas. Le pavillon construit en 1968 dans le parc Gorki, réalisé dans un style moderniste soviétique tardif, et où s'est longtemps trouvé le restaurant Vremena Goda (Saisons), a servi de base à ce musée. Après sa fermeture, le bâtiment est resté abandonné pendant 20 ans, avant de reprendre vie il y en a seulement 10. À l'intérieur du musée, on trouve une mosaïque partiellement conservée de l'époque soviétique, ainsi que quelques éléments d'architecture.

Parc Gorki

En suivant ce lien, admirez les 20 plus somptueux édifices de Saint-Pétersbourg.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies