Attentes vs Réalité: à quoi ressemblent vraiment les lieux touristiques de Russie?

Legion media; Marina Lystseva/TASS
Découvrez à quoi ressemblent réellement les lieux préférés des touristes en Russie, au-delà des photographies idéales d’Instagram.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Place Rouge

Elle est probablement le lieu touristique le plus célèbre du pays, la carte de visite de Moscou et de toute la Russie. Les coupoles colorées de la cathédrale Saint-Basile sont très belles, n'est-ce pas ? Mais pour qu’elles rentrent toutes dans le cadre, mieux vaut s'asseoir ou même s'allonger sur le pavé. Or, des hordes de touristes tentent perpétuellement de se prendre en selfie de cette façon, faites donc attention à où vous marchez !

Parc Zariadié

Le pont « flottant » de ce nouveau parc situé près des remparts du Kremlin est l'endroit le plus populaire de Zariadié. Il est vrai qu’il offre un sublime panorama : un gratte-ciel stalinien, la cathédrale Saint-Basile, la rivière Moskova, le Kremlin, ... Un problème cependant, cette structure en forme de bouche est constamment prise d’assaut par la foule.

Kourgane Mamaïev

Ce mémorial, situé à Volgograd (l’ancienne Stalingrad), se trouve au sommet incontestable des monuments commémoratifs de la Seconde Guerre mondiale. En son centre, se dresse l’un des plus grands monuments de Russie, la statue L’appel de la Mère Patrie haute de 85 mètres et pesant 8 000 tonnes. Des milliers de personnes viennent à ses pieds chaque année.

>>> Sept merveilles de Russie que vous devez voir absolument

Rue Arbat

Autrefois, la vie était bouillonnante ici, de nombreux artistes y avaient leur appartement, et Tchekhov lui-même dînait dans les restaurants du coin. Cette rue ancienne, apparue il y a plus de 520 ans, abritait ainsi l’aristocratie et la bohème.

Dans l'histoire moderne, le Vieil Arbat est devenu la principale rue touristique de Moscou, ce qui l'a quelque peu transformé et a dissipé son esprit d’autrefois. Les boutiques de souvenirs, les cafés de mauvaise qualité, les magasins de bière et les artistes de rue en sont désormais les principales caractéristiques.

Nid d'hirondelle

Ce fabuleux château au bord d’une falaise de Crimée est l'un des endroits les plus romantiques de Russie. Au début du XXe siècle, il a été construit par le baron allemand von Steinhel, qui aimait lui aussi se reposer sur la péninsule.

Désert de Tchara

Ces dunes de Sibérie sont probablement l'un des déserts les plus étranges du monde. 50 kilomètres carrés de sable s'étendent en plein milieu des montagnes, des marécages, de la taïga et des rivières. Sur la photo, on peut encore créer l'illusion qu’il s’agit d’un véritable Sahara russe, mais la réalité, à notre avis, est encore plus séduisante.

Peterhof

Le « Versailles russe », situé à 40 km de Saint-Pétersbourg, est une ancienne résidence d'été des tsars, dotée de fontaines dorées, de jardins et de palais. Il est vrai qu'en été, elle n'est jamais déserte. Dans 99,9% des cas, un bain de foule vous y attendra, comme sur cette photographie.

>>> Attentes vs réalité: ce que vous réserve véritablement un séjour en Russie

Galerie Tretiakov

L'un des organisateurs des expositions les plus attendues de l'année, la galerie Tretiakov, devient parfois pendant des mois un lieu de pèlerinage pour les amateurs d'art. Il est alors nécessaire de faire la queue pendant des heures pour assister aux expositions. Telle était par exemple la file d'attente pour l'exposition d'Ivan Aïvazovski en 2016.

Moscow-City

Moscow-City est le quartier des affaires à Moscou et est dominé par de gigantesques et futuristes gratte-ciels. Il s’agit d’un territoire assez étroit, sur les berges de la Moskova, dont le caractère compact ressort encore plus lorsqu’on le met en perspective avec les quartiers environnants.

Lac Baskountchak

Ce lac salé du Sud de la Sibérie est la source de 80% du sel du pays. Aucun animal n’y vit et aucune plante n’y pousse ici, l’eau contenant 300 grammes de sel par litre d'eau. Par contre, ce lieu est fortement prisé des touristes qui, en plus du paysage inhabituel, sont attirés par l'argile locale possédant de nombreuses vertus curatives.

Lac Baïkal

Le Baïkal déçoit rarement. Cette « mer sacrée » est resplendissante en été, mais aussi en hiver en raison de sa glace pure et bleue. Il s’agit donc de l’un des rares cas où l'attente et la réalité coïncident à 100%.

Dans cet autre article, nous revenons sur les lieux moscovites décevant le plus les touristes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies