En images: sept gares historiques de Moscou

Stanislav Konstantinov
Des chefs-d'œuvre architecturaux attendent les amateurs de chemin de fer à la périphérie de Moscou et dans ses environs.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Gare de Podmoskovnaïa

Au début du XXe siècle, Moscou a décidé de construire un chemin de fer vers la ville lettone de Vindiava (aujourd'hui Ventspils), un port de la Baltique. La gare de Podmoskovnaïa, ouverte en 1901, est devenue la première gare sur cette ligne. L’ensemble comprenait un dépôt ferroviaire, un petit village pour les employés et le bâtiment de la gare lui-même, décoré de chambranles et de poutres en bois sculpté. En 1945, le trafic de passagers a été transféré sur le quai voisin de Krasny Baltiets et à Podmoskovnaïa, il y avait un centre téléphonique des chemins de fer. Au cours de son histoire séculaire, le bâtiment a survécu à plusieurs incendies, mais il n'a jamais été reconstruit et a miraculeusement conservé sa forme historique et les détails d'origine.

Depuis 2015, un musée des chemins de fer a ouvert ses portes dans la gare, accessible à tous du mercredi au dimanche. Vous pouvez l’atteindre depuis la plate-forme Krasny Baltiets ou de la station de métro Sokol.

Kountsevo I

Aujourd'hui, Kountsevo est un quartier dortoir de Moscou, et jusqu'en 1960, c'était une grande ville près de Moscou. La gare de Kountsevo est restée depuis lors. Ce bâtiment inhabituel, ressemblant plus à un château gothique qu'à une gare de banlieue, a été construit en 1900. L'architecte était Ivan Storoukov - l'auteur de la gare de Biélorussie et de la gare de Koubinka, conçues dans le même esprit. Initialement, le bâtiment était en brique rouge foncé, mais aujourd'hui il a été repeint en gris-vert. La gare est opérationnelle, est incluse dans les diamètres ferroviaires centraux de Moscou (en direction de la Biélorussie) et est située non loin de la station de métro Kountsevskaïa.

>>> Saint-Pétersbourg-Moscou: les premières gares construites par les tsars russes

Léninskaïa

C'est l'une des plus belles gares ferroviaires construites dans les années soviétiques. Une grande flèche ornée d'une énorme étoile, des colonnes majestueuses, des citations sur le communisme, des sapins autour... La gare est située à côté du domaine Gorki, où Vladimir Lénine a passé les dernières années de sa vie. Auparavant, il était appelé Guerassimovskaïa - du nom des anciens propriétaires du domaine, les marchands Guerassimov.

Après la mort de Lénine, elle a été presque immédiatement renommée Leninskaïa et, en 1952, au lieu de l’ancien bâtiment de la gare, un nouvel édifice a été construit en l’honneur du « chef du prolétariat mondial ». Le chantier s'est avéré monumental. Tous ceux qui se rendaient en excursion à Gorki se rendaient obligatoirement dans cette gare commémorative. Maintenant, le bâtiment est délabré et nécessite une restauration approfondie, mais dans l’ensemble, il a conservé son aspect historique. Vous pouvez vous y rendre de la gare Paveletski en train.

Tsaritsyno

L'ancien domaine de Tsaritsyno est très populaire auprès des touristes et des Moscovites. Mais peu de gens savent que ce qui se trouve à proximité n'est pas moins intéressant - la gare de Tsaritsyno, que Léon Tolstoï a décrite dans Anna Karénine (les volontaires étaient envoyés d'ici pour la guerre russo-turque). La gare a été construite en 1865, et le bâtiment proprement dit l’a été au début du XXe siècle. De dehors, il semble assez ordinaire, mais à l'intérieur – c’est un vrai conte de fées !

Un lustre doré, comme au théâtre du Bolchoï, des peintures murales colorées représentant des vues des quartiers de Moscou, et des moulures en stuc, comme dans les meilleures maisons de Paris : tout cela est au rendez-vous. Et ce n'est qu'une salle d'attente pour un banal train de banlieue. Toute cette beauté est incluse dans les diamètres centraux de Moscou et est située près du métro Tsaritsyno.

>>> Six gares moscovites mêlant à la fois art, architecture et histoire

Kalantchevskaïa

Où ailleurs, à Moscou, pourrez-vous voir les « pavillons impériaux », des gares destinées à la famille royale ? Il n'y en a que quelques-uns de préservés, et l'une de ces gares se trouve juste sur la plateforme ferroviaire Kalantchevskaïa, pratiquement au centre de Moscou.

Cette gare a été construite à la fin du XIXe siècle pour Nicolas II et ses fonctionnaires ; à l’époque soviétique, des guichets de banlieue ordinaires ont été installés ici. Vous pouvez vous y rendre depuis le métro Komsomolskaïa.

Belokamennaïa

Cette gare historique du début du XXe siècle est située dans le parc national de Lossiny Ostrov. La gare elle-même et quelques bâtiments résidentiels de cette époque ont été préservés ici. Aujourd'hui, le bâtiment est reconnu comme un site du patrimoine culturel, mais continue d'être utilisé pour entreposer des wagons. Près de Belokamennaïa se trouve la plate-forme du même nom de l'Anneau central de Moscou.

>>> En images: сomment le métro de Moscou a changé au fil du temps

Kanatchikovo

Construite en 1908, c’est l'une des gares de l’Anneau ferroviaire de Moscou (un itinéraire de fret entourant de la ville). Aujourd'hui, le bâtiment de la gare à deux étages et la maison du chef de gare ont été préservées - presque dans leur forme originale, avec des têtes de lion et des moulures en stuc. Sur le quai, il y avait même des bancs et des lanternes en fonte, stylisés à la façon du début du XXe siècle. Vous pouvez rejoindre la station à pied depuis la station de métro Leninski Prospekt. 

Si vous n’avez jamais voyagé à bord d’un train en Russie et souhaitez sauter le pas, nous vous expliquons dans cet autre article ce à quoi il faut vous attendre !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies