Ces choses sur la Russie auxquelles les étrangers ne croient pas avant d’y venir

Andreï Nikeritchev, Aleksandr Avilov/Agence Moskva; Viktor Lissitsyne/Global Look Press
Vous pouvez soupçonner que des ours errent dans les rues de Russie, mais vous ne le croirez jamais, tant que vous ne l'aurez pas vu de vos propres yeux.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

La Russie est un pays sûr

C'est une déclaration rassurante commune que chaque touriste se rendant en Russie entend de la part des agences de voyage et des sources en ligne. La plupart des voyageurs étrangers ont pour destination Moscou et Saint-Pétersbourg, leurs inquiétudes sont donc particulièrement vives quant à ces deux villes, car il est difficile de croire que des cités comptant plusieurs millions d'habitants puissent être sûres.

C'est pourquoi vous ne le croirez jamais tant que vous ne l'aurez pas vu par vous-même. À Moscou et à Saint-Pétersbourg, les habitants comme les touristes sont à l'aise pour utiliser leurs téléphones, ordinateurs portables et appareils photo en public. Ce qui peut surprendre les visiteurs étrangers, c'est que cela vaut aussi plus ou moins pour la province.

Comme dans tout autre pays, il existe toutefois certains endroits qu’il est préférable d’éviter, mais dans l'ensemble, le manque de sécurité est l'une des fausses idées les plus trompeuses au sujet de la Russie.

Les chaînes de restauration rapide sont meilleures ici

Beaucoup d'étrangers – et même de Russes – sont surpris de découvrir que les fast-foods internationaux sont ici généralement plus propres et plus soignés que ces mêmes franchises dans d'autres pays.

C'est ainsi qu'un internaute, Max Yankov, décrit la situation :

« Bizarrement, les chaînes internationales de restauration rapide à Moscou sont bien meilleures que partout ailleurs. Je ne supporte pas McDonald's ou Burger King à l'étranger, mais ici, ils sont tout à fait corrects ».

Une explication possible est qu'en Russie, le personnel de sécurité est abondant dans les lieux publics, y compris dans les fast-foods. Si un restaurant McDonald's à l'étranger peut être un port d’attache pour les sans-abri, il n'est ici pas rare de voir des vigiles les chasser.

Lire aussi : Dix plats de fast-foods russes qui vous feront oublier McDonald's

Il existe des plats de fast-food à base de caviar

Cependant, ce qui est encore plus difficile à comprendre pour les étrangers, c'est qu'il existe une façon particulièrement russe de concevoir la restauration rapide.

Oui, il existe des fast-foods qui proposent des crêpes au caviar noir ou au foie gras pour 27,50 euros pièce et il y a de nombreux petits cafés où les clients peuvent goûter des délices locaux (ou pas si locaux, compte tenu des distances) livrés depuis toute la Russie.

Les Russes n’aiment pas les conversations futiles

Tout le monde semble le savoir et, pourtant, de nombreux visiteurs étrangers sont surpris lorsqu'ils essaient enfin d'entamer une discussion avec un Russe.

Pour dire les choses simplement, les petites conversations futiles ne font pas partie de la culture russe, alors la prochaine fois que vous serez dans la Mère Patrie, laissez la météo de côté et passez directement au sujet principal.

Les femmes russes sont véritablement belles

Il s'agit sans doute de l’idée reçue la plus répandue sur la Russie, connue aux quatre coins du monde, et pourtant elle est encore considérée comme un simple stéréotype, non représentatif de la réalité.

Néanmoins, dans les faits, c’est loin d’être un cliché sans fondement, c'est au contraire un fait établi. La beauté des femmes russes est le résultat d'un travail acharné de leur part et d'autres facteurs sur lesquels elles n'ont pas beaucoup de contrôle. Mis ensemble, ce mélange donne une beauté sans précédent appréciée à l'intérieur comme à l'extérieur du pays. Mais, encore une fois, vous ne le croirez pas tant que vous ne l'aurez pas constaté par vous-même.

Lire aussi : Quels sont les secrets des femmes russes pour entretenir leur beauté?

Il y a de la vie au-delà de Moscou et de Saint-Pétersbourg

Île d'Olkhon, sur le Baïkal

Il vous est peut-être venu à l'esprit que quelqu'un devait bien vivre dans ce « terrain vague appelé Russie », en dehors de ses deux capitales. Pourtant, comment quelqu'un venant d'un autre pays pourrait-il en être sûr ?

Il n'y a qu'une seule façon de le savoir : le voir de ses propres yeux. Ceux qui s'y essayent n'oublient jamais cette expérience.

Les régions russes offrent autant de joie aux visiteurs que les capitales. Sotchi, ville ensoleillée de la mer Noire, la péninsule de Crimée, la Sibérie méconnue, le lac Baïkal unique, l'Arctique et le stupéfiant Extrême-Orient russe, pour ne citer que quelques exemples, offriront des expériences radicalement différentes mais tout aussi mémorables à ceux qui y voyageront.

Les hivers sont plus froids que vous ne le pensez

Iakoutsk, capitale de la République de Sakha (Iakoutie)

Attention ! Se rendre dans certains des endroits mentionnés ci-dessus en hiver peut être une entreprise risquée si vous n'êtes pas habitué aux conditions glaciales et extrêmes. La plupart des gens ont entendu dire que les hivers sont rudes à Moscou et à Saint-Pétersbourg, mais en réalité, ils n'en ont aucune idée !

Imaginez par exemple que vous êtes dehors par une température de -50°C. C'est en fait une norme pour la Iakoutie, la plus grande région de Sibérie (et de Russie) et aussi la plus froide. Deux localités y étant situées, Oïmiakon (500 habitants) et la ville de Verkhoïansk, se disputent le titre du lieu de peuplement le plus froid de la planète, avec des records à moins de -67° !

Même si les touristes ont une vague idée du froid qui règne en Russie, voir comment certains Russes s'habillent dans de telles conditions choquera tout le monde.

Lire aussi : Pourquoi la Russie est-elle si froide?

Les ours errent dans les rues... mais seulement dans les petites villes et les villages

Un ours sur la route Saint-Pétersbourg-Mourmansk, près de Belomorsk, en Carélie

« J'espère que nous ne verrons pas d'ours dehors », glousse un touriste typique qui s'enregistre dans l’un des hôtels haut de gamme près de la Place Rouge à Moscou. Malgré la diffusion de ce stéréotype parmi les étrangers, la plupart des Russes n'ont jamais vu de tels quadrupèdes dans les rues de leur ville.

La plupart des Russes certes, mais pas tous... Ceux qui résident dans les petites villes ou villages du Nord du pays voient de temps en temps des ours et autres animaux sauvages gambader entre les habitations. Les rencontres avec ces animaux en pleine nature ne sont par contre pas rares, prenez donc garde en cas d’expéditions forestières et champêtres !

Il est dangereux de conduire en Russie

Les conducteurs russes sont connus pour leur style effréné et leur mépris général du code de la route. Tout le monde le sait, mais peu nombreux sont les étrangers qui en ont réellement fait l’expérience.

La limitation de vitesse n'est pas ce qu'elle paraît, le feu orange est tout aussi inexistant et les clignotants sont des spécimens rares, non seulement à Moscou, mais aussi dans d'autres régions. Sur une note plus positive, sachez que si vous parvenez à rester sain d'esprit après avoir conduit en Russie, prendre le volant de retour dans votre pays sera un jeu d'enfant.

Les Russes ne parlent pas anglais

La plupart des visiteurs pensent que ce serait une bonne idée d'apprendre quelques mots en plus de « da » et « niet » avant de venir en Russie. La plupart d'entre eux ne le font toutefois pas, jugeant que l'anglais fera l'affaire.

Vous avez dû entendre cela des millions de fois déjà, mais écoutez encore : peu de Russes parlent anglais, encore moins couramment. Bien que vous puissiez avoir de la chance à Moscou et à Saint-Pétersbourg, n'espérez pas bavarder en anglais avec les habitants des régions russes, où encore moins de résidents connaissent la langue de Shakespeare. De nombreux Russes ne ressentent tout simplement pas le besoin d'apprendre cet idiome difficile et terrifiant, car ils ne voyagent pas beaucoup à l'étranger.

En suivant ce lien, participez à notre quiz afin de déterminer si vous êtes réellement prêt pour visiter la Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies