Huit lieux incontournables à voir à tout prix en Russie

Legion Media
Vous êtes en proie à l’indécision face à l’immensité du territoire russe et ne pouvez déterminer votre prochaine destination? Voici huit endroits qui devraient figurer en haut de votre liste des choses à voir dans le pays.

La Russie est vaste et il est évidemment impossible de la voir en entier en un seul voyage (à moins que vous n’ayez prévu de faire durer celui-ci plusieurs années). Qu’il s’agisse de votre premier séjour dans cette contrée ou que vous soyez un baroudeur expérimenté, les destinations présentées ci-dessous ont jusqu’ici fait l’unanimité des touristes et devrait donc vous séduire à votre tour !

1. Peterhof, Saint-Pétersbourg

La Russie dispose de son propre Versailles : le palais de Peterhof, qui était officiellement la résidence d’été des tsars. En réalité, Peterhof est régulièrement comparé à Versailles, mais beaucoup disent qu’il est de loin supérieur à son cousin français. À seulement une heure de route de Saint-Pétersbourg, ce domaine impérial vous transportera dans un pays de conte de fées grâce à ses extravagantes fontaines, ses vertes allées, ses sculptures dorées de lions, de dragons ou de héros grecs. Le palais et ses jardins sont, aux côtés de la ville de Saint-Pétersbourg, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Lire aussi : Attentes vs réalité: ce que vous réserve véritablement un séjour en Russie

Le journaliste américain John Varoli recommande également de visiter le palais d’Hiver (aujourd’hui partie du musée de l’Ermitage), ainsi que la forteresse Pierre-et-Paul, à Saint-Pétersbourg. Si vous souhaitez vous immerger dans l’esprit de la Russie impériale, prenez également le temps de vous rendre à Tsarskoïé Selo, elle aussi résidence impériale d’été (la ville a depuis été rebaptisée Pouchkine). C’est un endroit idéal pour une balade d’une journée.

2. Kaliningrad

Ce lieu unique et inhabituel vous plongera directement dans l’Europe d’autrefois. Kaliningrad apparait en effet telle une machine à remonter le temps : son centre-ville a conservé son authentique style prussien, tandis que l’autre moitié de la ville est un exemple typique d’urbanisation soviétique.

Helmar Wolf, un retraité allemand, a visité la Russie à plus de 30 reprises, et il conseille tout particulièrement cette ville au bord de la mer Baltique, non seulement pour son histoire, mais également pour sa tradition de l’ambre, ses musées, ses mines. De plus, la beauté naturelle des environs y est stupéfiante et ses plages inoubliables.

Lire aussi : Kaliningrad: entre la maison d’Emmanuel Kant, l’ambre et la mer Baltique

3. La cathédrale de Saint-Basile-le-Bienheureux, Moscou

Une légende raconte que lorsqu’Ivan le Terrible a vu la cathédrale achevée, il a été si submergé par sa beauté qu’il a ordonné à ses gardes de crever les yeux des architectes et bâtisseurs afin que ceux-ci ne puissent plus jamais reproduire quelque chose d’aussi sublime. Cette célèbre cathédrale orthodoxe médiévale, certainement le plus emblématique élément architectural de Russie, se dresse majestueusement sur la place Rouge. Il est donc fort probable que vous ne puissiez passer à côté lors d’un séjour en Russie. Vous serez alors béat devant son allure inégalable et son élégance.

4. Kiji, République de Carélie

Cette île située sur le lac Onega, le second plus grand d’Europe derrière son voisin Ladoga, abrite le plus précieux musée d’architecture en bois du pays. Du haut de ses 37 mètres, l’église de la Transfiguration s’impose comme l’un des plus hauts édifices en bois au monde. Et le plus surprenant est qu’elle a été réalisée sans le moindre clou ! L’ensemble architectural du pogost (enclos paroissial) de Kiji est lui aussi inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

5. Kazan, République du Tatarstan

Le rédacteur britannique Thomas Hodson affirme que Kazan est l’une des cités les plus fascinantes de Russie. Accordez-vous une promenade à travers le centre et vous comprendrez immédiatement pourquoi Kazan est la capitale de la République musulmane du Tatarstan. La perle de son kremlin, l’un des plus anciens du pays, la mosquée Kul-Sharif, est d’ailleurs l’une des plus imposantes d’Europe ! En outre, la tour Suyumbike, équivalent local de la tour de Pise, se dresse à quelques pas de là.

Lire aussi : Dix choses à faire absolument lors d’un séjour à Kazan

La ville peut également se targuer d’offrir de nombreuses découvertes culinaires : l’etchpotchmak, le tchak-tchak, le baoursak ou encore le bokkan, tant de spécialités qui n’attendent que vos papilles !

6. L’Anneau d’Or

Ce fameux itinéraire touristique inclut une dizaine de villes et bien d’autres petites cités où l’héritage de la Russie médiévale a survécu jusqu’à nos jours. Toutes ces localités se trouvant près de Moscou, il est aisé d’effectuer vers chacune d’entre elles des sorties d’une journée ou deux depuis la capitale. Mais il y a ici tellement à voir que vous pourriez tout aussi bien y passer l’entièreté d vos vacances !

Les voyageurs étrangers notent d’ailleurs que les lieux les plus intéressants sont Vladimir, Souzdal, Iaroslavl et Pereslavl-Zalesski. « Souzdal est de loin ma ville préférée, notamment car j’y suis allé en février, le lendemain d’une tempête de neige ayant recouvert la ville. Ça ressemblait à un pays de conte de fées hivernal en raison de l’unique, exceptionnelle et inoubliable architecture médiévale russe. Je n’ai jamais vu quelque chose d’aussi beau de toute ma vie », raconte John Varoli.

Lire aussi : Six magnifiques raisons de parcourir l’Anneau d’or de Russie

Astuce : Si vous prenez un bateau le long de la Volga, il vous est également donné de visiter Plios, l’un des villages les plus pittoresques du pays, la noble Toutaïev, ou encore la petite mais adorable ville de Mychkine.

7. Mamaïev Kourgan, Volgograd

La Russie chérit la mémoire et le sacrifice de ceux ayant péri durant la Seconde Guerre mondiale pour la victoire. La ville de Volgograd, qui n’est en réalité nulle autre que la tristement célèbre Stalingrad, a été le théâtre de la plus sanguinaire des batailles de l’histoire, où près d’un million et demi de personnes ont perdu la vie. En juillet 1942 en effet, l’Armée rouge est finalement parvenue à y stopper l’avancée des troupes nazies.

Pour rejoindre l’immense statue de L’Appel de la Mère-Patrie (l’une des plus hautes au monde), il vous faudra gravir quelque 200 marches, qui symbolisent les 200 jours qu’a duré la bataille de Stalingrad.

8. Les îles Solovki, région d’Arkhangelsk

Pour vous rendre en ce lieu reculé, vous attendent 24 heures en train ainsi que deux autres en bateau. Cela en vaut cependant largement la chandelle. Ce lieu empli de sérénité a cependant une histoire des plus troublées : il a autrefois fait office de camp du Goulag dans un climat des plus rudes.

Cet archipel sur la mer Blanche abrite le monastère Solovetski, datant du XVe siècle, qui a accueilli des prisonniers politiques dans les années 1920-1930. De nos jours, l’aura de ce lieu n’est bien heureusement plus aussi lugubre. Il est possible de visiter le complexe religieux, d’y louer une bicyclette ou de vous promener dans les alentours afin de profiter des exquises joies de la nature.

Dans cet autre article, nous vous présentons différents lieux de Russie qui mériteraient eux aussi de figurer au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies