Peterhof: que voir sur la route du «Versailles russe»?

Vadim Razoumov
Pierre le Grand voulait que son Peterhof éclipse Versailles et que la route y menant fasse de l’ombre à celle reliant Paris à la plus célèbre résidence du roi de France. A-t-il réussi?

La route de Peterhof est un projet peu habituel pour son époque. Ses fondements ont été jetés en 1710 sur ordre de Pierre le Grand qui voulait non seulement relier la nouvelle capitale aux résidences, mais rendre cette route particulièrement somptueuse.

Avec les terrains longeant la route, il récompensait des nobles, et ce, pour qu’il s’y construisent des domaines pittoresques. Si au début cela a été plutôt perçu comme une redevance, les esprits ont vite évolué et les demeures longeant la route de Peterhof sont devenues un symbole de prestige.

Palais Constantin

Le village de Strelna était le premier point sur la route. Ici, en 1720, a été fondé l’un des premiers édifices longeant la voie. Le palais devait initialement appartenir à Pierre lui-même, mais après son décès, la construction a été suspendue et n’a été menée à bien que vers les années 1750. En 1797, l’empereur Paul Ier a offert ce domaine à son fils, Constantin.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, ce palais a été pratiquement démoli, il n’en restait que la charpente en pierre. Il a néanmoins été entièrement reconstruit vers 1950.

Aujourd’hui, ce bâtiment appartient à la Direction des affaires du président et accueille des congrès et des réceptions solennelles.

>>> Les 100 plus beaux lieux de Russie en images

Parc Orlovski

Strelna abrite en outre les dites écuries d’Orlov. S’il s’agit aujourd’hui d’un domaine abandonné, il a jadis appartenu à la famille du célèbre comte Orlov.

Imaginé par Piotr Sadovnikov, le complexe du palais et du parc a été créé entre 1833 et 1839 dans un style néogothique.

Palais Lvov

Ce palais est un autre édifice néogothique de Strelna. Cette construction asymétrique a été bâtie en 1838-1839 et son premier propriétaire a été le général Pavel Alexandrov. Les lieux portent toutefois le nom de son deuxième propriétaire, le prince Alexandre Lvov, connu comme un enthousiaste ayant aménagé sur son domaine une caserne de pompiers.

Entièrement rénové en 2010, le bâtiment accueille aujourd’hui l’administration de Strelna.

Datcha Mikhaïlovski

Cet ensemble architectural a été érigé en 1850-60 pour Mikhaïl Romanov, fils de l’empereur Nicolas Ier, et nommé en son honneur. Réalisé dans un style éclectique, il arbore certains éléments précurseurs du style Art nouveau.

 Après la Révolution d’Octobre, ses intérieurs ont accueilli une école, une usine avicole et une colonie de vacances. Sérieusement endommagé pendant les années de la Seconde Guerre mondiale, le domaine n’a toujours pas été reconstruit.

Znamenka

Il est ici question de l’un des premiers domaines apparus le long de la route de Peterhof. Les principaux travaux de construction ont été menés dès les années 1760, sous les comtes Razoumovski. Au XIXe siècle, l’empereur Nicolas Ier a racheté ce domaine pour l’offrir à sa femme.

>>> Quinze grandioses places de Russie qu’il vous faut à tout prix fouler

Les façades et les intérieurs réalisés dans le style baroque russe ont également été endommagés pendant les années de la Seconde Guerre mondiale – Znamenka accueillait en effet un état-major d’occupants nazis. Le bâtiment principal  a été reconstruit pendant les années 1970, mais le reste des édifices a toujours besoin d’être rénové.

Alexandria

C’est Alexandre Menchikov, homme politique et ami de Pierre le Grand, qui a été le premier à recevoir ce lopin de terre, mais il a quitté ce monde avant que la construction ne soit achevée.

C’est encore Nicolas Ier qui offrira plus tard cette résidence à son épouse Alexandra Feodorovna et c’est en l’honneur de celle-ci que le domaine recevra son nom, Alexandria. La construction du palais gothique a été achevée en 1829.

Peterhof

C’est le joyau des banlieues de Saint-Pétersbourg : fondé en 1710 en tant que résidence de la famille impériale, Peterhof a été bâti en deux siècles. C’est le classicisme et le baroque qui prédominent dans son style architectural.

Dans cet autre article, nous vous présentons les quinze plus somptueux palais des Romanov.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies