Dix expériences à ne surtout pas rater dans l'Oural

Getty Images
Des montagnes pittoresques, des civilisations perdues, et l’une des sept merveilles de Russie vous attendent à la frontière entre l'Europe et l'Asie. Pour ne rien gâcher, la nourriture y est également délicieuse…

La Russie est-elle européenne ou asiatique ? À quel endroit l'hiver resserrera-t-il toujours son emprise ? Qui (ou qu’est-ce qui) a construit la « Cité du Diable » ? Visitez l'Oural pour trouver les réponses à toutes ces questions !

1. Trouvez le «Nombril du monde»

Le « kilomètre zéro » peut être trouvé dans presque n'importe quelle ville. Mais ici, dans la petite ville commerçante de Koungour (à 80 km de la ville de Perm), se trouve un monument au « nombril du monde ». Il est situé sur la rive de la rivière Silva, au carrefour de sept sentiers, et est entouré d'une ceinture avec les noms des autres villes. Vous pouvez vous asseoir sur le nombril et tendre vos jambes vers la ville que vous souhaiteriez visiter - et attendre que l'univers réalise votre vœu ! En fait, en hiver, les noms des villes sont généralement recouverts de neige et il vous faudra peut-être d’abord donner un coup de balai...

Lire aussi : Terre de merveilles et de réalisations sans fin: pourquoi la Russie est-elle si impressionnante?

2. Gelez-vous les pieds dans «l’hiver sans fin»

La grotte de glace de Koungour est probablement l'une des destinations les plus populaires de l'Oural et la plus ancienne attraction souterraine de Russie. Elle est connue depuis le XVIIIe siècle et attire les touristes avec ses vastes formations de glace et ses lacs gelés qui ne fondent pas même en été. Regardez ces photos !

3. Découvrez Paris et Berlin

Trouvez 30 autres villages « européens » dans la région de Tcheliabinsk où vivaient des cosaques russes au milieu du XIXe siècle. Avez-vous entendu parler d'eux ? Si ce n’est pas le cas, lisez cette histoire qui regorge d’inspiration.

4. Croyez (ou non) aux ovnis

La zone anormale la plus connue est située dans le territoire de Perm (environ 160 km de Perm). Le village de Moliobka attire les ufologues et les touristes depuis les années 1980. Et des choses étranges se produisent encore ici. Comment pourriez-vous expliquer les cercles dans l'herbe de la Clairière des horreurs ou les mystérieuses Petites pyramides ? Certains habitants croient qu'il y a même un cosmodrome destiné aux ovnis. Un secteur est appelé la Cabine téléphonique : c'est le seul endroit (quatre mètres carré) où votre téléphone portable captera un signal. Bizarre ! 

Lire aussi : Petit guide urbain: tirer le meilleur de votre voyage en Russie pour la Coupe du Monde

5. Essayez les raviolis de l'Oural

Beaucoup, beaucoup de nourriture super savoureuse - c'est ce qui attend les voyageurs dans l'Oural. Peu importe dans quelle ville vous séjournerez, vous n'aurez pas faim. Les plats principaux de la région sont les pelmenis (raviolis russes), les possikountchinkis (de petites pâtisseries frites avec de la viande), et le changui (gâteaux ouverts farcis aux pommes de terre). Ici vous pouvez essayer des pelmenis avec des garnitures diverses : par exemple, à Perm, on mélange la viande et le chou, à Ekaterinbourg, on prépare les pelmenis de brochet. Les pelmenis traditionnels de l'Oural sont habituellement farcis avec trois sortes de viande : bœuf (45 pour cent), agneau (35 pour cent) et porc (20 pour cent). La crème épaisse est fortement recommandée ! Et rappelez-vous : les desserts de l'Oural sont également délicieux…

6. Escaladez les montagnes de l'Oural

Lire aussi : Dix plats à goûter absolument en Russie

La « ceinture de pierre de la Russie » - c'est ainsi que l'Oural était appelé dans les temps anciens - s'étend sur 3 200 km. Les montagnes de l'Oural séparent les parties européenne et asiatique de la Russie. L'une des plus anciennes montagnes du monde est également située ici. La Montagne Karandach a 4,2 milliards d’années, alors que la Terre en compte 4,6 milliards. Les montagnes de l'Oural sont également remplies de ressources naturelles : cuivre, malachite, béryl, pyrite, améthyste, topaze - et vous pouvez trouver des souvenirs fabriqués à partir des gemmes de l'Oural partout. Il y a beaucoup d’itinéraires de randonnée que vous pouvez suivre, mais il est préférable d'explorer la montagne avec un guide local, juste pour ne courir aucun risque en termes de sécurité.

7. Trouvez des civilisations perdues

De nombreux objets et structures qui appartenaient jadis à des civilisations disparues sont régulièrement trouvés ici. Récemment, dans la région de Sverdlovsk, 350 dolmens et mégalithes ont été déterrés. Dans le territoire de Perm voisin, il y a une zone de pierres géantes appelée la « Cité du Diable ». Et ça ressemble à une vraie ville !  Certains scientifiques disent que cet endroit était l'estuaire d’une rivière il y a des millions d'années.

Lire aussi : Six façons originales de vous distraire dans toute petite ville de la province russe

Mais le plus célèbre complexe mégalithique de l'Oural est la forteresse d’Arkaïm, qui est souvent comparée à Stonehenge en Angleterre. 

8. Admirez l'une des sept merveilles de la Russie

Cet endroit a beaucoup de noms - il est très peu probable que vous soyez en mesure de prononcer le plus commun correctement à la première tentative. Le plateau du Manpoupounior peut être traduit comme la « petite montagne des idoles ». Six formations rocheuses de 30 à 42 mètres de haut se tiennent en formant une rangée, tandis que la septième est isolée. Selon la légende, ces sept roches étaient des géants qui voulaient conquérir les habitants, mais ont été transformés en pierres par un chaman. En fait, ces formations ont été créées lorsque les montagnes se sont érodées.

Lire aussi : Dix plats à goûter absolument en Russie

Le chemin du Manpoupounior est très long : il est situé sur la réserve naturelle de Petchoro-Ilyinsky. Le moyen le plus simple de s’y rendre est de faire une excursion d’une journée en hélicoptère depuis Perm. La marche dure deux semaines ! En 2008, Manpoupounior a été répertorié comme l'une des sept merveilles de la Russie.

9. Allez au théâtre

Le ballet classique et l'opéra sont populaires dans l'Oural. Le remarquable chef d'orchestre Teodor Currentzis a pris ses quartiers dans le Théâtre d'opéra et de ballet de Perm et réalise d'excellentes productions. Ekaterinbourg est devenu un aimant pour les amateurs de ballet après que Viatcheslav Samodourov est devenu le directeur artistique de la compagnie. Il a apporté dans la région son expérience en tant qu'ancien danseur principal au Ballet national hollandais et au Royal Ballet britannique.

Lire aussi : Adieu, matriochka! Dix cadeaux Made in Russia de nouvelle génération

10. Prenez votre meilleure photo

L'Oural est une Mecque pour les amoureux de nature, les voyageurs, et ceux qui cherchent des vues imprenables. Imaginez simplement les montagnes abritées par une couverture verte de forêt de taïga et un horizon sans fin. Êtes-vous prêt pour l’aventure ?

Si vous n'allez pas à la Coupe du monde 2018 FIFA™ et espérez plus que tout éviter les hordes de supporters bruyants, voici des endroits pour le tourisme actif ou relax quand le temps devient plus chaud.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies