11 photos à couper le souffle de l'endroit où l'hiver ne se termine jamais

Besoin de vous détendre? Le «Royaume du gel éternel» dans l'Oural est un lieu où naissent des formations de glace, même en été…

1. D'énormes stalactites accrochées au-dessus de votre tête, des blocs glaciaires éternels sous vos pieds et des lacs souterrains sans fond : les trésors glacials de l'Oural se trouvent dans la grotte de glace de Koungour. Après avoir émergé d'un tunnel de 40 mètres, vous êtes frappé de vous retrouver dans un royaume de pergélisol possédant une glace séculaire. Certaines formations ont 300 ans.

2. Situé dans le territoire de Perm, à 75 km de la ville de Perm, c'est le plus vieux souterrain destiné au tourisme de Russie. Il est connu depuis 1703, lorsque la ville de Koungour a été visitée par l'historien et cartographe sibérien Semen Remezov dans le cadre d'une expédition de cartographie. Les habitants lui racontèrent des contes légendaires sur la façon dont Yermak, conquérant de la Sibérie, hivernait dans les couloirs de la grotte de glace.

3. Ce fait a été incroyablement important pour Remezov, parce qu'il tentait de mettre un point final à l’épopée de l'exploration sibérienne. Il a trouvé une chronique avec des dessins et a réalisé la première carte de la grotte au moyen de dizaines de croix orthodoxes. Selon lui, les habitants appelaient la grotte « le monde du créateur » et illuminaient l'obscurité avec des symboles orthodoxes, des croix et des icônes. Aujourd'hui, la seule croix restante dans la grotte est une reconstitution historique exacte d'un exemplaire trouvé sur la carte de Remezov.

4. La grotte s'étend profondément à l’intérieur de la montagne. Le système labyrinthique des tunnels mesure 5 km de long, mais seulement 1,5 km est ouvert aux touristes. Jusqu’à aujourd'hui, 48 grottes ont été découvertes.

5. Quand vous êtes à l'intérieur, vous pouvez sentir la gamme des températures extrêmes quoi y règne. En hiver, il y fait habituellement moins 15 degrés Celsius, et en été environ moins 2-3 degrés Celsius. Mais au centre de la grotte, il fait toujours plus 5 degrés Celsius environ. Le secret est que la caverne est très longue et vaste, et l'air froid se déplaçant vers le bas dans les profondeurs est réchauffé.

6. Les géants de glace commencent à croître en hiver quand la grotte accumule le gel. Lorsque l'air chaud circule des profondeurs à la surface et que des gouttelettes d'humidité touchent les parois en pierre refroidies, les cristaux de glace commencent à croître. La période de production de glace se termine à la fin du printemps. Ce sont les plus beaux cristaux de la nouvelle saison.

7. La glace qui « pousse » constamment transforme l’apparence de la caverne. Par exemple, il y a 70 ans, certaines salles ont rétréci en raison de la glace, et les gens ont dû creuser des niches profondes et des marches directement à même la glace. Parfois, les gens se glissent même dans une autre grotte pour voir une autre cascade de glace pittoresque.

8. Les formations de glace qui poussent depuis le haut sont appelées stalactites, et les colonnes de glace sont appelées stalagmites. C'est ce qu'on appelle la glace « saisonnière ». Ils continuent de grandir jusqu'à l'été. Et en été, des « couvertures » de glace poussent ici, aussi connues sous le nom de lacs gelés.

9. Maintenant, la grotte est équipée de panneaux et de lumières, mais méfiez-vous de la « ruse » la grotte. Le souterrain est séduisant et dépaysant, et les visiteurs perdus pourraient passer des heures à attendre d'être sauvés, pendant que leurs réserves diminuent. Il n’est donc pas surprenant qu'il y a un siècle, les visiteurs recevaient 100 grammes de vodka après une visite de 5 heures dans la grotte.

10. La grotte est devenue populaire auprès des touristes, principalement grâce à son premier guide touristique local, Alexandre Khlebnikov, qui l'a loué en 1914 et organisait des excursions souterraines pour les clients de Koungour. Tout autour de la grotte, vous verrez de la suie. Ce sont des traces de visites passées : torches, lumières, lampes à kérosène. À l'époque, les touristes devaient entrer dans la grotte à travers la seule et unique porte et ramper sur une centaine de mètres. Ils ne pouvaient se tenir droit que dans la grotte proprement dite. L’itinéraire les conduisait à un grand lac souterrain, où les habitants nagent de nos jours habituellement pour la fête de l'Épiphanie.

11. Dans le centre de la grotte, Khlebnikov demandait aux visiteurs de se tenir en demi-cercle alors qu'il montait sur un monticule de pierre antique. Il ordonnait à tout le monde d'éteindre leurs torches, et tous étaient alors immergés pendant quelques longues secondes dans le monde de l'obscurité absolue. Puis il apparaissait d'en haut avec une torche brûlante, éclairant la grotte avec une flamme rouge vif. Les guides touristiques répètent encore cette performance pour les hôtes de la caverne, leur donnant une chance de voir l'hiver éternel de leurs propres yeux.

Dangereuse également pour les hommes, elle est même interdite aux touristes. Russiа Beyond vous présente ici divers moyens de vous rendre dans la Vallée de la Mort russe dans la péninsule du Kamtchatka.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies