WowCube, cette console de jeu portable en forme de Rubik's Cube originaire de Russie

Cubios Inc.
Ilia Ossipov, un entrepreneur en informatique de Nijni Novgorod, a déjà recueilli 4,5 millions de dollars d'investissements et 39 autres grâce aux précommandes réalisées par des distributeurs mondiaux. Nous avons testé son invention et déterminé les raisons de sa popularité.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Entre mes mains, un petit cube, ne pesant pas plus de 400 grammes et dont chaque face comprend quatre écrans vidéo miniatures. Chacun d'entre eux représente un aliment différent, et sur l'un des côtés se trouve le célèbre personnage Om Nom du jeu vidéo mobile Cut The Rope. Chaque rotation du cube fait descendre la nourriture. Ma tâche consiste à régaler Om Nom à l’aide de ces friandises, sans lesquelles il mourra, tandis que le but final est de préparer une pizza à partir des ingrédients et de la donner également au petit monstre vert.

Vous pouvez rester longtemps scotché à ce jeu : la combinaison des mouvements du cube avec la mécanique de jeu vidéo offre une toute nouvelle expérience. Ilia Ossipov, homme d'affaires en informatique originaire de Nijni Novgorod, a commencé à développer ce système de jeu, baptisé WowCube, en 2016.

Dès 1999, Ilia a lancé le portail urbain NN.ru avec son camarade de classe Mikhaïl Iossilevitch. Il l'a vendu à Hearst Shkulev Media en 2013 pour 2,8 millions de dollars et a déménagé aux États-Unis. Depuis lors, il a réussi à lancer la plateforme éducative i2i Study proposant du matériel éducatif destiné aux locuteurs natifs désirant enseigner leur langue maternelle aux étrangers. Avec l'entrepreneur Evgueni Gnoutikov, il a en outre créé l'application NumBuster d'identification des personnes vous appelant, et est à l’origine de dizaines d'autres brevets et inventions.

Ilia a enseigné la programmation à son fils Savva dès son enfance. À l'âge de 12 ans, celui-ci a suggéré à son père de créer une console de jeu sous la forme d'un Rubik's Cube avec des écrans, de sorte qu'en jouant, les objets et les personnages du jeu puissent être déplacés d'un écran à l'autre.

Ilia a imprimé le premier prototype à l’aide d’une imprimante 3D fin 2016, a fondé la société en 2017 et a invité l'ingénieur en matériel informatique Semion Orlov à en devenir le cofondateur. Début septembre 2021, WowCube a levé 4,5 millions de dollars. Les investisseurs ont évalué le projet à 25 millions de dollars, et depuis début 2021, l'entreprise a reçu des précommandes de distributeurs à travers le monde pour plus de 155 000 consoles d'une valeur de près de 39 millions de dollars.

Lire aussi : Les cinq meilleurs jeux vidéo d'horreur créés en Russie

Le WowCube se compose de huit modules indépendants dotés de puces individuelles. Chaque module peut être détaché du cube et continuera alors de fonctionner indépendamment. La console est dotée d'un système d'exploitation qui contrôle les modules et aide à synchroniser la position de tous les écrans les uns par rapport aux autres lors de leur rotation.

La console ne se contrôle pas seulement en touchant l'écran, mais aussi par les manipulations du cube en lui-même. Le faire pivoter ou l’incliner permet de naviguer dans les menus ou de contrôler des personnages ou objets dans les jeux. Par exemple, un triple tapotement sur la console active l'application sélectionnée, alors qu’une secousse fait passer la console au menu principal. La force des secousses et des tapotements n’importe pas – avec le temps, le système intelligent s'adaptera au propriétaire et distinguera même les mouvements les plus légers.

Pour l’instant, le cube comprend moins de 20 jeux, la plupart d'entre eux étant des casse-têtes de type Cut the Rope ou 2048, des jeux où vous devez guider un personnage dans un labyrinthe, en créant de nouveaux chemins avec le cube, ou des analogues d'Arkanoid, où le joueur doit débarrasser le terrain de jeu de blocs colorés en les frappant avec une balle qui rebondit sur une plateforme déplaçable vers la droite et la gauche.

Il existe également une version plus avancée du Rubik's Cube classique, avec différents niveaux de difficulté et des conseils pour ceux qui jouent pour la première fois ou qui ont des difficultés à le résoudre.

En outre, le WowCube dispose de widgets standards comme un chronomètre ou divers économiseurs d'écran. Via Bluetooth, le cube peut être connecté à un smartphone, un téléviseur ou un assistant vocal intelligent. Grâce à cette connexion, le cube peut alors afficher les prévisions météorologiques, les likes et les messages personnels sur les réseaux sociaux, les taux de change du Bitcoin et d'autres données. Enfin, le WowCube peut être utilisé comme une console de jeu couplée à une télévision ou à un smartphone, explique Alexeï Stepanov, directeur de la coopération avec les partenaires et les distributeurs de la startup.

Il est également possible de charger des histoires et des bandes dessinées interactives pour enfants dans le WowCube, où les actions des personnages changent en fonction de la façon dont le cube est manipulé. Le cube lui-même sera également utile dans la sphère éducative, assure Stepanov.

« Il est possible de l'utiliser pour étudier les mathématiques, pour assembler les formules structurelles des molécules en chimie et les mémoriser, ainsi que pour enseigner la programmation aux enfants grâce à des programmes spéciaux », précise-t-il.

Selon lui, la console s'adresse plutôt aux adolescents, bien que les enquêtes menées par la société montrent que le WowCube intéresse surtout un public âgé de 25 à 34 ans.

« La question de savoir s'ils veulent acheter une console pour eux-mêmes ou pour leurs enfants est importante. Mais contrairement à un smartphone, dans ce jouet, l'œil n'est pas concentré sur un point, l'enfant tient le jouet à distance et développe non seulement la motricité de ses mains, mais aussi la pensée spatiale. De plus, s'il est cassé, il n'arrivera rien à rien. Le cube peut être divisé en huit parties et chacune d'entre elles fonctionnera. Si un enfant casse un des modules, vous pouvez acheter la partie manquante du cube », explique Stepanov.

Lire aussi : Les dix jeux vidéo russes les plus populaires pour PC

Le WowCube dispose de sa propre boutique d'applications pour Android et iOS, à partir de laquelle les applications nécessaires peuvent être chargées directement dans le cube via un téléphone. Les développeurs de cette console portable travaillent également actuellement à la création d'un système d'outils pour aider les autres développeurs à créer des thèmes pour les jeux et applications et à concevoir eux-mêmes des applications dans différents langages de programmation.

À noter que le prototype fonctionnel du cube possède une charge suffisante pour quatre heures. Stepanov souligne toutefois que la société travaille actuellement sur des versions du WowCube avec une charge plus puissante.

À ce stade, le WowCube est préparé pour une production de masse en Chine. Il pourrait être mis en vente sur Kickstarter au printemps 2022, puis sur Amazon et dans divers magasins du monde entier. Selon Stepanov, la startup a déjà été approchée par des chaînes de distribution, principalement des États-Unis et du Canada, mais aussi d'Europe, d'Asie, d'Amérique du Sud et d'Australie.

Le kit comprendra le cube lui-même, une station de chargement, un câble USB-C, un chargeur et une carte cadeau pour sa propre boutique d'applications. La version fonctionnelle du cube comptera 12 à 18 jeux prêts à l’utilisation, tandis que la boutique sera constamment mise à jour.

Pourront en supplément être achetés un étui et des protections spéciales pour éviter les dommages en cas de chutes fréquentes.

Le WowCube s’avère suffisamment polyvalent pour pouvoir être utilisé dans différents secteurs d'activité, explique Nikita Sourkov, directeur des ventes à distance de la société de logistique ALIDI et expert du commerce digital en Russie.

Par exemple, il pourra afficher les cours des devises, être utilisé pour passer des commandes dans un restaurant ou aider à apprendre des langues étrangères. Dans le secteur des jeux, cependant, le WowCube devra faire face à une concurrence sérieuse.

« En tant que plateforme de jeu autonome, le WowCube ne survivra pas sur le marché. À moins que des mises à jour constantes ne soient effectuées dans l’utilisation de la plateforme, celle-ci deviendra un produit jetable – auquel cas les revenus proviendront des préventes, et non pas des achats supplémentaires. Le WowCube pourrait occuper une niche dans un segment de jeu étroit, comme les casse-têtes, les tests ou les mots fléchés, mais pour le développement ultérieur du produit, il est nécessaire de concevoir des jeux en collaboration avec des studios réputés. On ne sait pas si les développeurs accepteront de modifier autant leurs jeux pour le format cube », spécule Sourkov.

Mikhaïl Chaguine, l'un des développeurs du studio de jeux FiftyTwo, basé à Nijni Novgorod, décrit quant à lui la plateforme comme une niche, mais selon lui, grâce à son originalité, elle pourra trouver son public.

« Je pense que la stratégie optimale serait de créer quelques jeux sur la base des subventions du WowCube, mais des jeux qui exposent pleinement toutes les fonctionnalités de la console. Il ne faut pas avoir l'impression que le gameplay a été adapté à des contrôles inhabituels. Il faut que l'on ait le sentiment que c'est ainsi que les choses devaient se passer, et qu'aucune autre plateforme ne pourra offrir ce type d'expérience de jeu », avance-t-il.

Dans cet autre article, nous vous présentions les meilleurs jeux mobiles développés par des Russes et qui ont conquis le monde.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies