Comment remplacer votre ancien permis de conduire par un permis délivré en Russie?

Alexandre Rioumine/TASS
Après avoir obtenu la citoyenneté russe, vous devez également remplacer votre ancien permis de conduire par un nouveau, délivré en Russie. La procédure peut prendre un certain temps, à moins que vous n'utilisiez certaines astuces simples énumérées ci-dessous.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Recevoir un passeport russe et le faire tamponner

Comme il n'existe pratiquement aucun service public dont vous pourriez bénéficier en Russie sans un tampon d'enregistrement dans votre passeport russe, il est fortement recommandé de commencer le remplacement de votre permis de conduire par ceci.

La Russie est un État signataire de la Convention de Vienne sur la circulation routière. Les étrangers originaires d'autres pays signataires sont par conséquent autorisés à y utiliser leur permis de conduire national.

Toutefois, lorsqu'une personne obtient la citoyenneté russe ou un permis de séjour temporaire (abrégé « RVP »), elle doit remplacer son permis de conduire étranger par un permis délivré localement.

Se préparer à l'examen

Pour remplacer votre ancien permis par un nouveau, vous devrez passer un examen auprès de la police de la circulation. Il comprend 20 questions à choix multiples et un test de conduite de 30 minutes avec un agent de police. Même si vos compétences en matière de conduite sont pointues, rafraîchir la théorie dans votre tête avant l'examen ne vous fera pas de mal.

Le russe est la seule langue disponible pour l'examen, mais cela ne devrait pas poser de problème après avoir déjà reçu votre citoyenneté russe, puisque parler la langue en est l'un des prérequis.

Cliquez ici pour vous préparer à l'examen ou pour le passer pour le plaisir.

Lire aussi : Les Russes au volant vus par les lecteurs de Russia Beyond

Obtenir les certificats médicaux

Pour les obtenir, vous devrez vous rendre dans trois établissements distincts. Premièrement, prenez votre passeport et rendez-vous au dispensaire psychoneurologique le plus proche de votre lieu de résidence officiel. Expliquez que vous avez besoin d'un certificat pour la police de la circulation confirmant que vous n'êtes pas enregistré comme patient auprès de l'institution. Cette dernière demandera en échange une modeste somme (qui peut varier d'un district à l'autre).

Ensuite, rendez-vous au dispensaire de traitement de la toxicomanie le plus proche. Suivez la même procédure et obtenez-y un autre certificat.

Il est primordial que les deux certificats susmentionnés soient reçus dans les institutions gouvernementales les plus proches de votre lieu de résidence officiel, qui est indiqué dans votre passeport.

Enfin, munissez-vous des deux certificats et rendez-vous dans une clinique publique ou privée afin d’en demander un troisième pour la police de la circulation (appelé formulaire « 003-V/U »). En vous adressant à une clinique privée, vous gagnerez du temps, mais les établissements médicaux privés tarifient cette démarche à environ 17 euros.

Notez qu'il est préférable de recevoir le certificat médical final dans la même ville où vous avez l'intention de passer l'examen. La délivrance d'un certificat dans une autre ville – bien qu'elle soit située en Russie – entraînera des retards inutiles, car les agents de la police de la circulation devront confirmer sa validité, une procédure longue qui n'est pas assortie d'un délai précis.

Lire aussi : Trois histoires rocambolesques d’un expatrié français ayant eu affaire à la police russe

Choisir un bureau de police de la circulation

Vous pouvez choisir de passer l'examen dans n'importe quel bureau de la police de la circulation du pays, quel que soit le lieu de votre enregistrement officiel. Choisissez le bureau qui vous convient le mieux dans la liste présentée à ce lien et appelez-le à l'avance pour savoir quel est le meilleur moment pour vous présenter.

Notez que si vous êtes enregistré à Moscou ou dans la région de Moscou, vous ne pourrez pas passer l'examen au poste de police le plus proche (bien que vous ayez le droit légal de le faire). Cette énigme se produit en raison du fait que les postes de police de la circulation de Moscou et de la région de Moscou ne disposent pas de véhicules spécialement équipés à fournir à un candidat. Toutes les personnes que vous voyez en ville passent les examens en utilisant les véhicules de leurs auto-écoles respectives, auxquelles vous ne pouvez pas prétendre à moins de vous inscrire (ce qui n'est pas nécessaire pour une personne qui a déjà passé un examen de conduite dans son pays d'origine).

Par conséquent, les personnes inscrites à Moscou ou dans la région de Moscou devront se rendre dans une région voisine pour passer l'examen. Choisissez donc celle que vous avez toujours voulu visiter et faites d'une pierre deux coups !

N'oubliez pas que si votre certificat médical a été délivré à Moscou ou dans la région de Moscou et que vous vous êtes rendu dans une autre région pour passer l'examen, vous devrez remettre personnellement les documents au poste de police de la circulation, puis attendre pendant un temps indéterminé que le personnel confirme leur validité. Il est donc préférable d’obtenir le certificat médical final dans la ville exacte où vous prévoyez de passer l'examen.

Lorsque vous vous rendez au poste de police pour la première fois, demandez ses coordonnées bancaires afin de payer les frais d'État de 22 euros. N'oubliez pas de payer ces frais avant l'examen.

Passer l'examen

Une fois que votre dossier a été confirmé, présentez-vous au poste à l'heure convenue et présentez votre passeport, vos certificats médicaux et le reçu pour les frais d'État payés. Si vous souhaitez que votre nouveau permis de conduire reflète vos années d'expérience de conduite, présentez aux agents de la police de la circulation des documents pouvant confirmer l'année de délivrance de votre tout premier permis.

Si vos papiers sont en règle, vous serez invité à passer l'examen immédiatement. Il y a 20 questions et seules deux erreurs sont autorisées, chaque erreur vous valant cinq questions supplémentaires.

Vous devez ensuite démontrer vos aptitudes à la conduite à un agent de police qui vous est assigné. Le candidat est immédiatement informé de ses résultats aux parties théorique et pratique de l'examen.

Si vous survivez à l'épreuve de conduite sur les routes russes, vous recevrez enfin votre tout nouveau permis de conduire local !

Dans cet autre article, nous vous expliquions comment louer une voiture en Russie sans le moindre souci.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies