Que mangent les orthodoxes russes pendant le Grand Carême?

Legion Media
Pour les croyants, le Carême ne consiste pas seulement à éviter de manger certains aliments spécifiques. L'essentiel est de ne pas «dévorer» moralement vos proches – c’est le moment de contenir votre colère et votre irritation.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le Grand Carême est le jeûne le plus strict de l'orthodoxie. Il commence immédiatement après Maslenitsa (semaine des crêpes slave) et dure 48 jours, jusqu'à Pâques elle-même : 40 jours en mémoire du jeûne du Christ, deux fêtes - le samedi de Lazare et le dimanche des Rameaux - ainsi que la Semaine sainte. Si le Carême implique le renoncement aux produits animaux, il ne se réduit pas à un régime alimentaire, car le but des restrictions est de se purifier spirituellement et de se préparer à la célébration de la résurrection du Christ. En 2021, le Carême orthodoxe durera du 15 mars au 1er mai.

Comment commence le Grand Carême?

Le premier jour de jeûne s'appelle « Lundi pur » : ce jour-là, il est de coutume de nettoyer la maison, d'aller aux bains, de se débarrasser des mauvaises pensées à l'aide de prières et de se préparer à se limiter en nourriture et en divertissement. Pour ceux qui sont en bonne santé, l'Église recommande de s'abstenir complètement de manger le lundi, en consommant uniquement de l'eau. Le mardi, vous pouvez ne manger que du pain et de l'eau, le mercredi et le vendredi uniquement des aliments crus sans huile. En général, les premières et dernières semaines de jeûne (ou « sedmnitsy », comme les appellent les croyants) sont considérées comme les plus sévères.

Dans le même temps, une certaine indulgence est de mise pour les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, ainsi que les personnes qui sont sur la route. Les représentants de l'Église recommandent à ces personnes de s'abstenir de manger autant que possible et volontairement. Par exemple, arrangez-vous avec les jeunes enfants pour qu'ils reçoivent moins de bonbons que d'habitude.

>>> Pourquoi les Russes sont (principalement) orthodoxes?

À quoi faut-il renoncer pendant le jeûne ?

Pendant toute la période de jeûne, les croyants doivent s'abstenir de consommer des aliments d'origine animale, à savoir la viande, la graisse animale, les produits laitiers et les œufs. Le poisson et les fruits de mer ne sont autorisés que deux fois durant le jeûne : le jour de l'Annonciation (7 avril) et le dimanche des Rameaux (cette année le 25 avril 2021). Le samedi de Lazare (la veille du dimanche des Rameaux), du caviar est autorisé. L'alcool est interdit pendant toute la durée du jeûne, mais les dimanches, le samedi de Lazare et le jeudi de la Semaine sainte, vous pouvez boire un verre de vin rouge.

L'essentiel est de ne pas « dévorer » vos proches moralement - vous devez contenir votre colère et votre irritation.

Comment et que mange-t-on pendant le jeûne ?

En semaine, on mange une fois par jour, le soir, et le week-end - deux fois par jour.

Pendant le Carême, les jours de nourriture crue et chaude alternent : le lundi, le mercredi et le vendredi, il convient de consommer de la nourriture crue sans huile, le mardi et le jeudi, on peut manger de la nourriture chaude sans huile et le week-end, il est possible de se sustenter avec de la nourriture bouillie avec du beurre.

>>> Carême à la soviétique: salade, borchtch, et autres plats sans viande

La base de la table de jeune est composée de nombreuses céréales : orge perlé, flocons d'avoine, sarrasin - le choix est immense. Les légumes, fruits, noix, haricots, champignons, pain et miel sont autorisés. Les croyants cuisinent souvent des soupes légères, des escalopes végétariennes et des tartes « maigres ». Les boissons autorisées sont l'eau, le thé, le café, la chicorée, les tisanes et les compotes (jus de fruits séchés puis bouillis). On pense que les aliments ne doivent pas être intensément aromatisés et que les condiments doivent donc être évités. Il est également déconseillé de faire frire la nourriture : il est préférable de faire bouillir les aliments, ou de les cuire à l’étouffée ou au four.

La nourriture ne doit pas être lourde, et il est conseillé aux croyants d'éviter d’abuser de leurs aliments préférés. Si une personne peut dévorer tout un bol de raviolis au chou ou une douzaine de pirojkis aux pommes de terre à la fois, il est préférable de renoncer complètement à ces plats, et ce malgré le fait qu'ils soient végétariens.

La semaine la plus stricte

Le Jeudi saint par Vassili Perov

La dernière semaine avant Pâques s'appelle Semaine sainte (en russe Strastnaïa nedelia, semaine de la Passion). Du lundi au mercredi, il faut manger des aliments crus sans huile, et le jeudi, vous pouvez manger des plats chauds avec de l'huile et accompagnés de vin ; le vendredi, vous devez vous abstenir de manger complètement (seule l'eau est autorisée). Le samedi, le Carême se termine par des aliments crus sans huile, mais avec du vin. Pâques a lieu le dimanche, et les croyants préparent des gâteaux, du Paskha à base de fromage cottage et peignent des œufs.

>>> «Petite vie»: comment les croyants orthodoxes célèbrent-ils Pâques?

Qu'est-ce qui est interdit pendant le Carême ?

Pendant le jeûne, diverses formes de voyance (cependant, l'Église ne les approuve pas en règle générale), le tabagisme (vous devriez au moins essayer de surmonter cette habitude), l'alcool fort, ainsi que les relations sexuelles sont proscrits. Pour cette raison, d'ailleurs, l'Église orthodoxe ne réalise pas de mariages pendant le Carême. Il est également recommandé de s'abstenir de divertissements et de réjouissances, en consacrant cette période à la prière.

Le but du Carême est de combattre vos passions afin de vous rapprocher spirituellement de Dieu. Même si vous ne pouvez pas vous limiter en nourriture, il est possible de diriger vos efforts vers de bonnes actions.

Quelle différence entre le Grand Carême dans l'orthodoxie et le Carême du catholicisme ?

Un jeûne strict est également observé par les catholiques, cependant, il diffère, d'abord, par ses dates (en raison de la différence de calendriers). En 2021, le Carême catholique dure du 17 février au 3 avril. Si le jeûne orthodoxe commence toujours le lundi, le jeûne catholique débute toujours un mercredi (le « mercredi des Cendres », durant lequel des cendres sont saupoudrées sur la tête des paroissiens lors des offices). Le jeûne catholique commence 46 jours avant Pâques et n'est pas observé le dimanche, on estime donc qu'il dure exactement 40 jours. Les jours de jeûne, les croyants ne doivent pas manger de viande, tandis que le lait et le poisson sont autorisés, sauf certains jours.

Dans cette publication découvrez cinq recettes russes pour les adeptes du Carême ou du végétarisme.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies