Carême à la soviétique: salade, borchtch, et autres plats sans viande

Comment cuisiner de délicieux plats sans viande ni œufs? Les recettes végétariennes venues de l’époque soviétique permettent de diversifier le menu pendant la période du carême.

Du 11 mars au 27 avril, les chrétiens orthodoxes observent le carême. Ce jeûne, le plus strict du calendrier, prépare l'âme et le corps des croyants à la fête de Pâques. En plus du travail spirituel nécessaire, il prescrit des restrictions alimentaires strictes. Mais le corps affaibli après l'hiver a besoin de variété - les recettes de plats soviétiques végétariens viennent à la rescousse.

Salade de haricots

Image d'illustration

La recette de cette salade se trouve dans le célèbre livre soviétique Livre de l’alimentation saine et savoureuse de 1964. Les haricots pré-trempés (1 tasse) doivent être bouillis et refroidis. Faire cuire simultanément les carottes (2-3) - les couper en dés – ainsi que le céleri que vous laverez et couperez finement. Mettez tous les ingrédients dans un bol, ajoutez la salade verte lavée et hachée ; mettre du sel, du sucre et de la moutarde au goût. Ajouter deux cuillères à soupe d'huile végétale et quelques gouttes de vinaigre, puis mélanger le tout.

Borchtch de carême

Ceci est une version allégée du borchtch traditionnel. Pour cela, vous devez d’abord préparer les légumes : couper les pommes de terre (4) et les carottes (1) en cubes, couper finement le chou (200 g) et des betteraves moyennes (1) et hacher l’oignon (1). Pelez et coupez le poivron (1) en dés. Enfin, pelez les tomates et passez-les à la râpe (3-4).

>>> Six plats russes délicieux qui raviront les végétariens

Dans une poêle préchauffée avec de l'huile végétale, faites frire les betteraves pendant 5 minutes, ajoutez-y les oignons et les carottes pendant 5 minutes, puis les poivrons et de tomates, mélangez le tout et faites cuire encore 5 minutes. Après cela, versez une tasse d'eau chaude et laissez mijoter à feu doux pendant 10 minutes.

À ce moment-là, faites bouillir de l'eau salée dans une casserole et versez-y des pommes de terre en tranches. Dix minutes plus tard, ajoutez le chou, puis les légumes ayant mijoté dans la poêle, et laissez cuire encore 3-5 minutes. Ajouter des fines herbes et la gousse d'ail hachée, saler et poivrer au goût.

Lorsque la soupe est prête, laissez reposer 15 minutes avant de servir.

Varenikis aux champignons et pommes de terre

Les ravioles sont appréciés en Russie à tout moment de l'année, mais pendant le carême, ils égayent vraiment le menu généralement austère. L'essentiel est de ne pas ajouter d'œufs et de beurre à la pâte.

Pour la garniture, réduire en purée des pommes de terre (3-4) et faire revenir l'oignon et les champignons hachés dans de l'huile végétale. Ajoutez du sel et du poivre au goût.

>>> Les «règles» non écrites des repas dans une maison russe

Pour la pâte : à 4 tasses de farine de blé, ajoutez 1,5 tasse d’eau bouillie tiède, 1 cuillère à café de sel et 2-3 cuillères à café d’huile de tournesol. Puis pétrir la pâte, si nécessaire - ajouter plus de farine. Envelopper la pâte avec du film plastique et réfrigérer pendant 30 minutes.

La pâte refroidie doit être étalée avec un rouleau à pâtisserie jusqu'à ce qu’elle fasse 2-3 mm d’épaisseur et découpée en cercles de 7 à 8 mm de diamètre. Au milieu de chaque cercle, étalez la garniture (environ 1 c.à c.) et reliez les bords.

Les varenikis peuvent être cuits immédiatement - il suffit de les mettre dans de l'eau bouillante salée et, lorsqu'ils remontent, de cuire encore 5 minutes. Servir avec des oignons frits ou des fines herbes.

>>> Recettes d’écrivains: cuisiner avec Pouchkine, Gogol et Tolstoï

Biscuits à l'avoine

Une autre recette de plat connu, mais sans beurre et sans œufs.

Mettez deux verres de flocons d'avoine au mixeur. Ajoutez du sucre (90 g), de la levure chimique (1 cuillère à café) et des épices (par exemple, cannelle, gingembre moulu, girofle moulu ou noix de muscade) à la farine obtenue. Ajoutez-y de l'eau (4 cuillère à sucre) et de l'huile végétale (4 cuillère à sucre), puis 100 gr. de farine.

La pâte doit présenter une consistance malléable - il ne reste qu’à la diviser en morceaux, à rouler en boules, à aplatir et à envoyer le tout au four. Cuire au four pendant 20 minutes à 200 degrés.

La capitale russe compte de nombreux points de restauration proposant des menus adaptés. En voici quelques-uns.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies